Voici la preuve que nul n’est encore disciple de Yeshoua sur la terre

L’humain a deux dimensions qui peuvent établir son identité : L’ESPRIT (Être, conscience) ou L’EGO (Rôle, inconscience). L’esprit est l’humain véritable tandis que l’ego est l’humain illusoire, la personnalité-pensée qui se prend et veut se faire passer pour Dieu.

L’HOMME ESPRIT est tout homme qui a la révélation, un don du Souffle sacré, de ce que l’esprit c’est la justice, l’ego c’est le péché et le jugement c’est la séparation par la Parole de YHWH de ce qui est esprit de ce qui est ego. (Jean 16:8, Hébreu 4:12, Jean 5:22-24).

L’homme esprit sait par ailleurs que toute l’humanité est en permanence dans un jeu de rôles des egos qui jouent chacun inconsciemment à être Dieu pendant que les esprits demeurent apprivoisés bon gré, mal gré.

L’homme esprit ne confond pas l’autre à son ego qui est agissant en tout ce que l’homme ego pense, dit et fait.

L’homme esprit sait que l’homme ego est un prisonnier de son rôle de Dieu inconscient qui s’ignore, parce que son esprit mort est impuissant face à l’oppression de son ego.

L’homme esprit sait que l’homme ego n’est qu’une victime innocente et inconsciente de l’ego qui lui fait la violence de le violer pour lui imposer le VOULOIR et le FAIRE tout en assujettissant l’ÊTRE.

L’homme esprit sait que les différences entre lui et l’autre ne sont que dans les formes tandis que les esprits ne sont que conscience et énergie, donc égaux, voire identiques quand ils sont revêtus du Souffle sacré.

Et puisque l’homme esprit ne voit en l’autre que l’ÊTRE (esprit) et fait fi de son FAIRE (rôle) qu’il sait corrompu par l’ego, il ne peut qu’être compassion et amour pour l’autre en qui il se voit.

Sans hypocrisie, l’homme esprit peut alors dire pour l’autre en qui il se reconnaît, sans condamnation pour son FAIRE, “Père, pardonne à son ÊTRE car son FAIRE lui est imposé par l’EGO. Il ne sait pas ce qu’il fait.”

Voici pourquoi il est écrit que l’homme esprit est patient, il est plein de bonté. L’homme esprit n’est pas envieux, il ne cherche pas à se faire valoir, il ne s’enfle pas d’orgueil. L’homme esprit ne fait rien d’inconvenant. Il ne cherche pas son propre intérêt, il ne s’aigrit pas contre les autres, il ne trame pas le mal. L’injustice l’attriste, la vérité le réjouit. En toute occasion, l’homme esprit pardonne, il fait confiance, il espère, il persévère. (1 Corinthiens 13:4-7)

Quoique ces manifestations extérieures de l’identité de l’homme esprit puissent être un temps simulées par l’homme ego, l’on peut conclure que l’homme qui ne les manifeste pas constamment n’est pas né de YHWH. Il n’est pas fils de YHWH et il est incapable d’aimer parce qu’il n’a pas le Souffle sacré de YHWH qui seul donne accès à cette dimension de spiritualité qui constitue L’AMOUR.

Voyez-vous, chers amis, pourquoi tous ceux qui se prennent encore pour le moment pour fils de YHWH ne sont tous que des imposteurs et des discoureurs au service de la séduction ?

En effet, ils n’ont rien d’un sosie de Yeshoua et pourtant ils essayent d’enfariner l’humanité en lui faisant croire que le salut de l’ego est dans le FAIRE et non dans L’ÊTRE, ignorant au passage que leurs exploits humains et leurs critiques puent L’EGO.

Guy Olinga

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 8 janvier 2016. Filed under Méditation. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.