Pourquoi je ne suis plus chrétien ou crétin, comme vous voulez ?

Je reconnais que j’ai été pendant 34 ans de ma vie Crétin Catholique (baptisé, confirmé et communié) non pratiquant parce que vivant dans la duplicité active. Puis je rencontrai les églises de réveil qui firent de moi un crétin évangélique pendant 12 ans (baptisé, formé dans des écoles et ordonné révérend). Durant ces 12 ans, j’ai participé à la séduction des masses par le messages du salut des églises de sommeil qui se veulent réveillées par ceci que j’avais dirigé pendant 5 ans un tabloïd mensuel qui propageait les erreurs/mensonges des évangéliques.

Guy Olinga

Guy Olinga

Ce passé actif dans la religiosité fait que plusieurs n’en croient pas leur oreilles que d’entendre que je ne suis plus chrétien ou crétin, comme vous voulez. Las de répondre aux uns et aux autres en aparté, et ce malgré un mea culpa que j’ai rendu public il y a peu, je voudrais encore redire ici en quelques mots en quoi consiste la perdition des chrétiens nés d’en-haut, born again, donc sauvés selon eux :

  1. Ignorance de leur condition de perdition

Les chrétiens évangéliques ne savent pas que la perdition temporelle et éternelle tient dans l’amour du monde, l’attachement au monde. « Adultères que vous êtes! Ne savez-vous pas que l’amour du monde est inimitié contre Dieu? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu. » (Jacques 4:4).

Le monde est mis ici pour le système social du monde. Le monde c’est toute la création (visible et invisible) parce que gouvernée par Satan (Jean 14:30, Jean 16:11). L’amour du monde c’est le fait d’être motivé dans son existence par le désir de satisfaire nos besoins, conformément à la Pyramide de Maslow, en acquérant beaucoup d’argent que les chrétiens invoquent par des techniques psychiques franc-maçonnes et des incantations qu’ils appellent prières. Tout chrétien évangélique honnête conviendra avec moi que les chrétiens évangéliques aiment le monde. Pourquoi ?

  1. Adoration d’un faux Christ appelé Jésus

Si les chrétiens évangéliques aiment le monde, c’est que Jésus-Christ, leur seigneur et leur sauveur personnel, les pousse à aimer le monde. C’est à se demander de quoi Jésus-Christ les sauve-t-il si tant est qu’ils ne sont en rien différents de ceux qu’ils traitent de non-croyants quant à ce qui est de l’amour du monde. Jésus-Christ les pousse à être consumés par la recherche de l’argent. Jésus-Christ leur enseigne un faux évangile qui fait d’eux des adversaires de Yeshoua Ha Mashiah et de Son Père Élohim-Adonaï, le seul vrai Élohim.

Bref, puisque le disciple accompli ne peut être que comme son maître (Luc 6:40), celui qui voit le chrétien évangélique a vu Jésus-Christ. La conclusion coule donc de source : Jésus-Christ aime le monde. Il est donc idolâtre. Il est adversaire d’Élohim-Adonaï, le Père de Yeshoua Ha Mashiah, le Créateur de l’Univers. En quoi le message évangélique de Jésus-Christ est-il séducteur ?

  1. Un salut anti biblique pour la perdition des chrétiens

L’assurance du salut du chrétien évangélique est fondée sur la pensée positive (la foi) de ce qu’un personnage historique, appelé Jésus-Christ, est mort sur la croix de Golgotha et est ressuscité pour nous donner gratuitement le salut au détour de la récitation d’une formule qui se dégage de Romains 10:8-10. Pour un évangélique de culture religieuse, celui qui ne se convainc pas ainsi en public de la vérité et de la puissance supposée de cette récitation est traité d’incrédule, parce que les évangéliques deviennent « enfants de Dieu » au détour de cette auto proclamation de leur appartenance à Élohim qui pourtant, trop souvent, ne les connaît pas. Donc quid de la confirmation d’Élohim qui ne vient jamais. Et quand vous observez ces « nés d’en-hautx, enfants de Dieu », disciples supposés de la Puissance Créatrice, vous avez du mal à les distinguer de ceux que ces « élus » appellent les perdus. Voyez-vous pourquoi les chrétiens évangéliques ne se gênent pas à assumer leur idolâtrie des biens matériels ? Ils passent le clair de leur temps d’incantation à demander des biens matériels à Jésus-Christ.

  1. En quoi consiste le salut selon Yeshoua Ha Mashiah ?

La réalité qu’est venu nous révéler Yeshoua Ha Mashiah est que toute la création, tout l’univers est soumis à Satan. Tous les hommes dès leur naissance, voient, entendent, parlent, agissent, pensent, respirent par Satan. C’est en cela que consiste la perdition. Quiconque quitte ce monde étant dans cet état de perdition ne peut passer son éternité avec Élohim-Adonaï. Et les hommes demeurent dans cet état par ignorance, mais aussi par amour le monde. En se présentant comme la Lumière du Monde, Yeshoua nous révèle qu’il est venu entre autre pour nous rendre conscient de cet état d’esclavage qui est le nôtre.

Quiconque en prend conscience et décide de le suivre doit abandonner tous ses acquis du monde, y compris sa vie selon le monde. « Puis il dit à tous: Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge chaque jour de sa croix (d’exécution de tout ce qui est du monde en lui), et qu’il me suive (hors du monde pour ne plus dépendre en rien du monde, mais d’Élohim). » (Lu 9:23)

Pyramide de Maslow

Pyramide de Maslow

Pour être encore plus précis, Yeshoua nous dit en quoi consiste la délivrance du monde, le salut temporel et éternel : « celui qui ne prend pas sa croix (ne se laisse pas émonder), et ne me suit pas (ne cesse pas de dépendre du monde pour ne dépendre que d’Élohim), n’est pas digne de moi (n’est pas né d’en-haut, n’est pas sauvé). » (Mt 10:38)

Aussi pouvait-il dire : « Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! N’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom? N’avons-nous pas chassé des démons par ton nom? Et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom? Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité. » (Matthieu 7:21-23)

Yeshoua dit aussi « Je suis le chemin (Modèle unique à suivre), la vérité (par opposition au monde qui est mensonge, et la vie (éternelle). Nul ne vient au Père que par moi (qu’en se laissant transformer à ma stature).» Menez votre petite enquête, chers lecteurs, et vous constaterez que les évangéliques sont loin de connaître cette lecture de l’évangile qui s’apparente pour eux à un suicide : Ne plus être motivé par la recherche de l’argent et la satisfaction des besoins terrestres. C’est à peine s’ils n’essayent pas de lapider les porteurs de ce message sans l’adhérence auquel nul ne sera sauvé.

  1. Le travestissement des saintes Écritures biblique

Tous les chrétiens évangéliques se prennent pour Pierre, Paul, Jacques, Jean, etc. ces hommes exceptionnels qui ont fait de prouesses avec Yeshoua pour la gloire d’Élohim. Les chrétiens évangéliques ne comprennent pas que la Bible a été écrite par les Juifs et que ses promesses s’adressent d’abord à la descendance d’Abraham, à la race des personnes donc qui sont sorties du monde, qui ne dépendent plus du système social du monde, des personnes qui ne dépendant que d’Élohim-Adonaï, des personnes qui ont ascendance sur la création et donc ne se prosternent jamais devant la création pour l’invoquer (adorer) par des incantations qu’ils prennent pour des prières. C’est ainsi qu’ils utilisent la Bible comme un livre de magie. Ils vous diront les versets à réciter selon les besoins charnels à satisfaire. Les chrétiens connaissent trop bien les promesses bibliques adressées aux Juifs pour les réciter à leur compte. Leur compréhension des saintes écritures conforte parfaitement leur ignorance et leur état de perdition.

Guy François Olinga

 

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 6 juillet 2014. Filed under Eps Témoignage. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

One Response to Pourquoi je ne suis plus chrétien ou crétin, comme vous voulez ?

  1. Pingback: La formule qui a conduit à la séduction des chrétiens contemporains - EPS-LIFE-777