Nous sommes tous des hommes très riches aux yeux de YHWH

La corruption sémantique du mot “richesse” joue un rôle très efficace dans la séduction de l’humanité. En effet, quand Yeshoua déclare : « Je vous le dis en vérité, un riche entrera difficilement dans le royaume des cieux. Je vous le dis encore, il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. » (Matthieu 19:23-24), l’intelligence enténébrée assimile la richesse aux possessions matérielles, voire à l’argent. Erreur !

Définition de la richesse

La richesse dans la conscience créatrice se mesure au nombre de conjoints. Plus nous avons des conjoints, plus nous sommes riches dans la mesure où nous tirons notre valeur, notre gloire et notre identité de notre relation maritale en esprit avec chacun de ces conjoints. Un peu comme l’épouse d’un chef d’état est un chef d’état qui ne dit pas son nom, le principe du mariage nous confère par alliance le statut, le pouvoir, les vertus et les attributs de notre conjoint. Il en est de même de l’alliance entre père et fils dans la dimension spirituelle.

Par sa force agissante qu’est l’ego, l’adversaire de l’homme travaille dès lors avec acharnement à lui imposer autant de mariages egoiques que possible, parce qu’il sait qu’un riche entrera difficilement dans le royaume des cieux, le processus du divorce de tous ces mariages qui constitue le renoncement à soi étant plus long, plus complexe et plus douloureux. L’ego spirituel quant à lui, va donner au riche de divorcer des conjoints les plus visibles pour conserver les conjoints invisibles (spiritualité, religion, philosophies, etc.) en dehors de la stature de Yeshoua.

Comment hériter de la vie éternelle ?

« Si tu veux être parfait, et donc éligible pour la vie éternelle avec YHWH en Yeshoua par le lien du Souffle sacré, va, renonce à toi-même en divorçant de tous tes conjoints egoiques, et tu auras un conjoint unique et parfait en YHWH. Pour ce faire, viens ensuite, et suis-moi. » (Matthieu 19 :21)

Après avoir entendu de telles paroles, chacun de nous ne peut plus qu’invoquer la « grâce », entendue comme la faveur faite à des diablotins que nous sommes, d’être adoptés parmi les justes, parce que nous sommes tous des adultères polygames par nos alliances spirituelles mystiques et fusionnelles avec la création. Et quand bien même certains mariages avec la création (nature, matériel, humain, esprits, activités, prouesses humaines, etc.) n’ont pas encore été contractés, notre conscience n’est remplie que de la convoitise de leur accomplissement.

La preuve que nous sommes tous riches en esprit

Matthieu 5:3 « Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux! »

Un pauvre en esprit, c’est celui qui est spirituellement monogame, celui qui a un seul conjoint spirituel : YHWH en Yeshoua par le Souffle sacré. « Je suis jaloux de vous d’une jalousie de YHWH, parce que JE VOUS AI FIANCÉS À UN SEUL ÉPOUX, pour vous présenter à Christ comme une vierge pure. » (2 Corinthiens 11:2)

Sommes-nous vraiment si purs ? Sommes-nous seulement mariés à YHWH seul ? Si oui, pourquoi voyons-nous en notre prochain un adversaire à ridiculiser, à calomnier, à asservir, à manipuler, à humilier, à blesser, à détruire, à exclure, à critiquer, à juger, à condamner, à tuer, à dévouer à Satan, parce que nous avons peur pour nos conjoints egoiques ?

Un brin d’honnêteté en nous permettra que nos émotions, qui ont pour fonction première que de nous indiquer nos conjoints spirituels egoiques, nous convainquent de ce que nous ne sommes pas AMOUR, parce que nous ne vivons que dans la convoitise d’amasser des richesses, des conjoints egoiques, pour ceux d’entre nous qui estiment qu’ils n’en n’ont pas encore assez.

Et les autres qui sont satisfaits de leurs richesses, ne sont préoccupés qu’à se battre pour la préservation de ces alliances en dehors des vertus et attributs de Yeshoua, tout en se faisant passer pour des disciples de Yeshoua. Quel culot, quelle audace, quelle prétention, quelle imposture.

Guy Olinga

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 19 janvier 2016. Filed under Méditation, Vie Enseignements. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.