Peux-tu distinguer un enfant du diable d’un enfant d’Élohim ?

Naitre d'en haut

Naitre d’en haut

1Jn 3:10a « C’est par là que se font reconnaître les enfants d’Élohim et les enfants du diable. »

Les hommes de chair ne peuvent pas connaître et aimer les vertus qui relèvent de la nature des esprits qui eux aussi ne peuvent convoiter les choses de ce monde parce qu’ils en connaissent la vanité.

Ce qui est donc né de la chair aime (désir, convoite, prie pour, idolâtre, etc.) ce qui est naturel, périssable, créé, tiré à partir des composants de la terre (matières premières), bref le Monde. La Bible appelle une telle personne un ennemi d’Élohim, un enfant du monde, du diable, de la rébellion, de la géhenne, de la perdition parce qu’il va demeurer éternellement loin de son Créateur et ce parce qu’il a fait de la création l’objet de sa convoitise aux jours de son existence sur la terre. Tout en une telle personne est abomination aux yeux de l’Éternel, même son observation de la morale qu’elle confond à la Loi d’Élohim, ses prières et ses activités religieuses, etc. Certaines de ces personnes se sont constituées en groupements dénominationnels religieux qui se sont accaparés le mot église pour séduire les ignorants en vue de leur perdition. Élohim désigne un tel individu par un seul mot : Pécheur !

Ce qui est né du Souffle sacré aime, désir, convoite la stature des esprits pour devenir un esprit vivifié. Celui-là a été attiré par Élohim à discerner le trésor qui s’attache à ceci que l’on est devenu un esprit vivifié à l’instar du Modèle Parfait des esprits vivifiants. De telles personnes ne font plus aucun cas de leur égo, de leur chair, ni de leurs possessions matérielles. De tout leur cœur, de tout leur être, de toutes leurs pensées, elles désirent entrer dans la nature du Créateur telle que nous l’a manifestée Son Fils Unique et agréé de Lui. En cela ces personnes accomplissent le premier des deux commandements que nous a donnés le Mashiah. Parvenues à la stature du Mashiah, elles ne peuvent plus que manifester Ses vertus, dont l’amour du prochain, entendu comme le désir de contribuer à lui révéler les voix d’Élohim en vue de son salut, même au prix de sa vie dans le monde, sans crainte aucune. Ces personnes constituent l’unique et véritable Église. Élohim désigne un tel individu par un seul mot : Juste ! (Daniel 12:3)

Les esprits méchants et leurs serviteurs (laïcs et religieux) conduisent les hommes à demeurer enfants du monde tandis que Yeshoua Ha Mashiah et ses serviteurs encouragent les hommes à désirer devenir des enfants d’Élohim par l’acquisition du Souffle sacré d’Élohim, manifestée par ceci qu’ils cessent de courir après l’accomplissement de la pyramide d’Abraham Maslow dans leur vie pour convoiter la stature de leur Maître pour la gloire d’Élohim seul.

Vous les reconnaîtrez donc à leurs désirs, à leurs motivations, à leurs aspirations profondes, à leurs activités quotidiennes, à l’objet de leur dévotion, à leurs paroles, au sens qu’ils donnent aux mots, et à ceci qu’ils savent (ou ne savent pas) distinguer les fils du diable des fils d’Élohim, faire la part des choses entre l’activisme religieux et l’amour d’Élohim.

Je n’invite personne à condamner. Je recommande une boussole à quiconque veut se limiter le risque de la surprise selon Matt 7:21-23. Je n’écris pas non plus ici pour les enfants d’Élohim mais à la grande masse séduite pour participer à son éveil. Je refuse de la conforter dans le mensonge et cette publication s’adresse à ceux à qui elle s’adresse : les brebis perdues qui sont encore dans le combat, sous le voile, dans l’ignorance, mais qui, en son temps, sauront entendre la voix de leur Berger. Pour ce faire, elles doivent prendre conscience qu’elles ne sont pas encore dans la Bergerie. Comment le savoir si personne ne le leur dit par peur de passer pour celui qui condamne ou critique, ou alors pour paraître un peu trop spirituel ?

Jean 10:16 “J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie; celles-là, il faut que je les amène; elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger.”

Celui qui a l’Esprit Créateur voit, entend, parle et agit par cet Esprit et la conséquence coule de source. L’incertitude et la confusion sont forts révélateurs de ce que c’est l’esprit de l’erreur qui nous anime. Regarde à ta vie et regarde autour de toi. Peux-tu distinguer un enfant du diable d’un enfant d’Élohim ?

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 4 juillet 2014. Filed under Méditation. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.