Voici le vrai visage du crime et des criminels

« Ne craignez rien de ceux qui tuent le corps, mais ne peuvent tuer l’être / ne peuvent tuer l’esprit ; craignez plutôt celui qui peut perdre et le corps et l’esprit dans la géhenne / c’est-à-dire celui qui impose à l’esprit, le même destin que la chair / le corps » (Matthieu 10:28)

Car, faut-il le rappeler :

  1. L’esprit (l’être) a un destin commun avec le Messie Yeshoua, fonction visible des vertus et attributs de YHWH Adonaï Élohim.
  2. Le corps tiré de la poussière retourne dans la poussière. Le corps a donc un destin commun avec le serpent / le diable et le criminel et principe du crime.

achats-compulsifsLa domestication de l’esprit humain dans chair par la course au périssable est la fonction visible du crime et du criminel. Le visage du crime, vu sous cet angle, met en évidence une humanité régie par la culture ou le culte du crime : le vrai visage du péché, la rébellion contre les desseins de YHWH Adonaï, ce dessein fait chair en Yeshoua le Messie.

C’est pourquoi il est écrit : « Y a plus aucun risque de condamnation pour des esprits ayant revêtus les vertus et attributs de YHWH Élohim, rendus visible en Yeshoua le Messie. Car, la puissance des vertus et attributs de YHWH Élohim dans le Messie, a le pouvoir d’affranchir de l’énergie souillée qui impose à l’esprit le même destin avec la chair / le corps. »

Les fondamentaux de contrôle / envoutement massif

Il a suffi de dérégler le fonctionnement de la structure de l’humain (soumission de l’esprit à la chair) pour corrompre toutes les sémantiques et contrôler des milliards d’humains sans coup de feu, c’est-à-dire fabriquer des esclaves consentants. C’est là que résident les véritables secrets du pouvoir sur les peuples.

Car, dérégler le fonctionnement de la structure de l’humain entraine le fonctionnement à l’envers de l’humain et son environnement. N’est-ce pas cela la folie ? En effet, on parle de folie lorsqu’il y a dérèglement des fonctions physiques et psychologiques d’un sujet, un état entraînant la destruction des facultés mentales (esprit) de la victime. Un tel individu (le fou) fonctionne à l’envers. Et souvent, le fou se prend pour ce qu’il n’est pas.

Si non, dites-nous comment qualifier des sujets qui, se prenant pour des intelligences, confondent tout :

  • La mort est confondue avec la vie.
  • Le mal est confondu avec le bien.
  • L’esprit est confondu avec la chair.
  • La folie est confondue avec la science.
  • L’errance est confondue avec le travail.
  • La sagesse est confondue avec la folie.
  • La pauvreté est confondue avec la richesse.
  • La paresse / l’errance est confondue avec le vrai labeur.
  • L’énergie de manipulation dans l’univers est confondue avec la science,
  • Etc.

Dites-nous, s’il vous plaît, comment vous appelez le virus qui cause ce dérèglement/ folie collectif. N’est-ce pas l’énergie souillée qui a entraîné l’univers dans un tel dérèglement ? C’est en tout cas en cela que consiste le mystère de l’iniquité.

Le Satan est le principe de ce dérèglement collectif et bien évidemment il est le premier des fous.

Luc Bimaye

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 4 octobre 2015. Filed under Méditation. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.