Reconnaître un disciple de Yeshoua le Mashiah!

« Yeshoua, enseignant dans le temple, s’écria: vous me connaissez, et vous savez d’où je suis! Je ne suis pas venu de moi même: mais celui qui m’a envoyé est vrai, et vous ne le connaissez pas. Moi, je le connais; car je viens de lui, et c’est lui qui m’a envoyé… » (Jean 7:28-29)

Lecture-BibleDe toute évidence, la connaissance de l’identité de Yeshoua le Mashiah (c’est-à-dire la compréhension du vrai sens de la Parole D’Élohim), est le témoignage tangible que l’on est habité de L’Esprit de Vérité, l’Esprit (intelligence D’Élohim) qui donne aux Humains le pouvoir de reconnaitre Yeshoua, Fils D’Élohim (la Parole D’Élohim), ayant reçu du Père, le pouvoir d’élever à Sa stature spirituelle (sanctification), tous ceux-là que le Père Lui a donnés sur la terre.

Or, selon le témoignage rendu de Yeshoua par Jean Baptiste : « Celui qui vient d’en haut, du père de Lumière, est au dessus de tout… »; Ainsi, Yeshoua le Mashiah est venu pour rendre témoignage de Son Père. Et parce qu’Il vient de Lui, son témoignage est vrai car Il est envoyé par le Père. Et la preuve que Yeshoua est le Messie (la Parole D’Élohim), c’est Sa victoire sur la mort, le plus grand ennemi de la création. La mort se caractérise par la méchanceté, la haine, la cupidité, l’idolâtrie, la médisance, les divisions, les guerres, les fausses religions, les rivalités, la convoitise matérielle, etc.

Seul celui qui vient d’en haut (voir la stature spirituelle de Yeshoua, vrais disciples), a vaincu la mort, et lui seul connait les choses d’en haut et en rend témoignage ; et son témoignage est vrai.

Quelle honte de voir des personnes au stade animal, végétal, gouvernées par le principe du mensonge, la haine, la médisance, les convoitises de toutes sortes, des divisions, toutes sortes de méchancetés, etc., se faisant Apôtres de celui qu’elles ignorent, Yeshoua le Mashiah, donc.

C’est vraiment honteux de voir que certains continuent à établir un lien pourtant inexistant entre le mot chrétien qui en réalité se réfère à un supposé “christ” (…?) dont parle François à Rome, quand il déclare que pour lui, le christ (Dieu), c’est aujourd’hui, le concret (c’est-à-dire celui qui se fait adorer dans l’éclat de la matière, voir système social universel), celui dont les caractéristiques s’expriment dans le monde chrétien, en particulier, et le monde en général, par la convoitise, la haine, les divisions, des intrigues, les rivalités, la jalousie, l’amour de l’argent et de tout ce qui est lié à l’argent, les guerres, des fausses doctrines etc.., tout cela mettant en évidence le gouvernement de Satan (appelé ici christ ou Élohim) sur ces espèces d’individus.

Les disciples de Yeshoua le Mashiah, quant à eux, sont nés d’en haut, du Père de Lumière, et s’identifient par la compréhension du vraie sens de la Parole D’Élohim (voir Yeshoua est la Parole D’Elohim), et cette Parole est la base de leur (disciples) transformation, donc de leur élévation à la stature spirituelle de Yeshoua leur Maitre et frère ainé, en vue de la manifestation de la gloire du Père dans le monde pour le salut d’un grand nombre.

Donc la différence entre le chrétien et le disciple de Yeshoua est aussi évidente que la différence qui existe entre la nuit et le jour, les ténèbres et la lumière; c’est même la capacité d’identifier cette frontière qui montre que l’on est dans la Vérité, c’est-à-dire disciple de Yeshoua.

Le disciple n’est pas plus grand que son Maitre, car le vrai disciple est la projection de son Maitre.

Pasteur Luc BIMAYE
Paris – France
Skype : Luc.Bimaye

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 29 octobre 2013. Filed under Méditation. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.