Lever un pan de la corruption sémantique : la vérité et le mensonge

Toute définition d’un concept ou d’un mot qui n’est pas conforme à celle de YHWH Adonaï est humaine, terrestre, diabolique parce qu’elle est inspirée par le souffle de la rébellion agissant par l’ego qui se prend pour un créateur … et même des mots.

« Je vous le dis: au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole, de tout concept et de tout mot qu’ils auront proféré dans le sens que leur inspire l’impie par l’ego agissant. Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné. Ceci parce que tes paroles révèlent l’esprit qui t’habite, le Souffle sacré ou l’ego. » (Matthieu 12:36-37)

Il n’y a que deux consciences

À ce titre, je rappelle qu’il n’y a que deux consciences, deux royaumes donc.

Yeshoua-Est-La-LoiPrimo, la conscience céleste, créatrice ou christique qui confère l’intelligence spirituelle à celui qui en est habité, l’homme spirituel en YHWH. Celui-ci parle le langage céleste et fait la volonté de YHWH dans le Souffle sacré. On l’appelle aussi fils de YHWH en Yeshoua.

Généralement parlant, pour avoir jadis été, lui-aussi, asservi à l’ego dans la matrice, le fils de YHWH est conscient de la dualité de l’univers, des deux royaumes : la Lumière qui est animée par le Souffle sacré et les Ténèbres qui sont animées par l’ego. Il sait donc que tout mot, tout concept a deux significations fondamentales : une spirituelle et l’autre mentale.

Secundo, il y a la conscience humaine, terrestre, diabolique qui pousse celui qui en est habité, l’homme naturel, à se laisser conduire par l’ego inspirant des pensées à son mental pour faire la volonté de Satan tout en parlant le langage humain, terrestre, diabolique ou egoïque. On l’appelle aussi fils du Diable. Ce dernier parlera certes d’un mythique royaume de la Lumière mais sans trop y croire.

Vous reconnaîtrez le fils du Diable à ceci qu’il ne désire se réaliser que dans le visible, le temporel et la matière tout en ayant une peur cauchemardesque du mot ego et de la vie qu’il appelle la mort. Faute d’intelligence spirituelle, ses définitions des termes et des concepts sont intra-matrice, fondées sur des valeurs morales, religieuses ou légales.

Parlons de la vérité

Jean 14:6 « Yeshoua lui dit: Je suis le chemin, la VÉRITÉ, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Tout ce qui existe en dehors de moi est MENSONGE ! »

En langage céleste, la VÉRITÉ c’est YHWH Adonaï. Point final !

Et puisque chaque espèce produit son espèce, la VÉRITÉ ne peut engendrer que les fils de la VÉRITÉ, donc aussi la VÉRITÉ. Aussi Yeshoua peut-il dire, parlant pour tous les fils de YHWH, « je suis la VÉRITÉ ». La Vérité s’ensemence en quiconque se connecte en esprit à YHWH en Yeshoua par le lien du Souffle sacré qui lui inspire alors la Volonté de la Vérité afin qu’il accomplisse les œuvres de la Vérité sans interférence du filtre diabolique du mental.

En langage diabolique, La vérité est définie comme la conformité ou la fidélité d’une idée ou d’un jugement avec son objet, autrement dit, comme la conformité de ce que l’on dit ou pense avec ce qui est réel. L’homme spirituel remarquera qu’une telle définition s’appuie sur des mots qui eux-mêmes sont compris par l’homme animal dans un sens corrompu, ou tout au moins sur des concepts trop subjectifs pour déterminer la vérité qui ne peut être qu’une et universelle.

Parlons du mensonge

En langage céleste, le mensonge c’est tout ce qui n’est pas engendré par YHWH qui est la Vérité. Étendu à la dimension humaine, le mensonge, c’est toute décision qui est influencée par le filtre du mental sur lequel règne l’ego qui va toujours s’assurer de gagner et de profiter au change de l’autre.

En langage diabolique, le mensonge est l’énoncé délibéré d’un fait contraire à la vérité, ou encore la dissimulation de la vérité. Vous aurez compris que cette définition fait référence à la vérité au sens diabolique du terme. Elle ne peut donc relever que de la séduction.

NOUS PARLONS DE CE QUE NOUS IGNORONS

Jean 18:37-38 « Pilate lui dit: Tu es donc roi? Yeshoua répondit: Tu le dis, je suis roi. Je suis né et je suis venu dans le monde enténébré par l’ego pour rendre témoignage à la VÉRITÉ. Quiconque est né de la vérité écoute ma voix. Pilate lui dit: Qu’est-ce que la VÉRITÉ? »

En entendant Yeshoua dire qu’il est venu démontrer la puissance de la Vérité dans les ténèbres du monde envoûté par l’ego, Pilate ne put s’empêcher de lui poser la question qui reste encore sans réponse pour notre humanité qui est toute entière séduite par le souffle de l’impie (Apo 12 :9), à savoir : « Qu’est-ce que la Vérité? »

En attendant que vous saisissiez la réponse à cette question existentielle, sachez qu’il est écrit dans les Livres Saints : « vous pénétrerez la vérité, et la vérité vous affranchira de l’emprise de l’ego. » (Jean 8 :32)

Cher ami, existes-tu dans le mensonge ou vis-tu en la Vérité?

Guy Olinga

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 1 juillet 2016. Filed under Méditation, Vie Enseignements. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.