Sommes-nous des moineaux ou des perroquets ?

Jean 14:12 “Oui, je vous le dis, c’est la vérité: si quelqu’un est vraiment mon sosie (disciple), il fera lui aussi les ŒUVRES que je fais. Cette personne fera même des ACTIONS encore plus grandes, parce que je vais près du Père.”

Le Seigneur Yeshoua ne pouvait être plus clair quant au moyen d’identification de celui qui se veut être son sosie (disciple). Il doit d’abord avoir été transformé dans son ÊTRE (esprit) à la stature de Yeshoua. (Luc 6:40)

Mais puisque nul autre que les esprits ne peuvent authentifier l’identité de l’ÊTRE, il a donné aux hommes animaux des indicateurs infalsifiables dans LE FAIRE de ce qu’un humain est vraiment son sosie (disciple) : IL FAIT LES MÊMES ŒUVRES QUE YESHOUA.

En effet, à l’instar de Yeshoua, YHWH veut donner TOUT POUVOIR à chacun de ses fils afin que le monde voie et reconnaisse qu’il est le seul vrai Elohîms. (Jean 17:3, Jean 13:35, Matthieu 5:16, Jean 17:21, Marc 11:23).

Imaginons que YHWH se hasarde à donner TOUT POUVOIR à un homme qui n’est que exclusion, critique, comparaison, jugement, condamnation des brebis encore envoûtées de YHWH, un homme ego donc, n’y a-t-il pas risque qu’il guillotine les agneaux en devenir de Yeshoua ?

Yeshoua l’a promis à ses sosies : “Tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai. De cette façon, le Fils montrera la gloire du Père.” (Jean 14:13) Et un disciple de Yeshoua ne peut que demander le salut et non la condamnation de tous les humains, parce qu’il sait que toute la terre entière est envoûtée inconsciemment par l’ego. (Apocalypse 12:9, Jean 3:17, 1 Cor 13:2, Luc 23:34)

Dans notre incapacité de produire les mêmes œuvres (actions) visibles que Yeshoua du fait que le Père ne peut pas donner TOUT POUVOIR aux hommes ego au service de la séduction que nous sommes, nous avons diaboliquement décidé que :

  1. La stature de Yeshoua en un homme ne peut être que dans des vertus que seuls nous-mêmes voyons au grand dam du monde bluffé par notre arrogance et la prétention qui caractérise nos “beaux” discours sans impacts.
  2. Les œuvres (miracles) de Yeshoua ne sont plus possibles de nos jours en dépit du témoignage attendu dans Apocalypse 11.
  3. Le disciple de Yeshoua est celui qui a quitté les assemblées religieuses traditionnelles pour intégrer des assemblées de maison ou encore celui qui a quitté le travail, ne fréquente plus les hôpitaux ou dont les enfants ne fréquentent plus les écoles du monde.
  4. Le disciple de Yeshoua est distingué des perdus par son vocabulaire révisé et ses publications qui attestent de sa connaissance intellectuelle des saintes Écritures, quitte à ne jamais démontrer dans sa vie que ces belles promesses bibliques sont réalistes et réalisées de nos jours.

Bref, le disciple de Yeshoua est celui qui excelle prétentieusement dans les tweets, comme un moineau, des versets bibliques qui ne s’accomplissent pas dans sa vie, quoique ses élucubrations ne troublent aucunement la quiétude du diable.

À les entendre ou à les lire sur la toile, on a presque envie de dire à tous ces imposteurs qui se prennent pour des disciples de Yeshoua, taisez-vous enfin, au risque de vous faire prendre pour des perroquets.

Cher lecteur, es-tu vraiment disciple de Yeshoua ?

Guy Olinga

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 8 janvier 2016. Filed under Méditation. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.