Livre : La conquête de la France par les évangéliques

Linda Caille décrit la conquête de la France par les évangéliques dans « Soldats de Jésus »

Soldats de Jesus par Linda CailleSoldats de Jésus. Les évangéliques à la conquête de la France, cet ouvrage a été rédigé par Linda Caille. La journaliste livre ici une enquête qui a duré plus de cinq ans. Elle a observé toutes sortes de communautés, comme par exemple les « megachurches » ou bien celles des banlieues violentes. Elle s’est entretenue avec l’ancien joueur du PSG Marco Ceara, lequel avait un jour offert une Bible à Nicolas Sarkozy…

TOUS LES DIX JOURS, UNE NOUVELLE EGLISE EVANGELIQUE SE CREE

On retrouve les évangéliques dans le nord, dans l’est, dans la Drome et aussi en Normandie. Depuis 1950, les effectifs des chrétiens évangéliques se sont démultipliés en France. Ils sont passés de 50.000 à 500.000 fidèles. Tous les dix jours, une nouvelle église évangélique est créée.

Les évangéliques sont organisés au sein de la Confédération nationale des évangéliques de France (CNEF), laquelle organise périodiquement des congrès. La présence des tziganes évangéliques dans cette union a provoqué des tensions. En effet, les tziganes n’ont pas les mêmes valeurs que les protestants classiques. L’auteure fait état d’une surreprésentation des évangéliques dans la communauté afro-antillaise. L’influence des évangélistes américains est en effet passée par là.

UNE COMMUNAUTE JEUNE

Il faudra attendre le XXème siècle pour voir le développement des pentecôtistes. Le grand boom aura lieu après la Seconde Guerre mondiale, où les GI débarqués en Normandie furent effrayés devant le désert spirituel offert par le pays. Ils lancèrent « un plan Marshall spirituel » en France, avec Billy Graham, un célèbre théologien et prédicateur protestant américain, issu du mouvement évangélique.

Un bon croyant doit être riche et donner à son pasteur.

Si l’on se fie à l’exponentiel développement du nombre des évangéliques en France, les desseins de Billy Graham connurent un immense succès, si bien qu’un évangélique sur deux a aujourd’hui moins de 35 ans. Ce qui plait, explique Linda Caille, c’est que les évangéliques parviennent à vulgariser la Bible, en la présentant parfois dans une version épurée. On dénombre une église pour 30.000 habitants.

LA THEOLOGIE DE LA PROSPERITE

Un bon croyant doit être riche et donner à son pasteur. Certains créent des sectes pour s’enrichir. A cet effet, ils organisent régulièrement des formations payantes. L’auteur rapporte que certains pasteurs disent sans ambages à leurs ouailles : « vous louez Dieu, nous on loue la salle » (p. 212).

LES DECUS

Il y existerait une forte concurrence entre les évangéliques et l’islam dans les banlieues. Mais les évangéliques ne plaisent pas toujours. Ils y a des déçus. Certains reprochent aux évangélistes leur côté donneur de leçon et le fait qu’ils s’érigent en censeurs. De plus, les dérives sectaires sont parfois contestées, de même que les mariages forcés (p. 211) ainsi qu’une lecture parfois étriquée de la Bible.

Linda Caille a réalisé une très bonne enquête, qui permet de voir les lignes fortes de ce nouveau courant spirituel. Le lien social qu’il crée et ses valeurs conservatrices sont à prendre en considération, ainsi que le note l’auteure. Linda Caille livre ici une lecture extrêmement instructive du mouvement évangélique.

Linda Caille, « Soldats de Jésus. Les évangéliques à la conquête de la France », Janvier 2013, Fayard, 221 p., 17 euros.

Par Jean-Paul Fourmont 
toutelaculture.com


Depuis 1950, les effectifs des chrétiens évangéliques sont passés en France de 50 000 à 500 000 fidèles. Tous les dix jours, une nouvelle Église évangélique est créée. Comment expliquer un tel succès ? Les évangéliques, dont la moitié ont moins de 35 ans, sont-ils l’avenir de l’adhérence chrétienne dans l’Hexagone ?

 

 

Pour tenter de comprendre, Linda Caille est partie à la rencontre de ces citoyens qui, depuis le XVIe siècle, se disent évangéliques avant d’être français. Pendant cinq ans, dans les petites communautés comme dans les « megachurches », elle a partagé la vie de ces étranges missionnaires : Nicole, la chef d’entreprise, qui prie dans les rues de sa ville pour faire reculer les « forces des ténèbres » ; Shora Kuetu, le prédicateur, qui se bat contre le Malin avec des méthodes guerrières dans les banlieues ultra-violentes où l’adhérence évangélique est en concurrence avec l’islam ; Marco Ceara, le « footballeur d’Élohim », qui a offert une bible à Nicolas Sarkozy…

Donnant pour la première fois la parole à des jeunes militants qui évoquent leur sexualité, à des déçus qui reconnaissent avoir été piégés, mais aussi à des dirigeants évangéliques pour percer à jour leur stratégie de conquête, Linda Caille nous propose une plongée saisissante dans un monde inconnu.

Née en 1976, Linda Caille est journaliste.


Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 16 février 2013. Filed under Eva Nouvelles, Sec Sociétés. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.