L’école comme moyen de perpétuation d’une espèce

L’école est un lieu de transfert de conscience en vue de perpétuer une espèce par la consolidation de la vision et des aspirations de l’apprenant dans la nature que l’enseignant voudrait qu’il manifeste. Aussi peut-on distinguer essentiellement trois (3) types d’écoles :

ecole_sous_arbre

L’école pour la dépendance à la matière périssable

Dans l’école pour la dépendance à la matière périssable, les parents et l’enseignant disent à l’enfant « Fais des études et tu auras de bonnes (meilleures) conditions de vie. » Cette école fabrique des êtres animaux, dépendants de leur environnement et captifs de la convoitise des biens matériels. Ils ont fait des études pour avoir plus de biens matériels que leurs compétiteurs sociaux. L’avance qu’ils ont en termes de biens matériels leur permet de mépriser, d’oppresser et de piller encore et encore les moins nantis. Ici, la notion de bien public et communautaire est quasi inexistante.

La marque des pays qui sont bâtis sur ce genre d’école est que leurs dirigeants rêvent d’émergence sans jamais y accéder, ceci parce que l’école ne les a pas préparés à ce type de société. Dans ces pays-là, les habitants moins nantis, faute d’avoir pu accéder à la matière périssable par le truchement de l’école, se rabattent en désespoir de cause sur la religion primaire qui leur promet l’accès au matériel au détour de quelques incantations qui sont en réalité une simple déformation sémantique des promesses contenues dans la Bible.

Si la voie de la religion ne produit pas les résultats espérés, alors ils ont encore la sorcellerie et la pâle copie vidée de son esprit des pratiques des écoles initiatiques qui sont le véritable support idéologique et spirituel des sociétés dites développées selon le monde.

L’école pour le développement de l’esprit

Dans l’école pour le développement de l’esprit, les parents et l’enseignant disent à l’enfant « Fais des études et tu comprendras mieux comment ce monde fonctionne pour mieux participer à son développement. » Cette école fabrique des êtres spirituels, conscients du fonctionnement du monde et contribuant à l’amélioration des conditions de vie de la collectivité. Ces personnes ont des liens forts (conscients ou inconscients) avec le règne spirituel garant du monde. Ils ont par ailleurs la conscience du bien public et commun, travaillent à la conceptualisation des réalités du monde et sont généralement des humanistes. Il leur semble dès lors évident qu’ils doivent exporter, voire imposer leur modèle de société aux autres peuples qu’ils prennent pour des êtres sauvages à domestiquer par tous les moyens.

La marque des pays qui sont bâtis sur ce genre d’école est l’éclat des infrastructures publiques, une meilleure distribution des ressources et une puissance militaire avérée. Ceux sortis de l’école pour la dépendance à la matière périssable ne rêvent de vivre chez ceux qui fondent leur modèle de société sur l’école pour le développement de l’esprit. C’est dans cette catégorie d’école que sont formés les leaders politiques, économiques, sociaux, académiques, sportifs et religieux du monde.

L’école pour le leadership véritable

L’école pour le leadership véritable est une école encore assez peu connue de notre génération. Elle a fait ses preuves exclusivement chez les Juifs. Dans cette école, le juif dit à son enfant : « Que ce livre de la loi ne s’éloigne point de ta bouche ; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit ; car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras. » (Josué 1:8)

Le Juif est convaincu que la connaissance de YHWH, le Dieu Créateur du Cosmos, lui donne de recevoir le transfert de Sa nature, de Ses vertus et de Ses attributs tels que le modèle parfait de Juif, Yeshoua Ha Mashiah, l’a démontré lors de son passage sur la terre. Par sa connexion à son Dieu au travers de l’adhérence à Sa LOI, Sa Parole, le juif acquiert l’ascendance absolue sur la création toute entière. Il n’est plus soumis aux lois de la physique et de la nature. Il sort des limites du temps et de l’espace. Il devient tout simplement la projection de son Dieu YHWH sur la terre.

Dans le passé, chaque fois qu’Israël a été assidu à l’école de YHWH, il a eu l’ascendance sur les nations. Mais actuellement, de nos jours, cette école est étouffée parce que nous vivons le règne des nations. Avec la fin imminente du règne des nations, les juifs reviendront à nouveau au pouvoir sur l’Univers et ils rétabliront l’école pour le leadership véritable.

Guy François Olinga

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 7 juillet 2014. Filed under Vie Enseignements. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.