Qu’il est grand, le mystère de la loi, Yeshoua est la loi!

Oh hommes aspirants à devenir disciples de Yeshoua Ha Mashiah, je souffre de constater que le mystère caché de tout temps et dans tous les âges, mais révélé maintenant aux saints de YHWH, le mystère de la Loi, de la Grâce et du Salut demeurent encore une énigme pour vous.

Oui, la chair ne peut appréhender les concepts spirituels, les vertus, les choses de l’Esprit. Les mystères de la loi, de la grâce et du salut ne peuvent dès lors être appréhendés que par celui-là qui est pénétré par l’Esprit d’Élohim. Aussi ce message n’est-il pas donné à tous (hommes charnels, s’abstenir!), mais seulement à ceux que le Père, YHWH a attirés pour leur révéler la véritable identité de Son Fils bien-aimé, Yeshoua Ha Mashiah, la LOI faite chair.

Tenez cette allégorie. Dans les nations, en imitant mal le concept de la justice selon YHWH, et donc de la loi, qui elle est spirituelle, trois pôles de pouvoirs sont conçus pour donner l’illusion de l’existence d’une justice au sein des païens:

1. Le Gouvernement ou pouvoir exécutif (Initiateur) qui propose des lois
2. L’Assemblée des représentants des citoyens (Législateur) qui valide ou non ces lois
3. Le corps judiciaire (Juges, Procureurs et Avocats) qui est sensé veiller à l’application juste des lois.

Histoire de la Loi

Avec Adam, Abel, Énoch, Noé, Abraham, Isaac, Jacob et avec … Yeshoua et Ses véritables disciples, Élohim dit :

« Mais voici l’alliance que je ferai avec la maison d’Israël, Après ces jours-là, dit l’Éternel: Je mettrai ma loi au dedans d’eux, Je l’écrirai dans leur cœur; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple. » (Jer 31:33)

Pour ces phases de Sa relation avec Ses serviteurs donc, Élohim voulait imprimer Sa LOI (Sa Parole) dans le cœur des hommes. Juste avant Moïse, le long séjour de 430 ans en Égypte a fait que le peuple d’Élohim s’est pratiquement « égyptianisé », ignorant la LOI ou la comprenant mal. Le peuple d’Élohim avait le cœur endurci au point de commencer à déformer la LOI (la Parole) qui était prévue pour en faire un peuple à part, distinct des nations, conduit par Élohim.

Pour donc remettre les pendules à l’heure, Élohim dut écrire la LOI (la Parole) sur des tablettes de pierres et la remettre à Moïse à l’attention de Son peuple pour qu’elle fut sous cette forme applicable jusqu’à Jean-Baptiste. Aujourd’hui en Yeshoua Ha Mashiah, la LOI (La Parole d’Élohim) est devenue chair et a repris sa place dans le cœur des vrais disciples de Yeshoua.

Le peuple d’Élohim, avant le sacrificeBible-et-Loi de Yeshoua Ha Mashiah, était charnel et ne pouvait donc pas entrer dans l’obéissance de la Loi parfaite selon Élohim-Adonaï. Aussi le Père leur donna-t-Il la Torah écrite pour les distinguer des nations par ceci que leur loi n’émanait pas de l’intelligence pervertie propre aux nations, mais du Pères des Lumières. Pour Israël donc, l’Initiateur de la Loi, le Législateur et le Juge est Élohim lui-même. Mais la nature charnelle du peuple ne lui permettant pas d’obéir à la Loi parfaite manifestée et rendue accessible plus tard en Yeshoua Ha Mashiah, Élohim donna à Son peuple la loi des ordonnances avec ses prescriptions qui ressemblaient fort à celles de la loi des nations, à la nuance près que celles d’Israël lui avaient été données par son Élohim-YHWH.

Ainsi la loi des ordonnances a été comme un pédagogue pour conduire Israël à la Loi faite chair, la Loi parfaite, Yeshoua Ha Mashiah. Cette phase de la relation entre YHWH et Israël ne concerne en rien, les païens, les nations. Ils n’ont jamais été assujettis à ce pédagogue et ils ne seront jamais appelés à l’être. C’est donc une aberration que d’entendre des païens dire qu’ils ne sont plus sous la Loi, comme s’ils l’ont jamais été.

Fonction de la Loi

Considérez la Loi dans sa fonction et non dans ses ordonnances et ses prescriptions. La lettre, les ordonnances tuent mais c’est le sens de la Loi, la fonction de la Loi, l’esprit de la Loi qui vivifie. La fonction de la Loi donc, sans égard pour sa forme, est de dire le droit, de dire qui est juste et qui ne l’est pas. La loi est le code de conduite qui régit une communauté et, par conséquent, qui l’identifie et la singularise. En cela, il n’y a pas de communauté humaine sans une loi pour la régir et des juges pour veiller sur son respect dans la communauté. C’est en rapprochant un être humain d’une loi que l’on reconnaît son Royaume d’origine, sa nature, sa stature, son identité, son nom. Donc le Cameroun, comme la France, comme l’Égypte, comme le Canada, … comme le Royaume d’Élohim ont chacun sa loi.

La faiblesse du concept de justice en application dans les nations tient de ce que les juges eux-mêmes sont assujettis à leur loi, donc faillibles et susceptibles de se tromper dans leur jugement. Ils sont en dehors de leur loi. Seul un juge devenu UN avec la loi peut en saisir toutes les subtilités et donc rendre un juste verdict. Voilà l’idéal de la mise en application de la Loi qui ne sera jamais accessible aux hommes charnels. Voilà la Loi qu’Élohim-Adonaï donne à Son peuple.

En considérant donc que pour Israël, l’Initiateur de la Loi, le Législateur et le Juge est Élohim lui-même, vous comprenez que Yeshoua Ha Mashiah est la Loi faite chair, l’Esprit vivifiant qui voudrait vivifier les élus d’Élohim en leur donnant Sa stature parfaite qui Lui a donné d’obéir à la perfection à la Torah, faisant ainsi de ces élus (Israël et Païens) Ses semblables, donc la Loi faite chair, capables donc d’obéir à Son commandement qui tient à deux clauses uniquement :

1. Tu désireras de tout ton cœur, de tout ton être, et de toute ta pensée acquérir la nature de YHWH-Adonaï, ton seul Élohim afin de Lui permettre de t’utiliser comme une colonne sur laquelle Il s’appuie pour faire accomplir Sa volonté sur la terre comme au Ciel.

2. Tu seras prêt au sacrifice suprême pour contribuer à ce que ton compagnon accède à la stature de YHWH-Adonaï comme toi-même tu veilles à la conserver pour ton salut en traitant durement ta chair, en la tenant assujettie, de peur d’être toi-même rejeté, après avoir contribué au salut de tes compagnons.

Parvenu à la position de Loi faite chair, tu comprends qu’il n’est plus possible que tu te sentes concerné par les faibles et pauvres rudiments du monde, préceptes que s’imposent ceux à qui le Souffle sacré d’Élohim n’a pas encore révélé ce mystère de la Loi, ceux donc qui sont sans intelligence spirituelle, même quand ils jouent à imiter, à singer, à mimer ce qui est spirituel alors qu’ils ne sont que charnels, le fruit que seul l’Esprit d’Élohim peut produire en celui qui a été transformé à la stature d’Élohim manifestée par Yeshoua Ha Mashiah.

La_loi_est_parfaite

La LOI d’Élohim ne veut plus se trouver sur des tablettes de pierre

En effet, au temps marqué, Yeshoua Ha Mashiah est descendu au milieu du peuple d’Israël pour lui faire la démonstration de l’obéissance parfaite à l’Esprit de la loi des ordonnances (Torah/Parole) d’Élohim que le peuple ne considérait que sous le prisme de la Lettre asservissante. En cela, Yeshoua Ha Mashiah est la Loi, la Torah, la Parole faite chair. Étant mort pour Israël et pour les impies, Il a anéanti par sa chair la loi des ordonnances dans ses prescriptions, afin de créer en lui-même avec les deux un seul homme nouveau, en établissant la paix, et de les réconcilier, l’un et l’autre en un seul corps, avec Élohim par la croix, en détruisant par elle l’inimitié. Aujourd’hui en Yeshoua Ha Mashiah, la LOI (La Parole d’Élohim) est esprit et Il a repris sa place dans le cœur des vrais disciples de Yeshoua.

La LOI d’Élohim encore appelée LA PAROLE ou LA TORAH est ce qui distingue les sanctifiés d’Élohim. Ceux qui aiment Élohim connaissent Sa Loi et gardent SA LOI, SES COMMANDEMENTS, SA PAROLE. (Jean 14:15). La LOI d’Élohim ne veut plus se trouver sur des tablettes de pierre, sur des parchemins ou dans un livre, fut-il la Bible. La LOI (PAROLE) du Royaume d’Élohim s’appelle YESHOUA HA MASHIAH et elle se trouve inscrite dans le cœur des enfants d’Élohim selon qu’il est écrit :

« Mais voici l’alliance que je ferai avec la maison d’Israël, Après ces jours-là, dit l’Éternel: Je mettrai ma loi au dedans d’eux, Je l’écrirai dans leur cœur; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple. » (Jer 31:33)

Le Père ne juge personne mais Il a remis tout pouvoir de jugement à la LOI. (Jean 5:24). Celui qui est identique à la LOI n’est plus jugé parce qu’il est Juste. Mais celui qui sera trouvé contraire à la LOI est déjà jugé parce qu’il ne s’est pas laissé transformer par le Souffle Sacré d’Élohim à la stature parfaite de la LOI. Il est donc coupable de non-conformité à la LOI, il a donc transgressé la LOI. Il est inconnu du Royaume de ceux qui sont conformes à la LOI (Jean 3:16-18)

Quand les enfants d’Élohim parlent de la Loi de leur Royaume, ceux du monde les renvoient à dix ou 613 commandements consigner sur des parchemins ou du papier et affirment naïvement que la Loi a été remplacée par la grâce.

Interpellation

Ne donnez pas ce qui est sacré aux chiens, Ne jetez pas vos perles aux cochons, de peur qu’ils ne les piétinent de leurs pattes et, se retournant, vous déchirent… Matthieu 6:6. La Loi / Thora D’Elohîms, ne s’adresse pas aux âmes vivantes,  car la Loi/Thora D’Elohîms est le Souffle vivifiant qui est Yeshoua Ha Mashiah. Il est la Loi / Thora D’Elohîms qui s’adresse donc à ceux qui sont pénétrés par le Souffle sacré /Esprit de vérité. Seules ces personnes sont capables par la Force du Souffle sacré, d’obéir en suivant Yeshoua Ha Mashiah hors de la porte, en vue d’être élevés à sa stature spirituelle en vue de participer à la sanctification d’un grand nombre pour la Gloire D’Elohîms le Père.

Oh béni d’Élohim, qui veut t’ensorceler ? Il n’y a de salut en aucune autre stature; car il n’y a sous le ciel aucune autre stature qui ait été donnée aux hommes, par laquelle nous pouvons être sauvés. Cette stature fait de nous la loi faite chair, nous exemptant ainsi de tout jugement et de toute condamnation. Cette stature fait de nous de véritables enfants de YHWH-Adonaï, manifestant authentiquement le fruit de Son Esprit et appelés à juger les nations et les anges en Son jour.

Parvenus à la stature d’enfants d’Élohim, nous sommes des Élohim. Alors garde toi de te soumettre à nouveau à la création visible et invisible, aux rudiments du monde (ordonnances, morale, obligation, contraintes, rituels, cultes, religion, etc.). Si tu es un véritable enfant d’Élohim, alors Son Esprit témoigne à ton esprit que ces choses ne te concernent pas.

Guy François Olinga

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 1 juillet 2014. Filed under Divinité, Vie Enseignements. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.