Pierre et les apôtres surpris en flagrant délit de négation de la loi ?

Actes des apôtres 15

Bible et Loi[5 Mais quelques Pharisiens qui sont devenus croyants se mettent à dire: “Il faut circoncire les croyants qui ne sont pas juifs et leur commander d’obéir à la loi de Moïse.”

6 Les apôtres et les anciens se réunissent pour examiner cette affaire.

7 Ils discutent beaucoup, alors Pierre prend la parole et dit: “Frères, vous le savez, Dieu m’a choisi parmi vous depuis longtemps, pour que j’annonce la Bonne Nouvelle aux non-Juifs. Ainsi, ils l’entendront et deviendront croyants.

8 Dieu connaît le cœur des gens. Il a montré qu’il accueillait ceux qui ne sont pas juifs. En effet, il leur a donné l’Esprit Saint comme à nous.

9 Dieu n’a pas fait de différence entre eux et nous. Il a rendu leur cœur pur parce qu’ils ont cru.

10 Donc, maintenant, pourquoi est-ce que vous voulez provoquer Dieu? Vous voulez mettre sur les épaules des disciples un poids que nos ancêtres n’ont pas pu porter, et nous non plus!

11 Au contraire, nous sommes sauvés par l’amour du Seigneur Jésus, exactement comme eux! Voilà ce que nous croyons.”

12 Tous ceux qui sont réunis là se taisent. Ensuite, on écoute Barnabas et Paul, ils racontent toutes les choses étonnantes et extraordinaires que Dieu a faites par eux chez ceux qui ne sont pas juifs.

13 Quand ils ont fini, Jacques se met à dire: “Frères, écoutez-moi.

14 Simon vient de nous expliquer une chose: depuis le commencement, Dieu a décidé de choisir parmi ceux qui ne sont pas juifs un peuple qui lui appartienne.

15 Et les paroles des prophètes sont en accord avec cela. En effet, dans les Livres Saints on lit:

16 ‘Le Seigneur dit: Plus tard, je reviendrai. Je reconstruirai la maison de David qui est tombée. Je rebâtirai sa maison détruite et je la remettrai debout.

17 Alors, les autres habitants du monde chercheront le Seigneur, oui, tous les peuples que j’ai appelés pour être à moi. Voilà ce que le Seigneur dit.

18 Il a fait connaître ces choses-là depuis très longtemps.”‘

19 Jacques dit encore: “Donc, voici ce que je pense: il ne faut pas faire trop de difficultés à ceux qui ne sont pas juifs et qui se tournent vers le Seigneur.

20Mais il faut leur écrire ceci: ‘Ne mangez pas la viande qu’on a offerte aux faux dieux, elle est impure. Respectez les lois du mariage. Ne mangez pas de viande qui contient encore du sang.’]

C’est quoi finalement les commandements de YHWH à observer ?

Moïse et la TorahCes apôtres, Pierre, Paul, Jacques, et tous les autres, je me demande pour qui ils se prennent en osant dispenser les croyants païens de l’observation obligatoire de la loi de Moïse (Actes 15:5) pour la remplacer par 3 petits commandements (Actes 15:20).

Comment alors le croyant païen pourrait-il démontrer sa piété à son prochain sans une observation tape à l’œil et pas moins théâtrale des 613 Mitvot ?

Quid de ce qu’aucun Juif n’ait jamais pu observer toute la Loi de Moïse (Actes 15:10).

Ne savent-ils pas que la grâce surabondante permet aux croyants païens de faire ce que les juifs n’ont pas pu faire? Voyons donc !

À se demander si les païens adeptes de la pratique sanctifiante de la Loi de Moïse ne devraient pas supprimer quelques passages de leur version de la Bible car il est bien écrit que l’Amour de Dieu consiste à observer son commandement (Jean 14:15).

À moins de me dire que le commandement selon les apôtres n’est pas le commandement selon les païens fervents disciples de Moïse.

Comprendre le mystère de la loi qui affranchit

Le lecteur doit considérer la LOI non dans les ordonnances mais dans sa finalité.

La LOI a pour but de conduire les hommes à adopter un comportement arrêté en vue de ce que l’habitude les transforme en une stature précise. Pour ce faire, la LOI ne devait pas se limiter à l’intellect (raison) de l’homme mais pénétrer son esprit pour que son comportement selon la LOI ne soit plus ni feint, si forcé, mais que son comportement provienne de la LOI qui a fait un avec cet homme, le conduisant à obéir à la LOI tout naturellement. On dirait alors que cet homme est devenu la LOI faite chair.

La LOI sous la forme de la Lettre n’étant donc pas allée plus loin que l’intellect de l’homme, celui-ci s’est mis à l’appliquer mécaniquement et surtout sporadiquement, sans que sa nature méchante ne change. Aussi pouvait-il paraître homme un temps en s’efforçant d’observer les ordonnances stockées dans son intellect, puis plus tard la nature diabolique s’exprimait en lui à partir de son esprit.

La recette de la LOI sous forme de lettre a donc échoué. La lettre n’a pas pu transformer les diablotins que sont les hommes en enfants de Dieu. Aussi est-il écrit que TOUS sont demeurés pécheurs. Il fallait une autre solution pour transformer les diablotins en fils de YHWH. Pour donc ne pas violer la justice du Créateur, cette solution devait coûter la vie à un homme qui n’aura jamais péché parce qu’il serait le modèle parfait d’homme selon le Créateur. Un homme qui serait UN avec la LOI au point qu’il soit confondable à la LOI. Autant dire que cet homme se devait d’être l’incarnation de la LOI, la LOI faite chair donc. Vous comprendrez que la LOI faite chair ne peut pas transgresser la LOI.

Le seul homme qui parvint à remplir cette exigence de justice divine s’appelle Yeshoua Ha Mashiah.

Innocent de tout péché qu’il était, Il paya par sa mort le prix de la dispensation universelle et gratuite (la grâce) de la puissance de YHWH, son Souffle sacré (appelé par les religieux Saint-Esprit). Le Souffle sacré est venu comme renfort à la Parole / LOI qui doit toujours pénétrer les esprits des diablotins que sont tous les hommes. Seul Lui, le Souffle sacré de YHWH, en est capable. C’est alors que la pénétration de l’esprit de l’homme par l’EAU (la Parole) et le Souffle sacré commencera sa transformation de l’Intérieur à la stature prévue par le Créateur, le transformant de diablotin en fils de YHWH (Jean 1 :12-14).

A ceux qui croient que le Souffle sacré est capable d’opérer cette chirurgie spirituelle en eux, et par conséquent se soumettent à sa direction en le convoitant de tout leur cœur sans partage (idolâtrie), il permet qu’ils soient directement et progressivement pénétrés de la nature divine à laquelle ils adhèrent, et ainsi, il (le Souffle sacré de YHWH) leur donne le pouvoir de DEVENIR enfants de YHWH, nés non de la chair, mais du Souffle.

Ces personnes sont ainsi transformées en souffles, manifestant tout naturellement, sans simulation ni efforts charnels, le fruit du Souffle. La finalité étant ainsi atteinte, leur transformation à la stature parfaite selon le Créateur, il n’est plus besoin pour de telles personnes de se soumettre au rituel de l’observation des commandements qui ont fait la démonstration de leur limite.

Mais alors, pour les ignorants, orgueilleux et charnels qui s’entêtent à rechercher leur transformation (dressage) par l’observation rituelle des comportements (commandements), qu’ils sachent qu’ils sont tenus d’observer TOUS les 613 commandements de la LOI pour espérer parvenir à compenser le fait qu’au bout du compte, ils ne seront même pas transformés à la stature parfaite. Pour eux donc, tous les commandements demeurent applicables.

Généralement les personnes pénétrées par le Souffle avouent leur incapacité à observer les 613 Misvot. Elles abandonnent cet exploit aux généraux de l’observation rituelle et obligatoire de TOUS les commandements de YHWH. Quoiqu’ ayant excellé en la matière en son temps, Saul devenu Paul dû constater sur le tard la vanité d’un tel effort.

Guy François Olinga

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 2 novembre 2014. Filed under Vie Enseignements. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.