L’homme né d’en haut possède ses racines en haut

arbreL’homme naturel (âme vivante / dépourvu de l’intelligence d’en haut, du souffle sacré / Esprit de Vérité) a ceci de commun avec les végétaux, les animaux, les ailés : le point d’attache d’un oiseau c’est son nid, un oiseau poursuivit s’éloigne difficilement ou jamais du rayon de son nid, au risque de se faire prendre.

De même pour un renard, son point d’attache est sa tanière dont celui-ci comme l’oiseau s’éloigne difficilement, en courant les mêmes risques. Quant aux végétaux, leur point d’attache c’est leurs racines dans la terre.

À la différence de L’homme né d’en haut, du Père de Lumière (pénétré du souffle sacré), ce dernier possède ses racines en haut, de celui dont il est né (YHWH Adonaï), selon le témoignage de Yeshoua venue d’en haut : « Les oiseaux ont les nids, les renards ont les tanières, mais le fils de l’homme n’a même pas où reposer la tête…»

Ainsi Abraham, le père de l’adhérence, pour hériter D’Élohim comme racines, se verra intimer l’ordre de quitter toute attache visible, matériel, devenant errant / itinérant à cause de son adhérence au vouloir D’Élohim, ses racines éternelles.

Avec raison, déclare un adage hébreux : « l’âme du païen est attachée à la poussière/la terre; tandis que les racines du “Juif”(esprit vivifié) sont en haut /YHWH Adonaï, donc…»

Luc Bimaye

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 29 juin 2014. Filed under Méditation. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.