Le véritable fondement de l’Église de Yeshoua Ha Mashiah

La confusion religieuse que nous vivons n’a rien de surprenant pour ceux qui se laissent instruire par le Seigneur Élohim; ceux qui, avec l’aide de Son Esprit, observent le cycle de l’évolution des choses; ceux qui évoluent dans la connaissance du Seigneur Yeshoua Le Mashiah; ceux que Élohim Lui-même transforme à Son image et que nous appellerons ici Ses fils.

Pour cette catégorie de personnes donc, l’accomplissement inédit des prophéties bibliques concernant le monde leur donne davantage de pouvoir et de force pour se séparer du monde par ceci que leur conviction de se rendre totalement disponibles pour leur Seigneur est renforcée.

Homme animal et homme spirituel

La méconnaissance du fondement de l’Église de Yeshoua Ha Mashiah peut nous rendre la croissance spirituelle difficile et jeter la confusion dans nos esprits en nous faisant appeler église de Yeshoua Ha Mashiah ce qui ne l’est pas, à l’instar de Pierre qui déclara impur ce que Élohim ne déclare pas impur (Actes 10:9-15).

Yeshoua Ha Mashiah dit : « Vous sondez les Écritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle: ce sont elles qui rendent témoignage de moi. » (Jean 5:39). Les saintes Écritures nous révèlent la véritable nature de Yeshoua Le Mashiah. La Bible n’est pas un Livre de principes. Elle est le miroir, la lumière qui nous conduits à la vraie perception du monde, et de ce à quoi nous devrions aspirer.

Force est effectivement de constater que nous avons des difficultés à recevoir la révélation de l’identité du Seigneur Yeshoua Ha Mashiah parce qu’à l’opposé du Juif authentique qui lui observe et comprend la marche du monde sous le prisme unique de l’Esprit d’Élohim, tous les autres peuples de la terre sont des peuples païens, et, en tant que tels, ils sont des êtres de dimension animale, ne lisant les évènements qui ont cours dans le monde qu’à partir de leur dimension charnelle, de leur culture ou encore pour certains, à partir des esprits qui ne sont pas d’Élohim.

La marque des hommes spirituels dans l’ancienne alliance est qu’ils attendaient le Messie et espéraient voir Son jour, tandis que dans la nouvelle alliance, l’homme spirituel est celui-là qui a discerné l’identité du Messie. C’est ainsi que le Juif animal, lui aussi, est scandalisé à entendre Yeshoua Ha Mashiah déclarer qu’Il est le Fils d’Élohim (Jean 8:52). Et pourtant, dit Yeshoua Ha Mashiah : « le salut vient des Juifs. » (Jean 4:24). Du Juif authentique, du juif spirituel.

La promesse d’Élohim à Abraham

abraham-isaac1Par de nombreuses déclarations dans la Bible, Yeshoua Ha Mashiah a affirmé qu’Il est l’accomplissement de la promesse d’Élohim faite à Abraham de lui transférer Sa nature, Son identité, lui donnant ainsi la victoire sur le monde et sur tout autre esprit, y compris la mort. (Jean 8:56-58). A nous aussi, hommes animaux au départ, Yeshoua Ha Mashiah voudrait révéler la vraie nature de cette promesse faite à Abraham et qui était pour toutes les nations de la terre, à savoir que « Toutes les nations de la terre seront bénies en ta postérité, parce que tu as obéi à ma voix. ». (Genèse 18:18; Genèse 22:18). En cette promesse, Élohim voudrait que tous nous devenions des juifs d’adoption, des êtres spirituels donc.

Cette espérance du transfert de la nature d’Élohim au Juif pour le rendre conforme à Élohim en fait la nation exceptionnelle,  mise à part, excellente, non gouvernée par les mêmes lois que celles qui gouvernent le reste de la création (Exode 33:16). Cette promesse de transfert de nature d’Élohim à l’homme, totalement accomplie en Yeshoua Le Mashiah, exprime la vraie nature du juif, la vraie nature des fils d’Élohim que nous sommes tous appelés à devenir, donc la vraie nature de l’homme régénéré (Genèse 1:26). Un véritable mystère pour les païens, « le mystère caché de tout temps et dans tous les âges, mais révélé maintenant à ses saints, à qui Élohim a voulu faire connaître quelle est la glorieuse richesse de ce mystère parmi les païens, savoir: Mashiah en vous, l’espérance de la gloire. » (Colossiens 1:26-27).

Et quand Moïse discerna spirituellement la gloire rattachée à cette promesse, il considéra la promesse de succéder à Pharaon comme une perte au change et s’en éloigna (Exode 2:10-15). En effet, il n’est pas possible de renoncer à l’idolâtrie, manifestée par la convoitise de la richesse, du succès, de la réussite, de la gloire etc. de ce monde aussi longtemps que nous n’avons pas discerné la vraie identité spirituelle du Seigneur Yeshoua et l’espérance de la gloire qui accompagne le fait de recevoir sa nature en nous. Les religions et nations idolâtres dirigeantes du monde qui se définissent à partir de la création et des liens avec les démons qui leur permettent de manipuler les autres nations de la terre ne peuvent pas abandonner les privilèges qu’elles en tirent si elles ne réalisent pas que sans Yeshoua Le Mashiah, elles sont égarées.

Aussi Yeshoua Ha Mashiah nous a-t-il rappelés que Élohim Est Souffle et que Ses fils sont appelés à d’abord revêtir, par Son action, Sa nature spirituelle sans laquelle ils ne pourront pas Lui rendre un culte agréable. (Jean 4:23-24). Quand Yeshoua Ha Mashiah vient, Il croit aux promesses de Son Père uniquement pour nous servir d’exemple parce que Lui-même, n’ayant ni commencement, ni fin, n’avait pas besoin de se soumettre à un cycle d’évolution. Yeshoua Ha Mashiah s’est sacrifié pour nous affranchir de l’adoration de la création, de l’asservissement des puissances maléfiques, de l’idolâtrie donc. Étant affranchis de cette condition misérable commune à toute la création, nous ne pouvons qu’entrer dans la joie et la paix, le bonheur. Nous sommes d’autant plus affranchis que la nature du Mashiah formée par Élohim en nous est grande. Les vrais disciples du Mashiah donnent toute leur vie pour que, une fois transformés à la stature parfaite de Yeshoua Le Mashiah, qu’au travers d’eux, Mashiah vienne affranchir le monde de la servitude satanique.

L’Église de Yeshoua Le Mashiah

Par ce qui précède, nous comprenons que l’Église de Yeshoua Le Mashiah, composée de personnes qui ont revêtu Sa nature par l’action d’Élohim est une nation exceptionnelle.

En effet, une fois que Pierre avait prouvé au Seigneur Yeshoua Ha Mashiah que Élohim lui a révélé l’identité spirituelle du Seigneur, faisant de lui un être spirituel, Yeshoua Ha Mashiah lui proclama la conséquence de cette révélation valant promesse pour tous les fils d’Élohim en ces termes : « Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. » (Matthieu 16:18).

Yeshoua Ha Mashiah disait en d’autres termes à Pierre et à tous ceux à qui Dieu révèle l’identité de Yeshoua Le Mashiah, que Lui Yeshoua Ha Mashiah a en projet de se bâtir Lui-même en eux, leur transférant Sa nature spirituelle toute entière et il n’existe aucune force capable de s’opposer à ce projet divin. (Matthieu 16:15-19). Yeshoua Ha Mashiah voudrait conduire chacun de Ses disciples dans un cycle d’évolution qui mène au transfère de Sa nature dans le disciple afin qu’il parvienne à Sa stature parfaite (Éphésiens 4:13). La Bible nous enseigne que Yeshoua Ha Mashiah est venu faire de Ses fils un royaume et des sacrificateurs pour leur Élohim, c’est-à-dire des représentants d’Élohim sur la terre, donc supérieurs en autorité et en puissance à toute la création et à tout ce qui se veut nommer. En somme des êtres de la même nature que Élohim et par lesquels Élohim veut faire apprécier Sa gloire par les hommes afin de les encourager à se détourner de la convoitise et de l’adoration de la création. (Apocalypse 5:10)

MendogoNous ne le dirons jamais assez, ce peuple est bâti par Élohim Lui-même. Et ces personnes se rencontrent en Jéhovah quand bien même elles seraient éloignées géographiquement ou par la couleur de la peau. Elles sont UNE en Jéhovah qui constitue l’essence unique de leur nature spirituelle, de leur identité. Ce peuple n’a pas de valeurs communes avec le monde. Ce peuple se définit uniquement à partir d’Élohim et non en se référant aux valeurs temporelles. Les vrais disciples du Mashiah donnent toute leur vie pour qu’au travers d’eux, Mashiah règne sur le monde afin que la volonté d’Élohim soit faite sur la terre comme au ciel. « Nous avons connu l’amour, en ce qu’il a donné sa vie pour nous; nous aussi, nous devons donner notre vie pour les frères. » (1Jean 3:16) Ce qui est aux antipodes du projet pour l’humanité de satan, de l’antéchrist, du faux prophète et des démons qui se cachent derrière l’argent qui symbolise la matière et le périssable en vue de détourner l’adoration due au Créateur seul.

« Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Élohim et Mamon. » (Matthieu 6:24)

Considérons le cas du modèle d’homme parfait, Yeshoua de Nazareth. Il n’avait pas de rang social sur la terre malgré l’autorité et la sagesse qui se dégageaient de Ses enseignements et de Sa vie. Il ne se définit qu’à partir de YHWH Son Père. Ainsi, en qualité de disciple de Yeshoua Le Mashiah, nous ne sommes pas parce que nous avons de l’argent, des diplômes, le pouvoir, une grande église. Mais nous sommes parce que nous sommes conformes à Élohim, nous sommes parce que avons Sa nature en nous, nous sommes en Lui et Il est en nous. (Jean 10:38; Jean 14:10-11).

Plutôt que de nous juger du fait de notre subordination au diable qui soumet toute l’humanité à son pouvoir séducteur, le Mashiah vient pour nous donner l’ascendance sur satan, un ange déchu qui profitant de l’avance qu’il a sur le monde, vient le subordonner. Satan est un voleur, un tricheur, un séducteur, un meurtrier.

L’Église de Yeshoua Ha Mashiah n’a donc rien à voir avec le ramassis d’idolâtres qui se rassemblent dans des bâtiments qu’ils appellent églises pour se prosterner devant l’argent, pour jeûner et prier pour avoir de l’argent, les biens, les promotions et la gloire de ce monde. Ces idolâtres sont gouvernés par une conscience païenne à eux imposée par satan et à partir de laquelle ils lisent la Bible. Ils comprennent la Bible selon satan qui les oriente encore plus vers la prostitution spirituelle et l’idolâtrie, détournant ainsi l’adoration des hommes vers lui. Dans les églises et groupes de prières contemporains, les hommes adorent la mort, le principe de la mort, l’impie, le diable au travers de leurs prédications et de leurs témoignages tout en osant les signer du nom de Yeshoua; blasphème! A moins qu’il ne s’agisse pas de Yeshoua Le Mashiah. Il en va de même de toutes les nations de la terre qui se définissent à partir de l’impie.

L’identité de Yeshoua Le Mashiah

Yeshoua Ha Mashiah n’est pas un produit, un personnage religieux. Yeshoua Ha Mashiah est la Lumière des nations. La Lumière vient pour aider les hommes à mieux identifier les objets et à mieux distinguer les valeurs périssables des valeurs éternelles. Il est le repère de toute la terre, de toute la création, de tous les hommes. Il est le Modèle parfait de l’homme tel que nous devrions aspirer à devenir.  « Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité. » (Colossiens 2:9). Il n’y a pas un seul homme qui n’ait pas besoin de se découvrir et de se réaliser par la connaissance de qui est Yeshoua Ha Mashiah en vue de s’engager dans le processus de transformation en Sa nature spirituelle par Élohim, voie unique de salut temporel et éternel.

C’est par la connaissance de Yeshoua que l’homme découvre sa vraie identité. En dehors de cette connaissance, les hommes sont plongés dans une crise identitaire suicidaire. Ils essayent de se fabriquer un avenir et un destin à partir des éléments périssables, errants et vagabonds comme Caïn dès lors qu’il n’avait plus d’héritage en Élohim. (Genèse 4:12) Faute d’avoir une renommée dans le Seigneur, Caïn se bâtit des villes pour laisser sa renommée sur les constructions matérielles. Telle est la condition misérable de tous ceux qui se définissent en dehors de Yeshoua Le Mashiah.

La perception de cette dimension des choses permet au disciple de Yeshoua Ha Mashiah de se consacrer d’abord et surtout à la prière pour demander au Seigneur de venir révéler Sa gloire au monde, de nous faire comprendre que Sa nature est accessible aux hommes, de venir permettre aux hommes de comprendre que Sa parole est vraie, qu’elle est leur héritage, afin que des multitudes puissent Le suivre en vue de leur salut. La prise de la conscience de cette voie unique de salut scellerait la défaite de satan dans nos vies. « Et l’Esprit et l’épouse disent: Viens. Et que celui qui entend dise: Viens. Et que celui qui a soif vienne; que celui qui veut, prenne de l’eau de la vie, » (Apocalypse 22:17).

Luc Bimaye

 

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 26 mai 2013. Filed under Divinité, Vie Enseignements. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.