Peut-on traduire ou substituer un nom ?

Dans la Bible, le nom de quelqu’un a toujours une signification profonde ? Abram (père haut et élevé) devient Abraham (père d’une multitude de nations) ; Jacob signifie supplanteur, rusé, trompeur. Après sa transformation, il s’appellera Israël, ce qui veut dire : vainqueur pour ou avec Dieu.

Yeshoua_lionCelui qui porte un nom a donc les caractéristiques mêmes de ce nom ; de même qu’une eau de Cologne a son parfum orienté selon l’extrait qui lui a servi de base ! C’est ainsi que dans la lignée des fils d’Israël, l’un des plus remarquables est « YESHOUA » appelé par les nations Jésus, et dont la naissance préparée par Élohim fait l’objet d’un miracle annoncé par le prophète Isaïe. Yeshoua, Élohim sauve et délivre. YHWH Élohim prend un nom nouveau en fonction de son œuvre de salut : Yeshoua, Dieu sauveur, Libérateur. Il n’y a de salut en aucun autre que Yeshoua que les nations appellent Jésus car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.

Ils ne veulent pas l’appeler “Yeshoua” (ça ferait “judaïsant” ?)

Il est le Messie d’Israël et le sauveur du monde. Ils ne veulent pas l’appeler “Yeshoua” (ça ferait “judaïsant” ?) qui veut dire “YHWH SAUVE” (ou encore “est le salut”) ! Ainsi, ils pensent pouvoir se passer du PERE dont Yeshoua est pourtant venu nous faire connaître le Nom ! (Jean 17:6 et 17:26) – Mais QUI donc a “donné Son Fils unique” ? (Jean 3:16) – QUI L’a “ressuscité d’entre les morts” ?

Auprès de QUI est-Il monté aux cieux ? Combien de fois est-il écrit dans le “très très très ancien testament” que c’est YHWH qui sauve? Rappelons en quelques-unes seulement:

  • Esaïe 41:14 “Ne crains rien, vermisseau de Jacob, Faible reste d’Israël ; Je viens à ton secours, dit YHWH-Adonaï, le Saint d’Israël, ton SAUVEUR.
  • Esaïe 43:3 Car je suis YHWH-Adonaï, ton Élohim, Le Saint d’Israël, ton SAUVEUR ; Je donne l’Égypte pour ta rançon, L’Éthiopie et Saba à ta place.
  • Esaïe 43:11 C’est moi, moi qui suis YHWH-Adonaï, Et hors moi il n’y a point de SAUVEUR.
  • Esaïe 45:15 Mais tu es un EL’ qui te caches, Élohim d’Israël, SAUVEUR!
  • Esaïe 49:26 Je ferai manger à tes oppresseurs leur propre chair ; Ils s’enivreront de leur sang comme du moût ; Et toute chair saura que je suis YHWH-Adonaï, ton SAUVEUR, Ton rédempteur, le puissant de Jacob.
  • Esaïe 60:16 Tu suceras le lait des nations, Tu suceras la mamelle des rois ; Et tu sauras que je suis YHWH-Adonaï, ton SAUVEUR, Ton rédempteur, le puissant de Jacob.
  • Esaïe 62:11 Voici ce que YHWH-Adonaï proclame aux extrémités de la terre: Dites à la fille de Sion: Voici, ton SAUVEUR arrive ; Voici, le salaire est avec lui, Et les rétributions le précèdent.
  • Esaïe 63:16 Tu es cependant NOTRE PERE, Car Abraham ne nous connaît pas, Et Israël ignore qui nous sommes ; C’est Toi, qui es NOTRE PERE, Qui, dès l’éternité, t’appelles NOTRE SAUVEUR.
  • Jérémie 14:8 Toi, YHWH-Adonaï, qui es l’espérance d’Israël, Son SAUVEUR au temps de la détresse, Pourquoi serais-tu comme un étranger dans le pays, Comme un voyageur qui y entre pour passer la nuit?
  • Osée 13:4 Et moi, je suis YHWH-Adonaï, ton Élohim, dès le pays d’Égypte. Tu ne connais d’autre Dieu que moi, Et il n’y a de SAUVEUR que Moi. Etc…

Je vois venir au moins deux objections possibles et j’y réponds tout de suite:

– YHWH-Adonaï se déclare SAUVEUR… d’Israël (ou de Jacob), c’est tout. Oui ! Exactement !… et quiconque n’est pas “greffé sur l’olivier franc” (Romains 11) ne peut être sauvé ! (Sans compter qu’ici c’est plus particulièrement Juda (les juifs, le royaume du Sud) !… puisque “le salut vient des juifs».

– Yeshoua (Jésus) ne jouerait donc aucun rôle dans cette histoire ? En tant que Mashiah (Messie, ou “christ” pour les grecs) ? Bien évidemment que si puisque c’est Lui le “premier né d’un grand nombre de frères” dont le Père dit “Je T’ai engendré aujourd’hui” et nous devons “marcher comme Il a marché”. Afin d’être également des “fils adoptifs”. C’est uniquement à ce “titre” (celui de “Mashiah”) qu’il est écrit que Yeshoua Ha Mashiah, “l’oint de YHWH-Adonaï” est sauveur.

Pourquoi donc les “chrétiens postmodernes” critiqueraient ils les “chrétiens catholiques” en leur reprochant d’avoir remplacé Jésus (Yeshoua) par le Pape ?… alors qu’eux-mêmes ont remplacé le PERE par le Fils ??! Savent-ils ce que veut dire “nier le Père ET le Fils” ? (1 Jean 2:22) C’est substituer l’un à l’autre (ou l’autre à l’un) en considérant qu’ils sont interchangeables !

Ceci est répété en 2 Jean 1:9 “Quiconque va plus loin et ne demeure pas dans la doctrine de Mashiah n’a point Élohim ; celui qui demeure dans cette doctrine a le Père ET le Fils.”

Mais d’où vient donc ce curieux (faux) évangile ?

C’est très simple: les “protestants” (et autres succursales chrétiennes non catholiques) n’ont jamais coupé les liens avec Rome et ses doctrines de démons. (Essentiellement celle de la “trinité” !)

Ils se sont ainsi laissés infiltrer par les “catholiques charismatiques” via les “chrétiens évangéliques charismatiques” (avec une forte tendance “oeucuménique”) dans les années 60-70 (après le Concile Vatican II) pour promouvoir un “amour humaniste” le plus éloigné possible de “l’Agapê de la Vérité pour être sauvés” ! (2 Th 2:10)

Ils se sont alors mis à “adorer la créature plutôt que le Créateur” ! (Même si Yeshoua est dit “engendré” (après Sa résurrection, Actes 13:33, Ps 2:7) plutôt que “créé”… mais c’est bien un homme de chair -pas une femme- qui est mort sur le “stauros” et qui a été ressuscité !)

Il n’est que de regarder la foultitude d’images et de photos représentant “Jésus” (au plus grand mépris du deuxième Commandement ou Instruction) sur les murs Facebook !… sans parler des phrases toutes faites et antiscripturaires qui les accompagnent !

La “mode” est ainsi forcément aux fausses conversions (sans repentance par rapport à la Loi d’Elohim, YHWH-Adonaï) et aux faux baptêmes !… qui ne sont plus des “baptêmes en Sa mort” (Celle de Yeshoua, Rom 6:3,4) ! http://jyhamon.eklablog.com/5-au-nom-du-pere-etc-au-lieu-de-bapteme-en-sa-mort-a79206213

 parce que aujourd’hui, “on” veut des bénédictions et du succès mais surtout pas “mourir” (à soi-même) et surtout pas “être saint”… “comme le Père est Saint” !  (Ex: Lév 11:44; 1 Pierre 1:16)

De là viennent tous les autres faux évangiles… de “prospérité” (Ex: Hagin, Copeland, Roberts, Osborn, Yonggi Cho, J Osteen, et chez nous: Castanou et ICC, Nuno Pedro et Charisma, etc), de “kingdom now” (royaume maintenant, ex: Rick Warren), de “l’estime de soi” (Exemple Joyce Meyer), etc… en remarquant bien que ce sont des spécialités “Topchrétien” !! (Topcrétin ?)

Que notre Père Eternel, YHWH-Adonaï, notre Elohim nous garde !… car les temps sont très mauvais !

Jean Yves Hamon

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 6 juillet 2014. Filed under Divinité. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.