Le problème de notre génération c’est notre état d’esclaves inconscients

Bonjour chers amis, permettez-moi ce matin de vous partager ce sentiment douloureux que le Seigneur me fait ressentir depuis hier après midi. Pendant que je rendais visite l’autre jour à une personne proche dans son bureau, elle m’a partagé la douleur qu’elle ressentait et certainement qu’elle doit toujours ressentir sur la perte d’une de ses connaissances qui a trouvé la mort dans un avion il y a quelques jours pendant qu’il se rendait en Europe pour des soins.

DélivranceAu moment de sortir de son bureau, elle ne peut s’en rendre compte mais le fait que je prenne congé d’elle à l’instant était dû au désir profond que je ressentais d’aller véritablement méditer sur ma condition face à toute cette tristesse que je voyais se dégager en elle et qui est légitime à cause d’un tel drame. De telles situations chers amis, il en existe chaque jour que le Seigneur a créé des milliers.

Étant dans le taxi qui me ramenait à mon domicile, je me posais la question suivante : ‘’Seigneur pourquoi restes-tu sourd à nos cris ?’’ A cet instant j’ai commencé à ressentir fortement au fond de mon cœur une grande tristesse, comme un poids énorme ; c’est à cet instant que le Seigneur me fait comprendre que mon vrai problème et celui de notre génération est notre état d’esclavage surtout plus grave encore, nous en sommes inconscients. Rappelez-vous ce qu’il disait au peuple d’Israël dans le désert au sujet des sacrifices : ‘’vous ne m’offrirez pas de sacrifice dans le désert’’ parce qu’un peuple esclave n’est pas libre d’offrir un sacrifice agréable à l’Eternel.

Revenez en vous juste pendant une minute, si le Seigneur le permet, vous allez vous rendre compte combien chacun de nous sans exception est esclave du système de ce monde ; nos désirs, pensés, actes nous sont totalement imposés. Rappelez-vous après la lecture de cette exhortation combien tout en vous vous pousse obligatoirement à travailler pour l’épanouissement du système de ce monde sans que vous n’ayez à lever votre petit doigt pour faire objection. Étant dans une telle condition pensons nous réellement pouvoir avoir un cœur libre pour aimer notre créateur ? Il est vrai que non.

Le plus grave pour nous c’est que nous sommes inconscients de notre état de servitude ; une personne n’appelle à l’aide que quand elle se sent en danger de mort, dans le cas contraire, elle n’appellera certainement jamais à l’aide. Voilà pourquoi le seigneur Yeshoua a comparé notre génération à celle de l’époque de Noé avant le déluge ; il déclare qu’avant le déluge, les hommes de cette époque ne se préoccupaient qu’à manger, boire, construire, se marier, marier leurs enfants, fêter etc. s’il nous arrive de retenir notre souffle pendant quelque secondes, nous verrons que c’est exactement ce que nous vivons actuellement et la conséquence que le Mashiah révèle d’un tel état, c’est que la fin va surprendre presque la quasi-totalité des hommes de notre époque comme cela a été à l’époque de Noé. Mes chers amis, souvenons nous ensemble du tout premier commandement que l’Eternel donne à son peuple dans le désert : ‘’ je suis l’Eternel ton Élohim qui t’a sorti de l’Égypte, tu n’auras pas un autre Élohim que moi, tu m’aimeras de tout ton cœur, de toute ta force.’’ Si nous arrivons à comprendre ces mots, nous nous rendrons à l’évidence qu’un tel sentiment d’amour ne peut s’épanouir que dans la liberté, imaginez une femme qui ressens un sentiment fort pour un homme ou vice versa, peuvent-ils s’épanouir dans leur relation si l’un d’entre eux ou tous les deux sont en prison ? C’est vrai que non ; il est donc impossible à nous les hommes d’aimer notre Élohim librement dans un tel système qui impose à nos cœur de chérir plein d’autres choses.

Cette condition est vécue en ce moment de façon inconsciente ou consciente par la quasi-totalité des hommes de la terre (roi, présidents des nations, riches, pauvres etc.) allons-nous continuer à demeurer ainsi ? Ou allons-nous débuter la révolte spirituelle sans penser à une appartenance quelconque à une dénomination, puisque le sauveur c’est Élohim et non les dénominations, comme le peuple d’Israël en Égypte lorsqu’il a pris conscience a commencé à invoquer l’Eternel des armées avec des cris et des gémissements ? Parce que comme l’Apôtre Paul le déclarait en leur temps et ce qui reste vrai aujourd’hui, nous n’avons vraiment pas à lutter contre le sang et la chair, mais contre des principautés, des dominations, ces anges déchus qui par leur rébellion connaissent leur finalité et ne veulent pas y aller seuls. Leur plan a toujours été de conduire l’homme que Élohim aime énormément au même lieu qui leur est réservé ; voilà pourquoi ils ont mis sur pied avec la collaboration des hommes un système inique et pervers, pour pousser tous les hommes de la terre à ne se préoccuper qu’à se réaliser dans ledit système. Croyez-moi les amis je sais que ce que je dis en ce moment peut être pris au sérieux ou pas, mais c’est la stricte réalité de notre condition.

Nous sommes nés dans un système qui nous impose des désirs, des pensées, des actes etc. le comble de tout c’est qu’il nous donne l’illusion dans tout ceci de croire que tout cela est fait par nous même et avec notre consentement, mais cela est faux, si le Seigneur nous fait grâce de réaliser cet état d’esclavage que nous évoquons ici, nous comprendrons combien tout en nous est imposé.

Je brule de tristesse dans mon cœur face à un tel constat, ma prière est que le Seigneur puisse réellement réveiller ma conscience afin que je puisse savoir que je vis une existence d’esclave, pour que je commence à l’invoquer avec insistance afin qu’il vienne délivrer non seulement moi, mais tous ceux qui lui appartiennent dans le monde, de cette servitude. Zappez la télévision ces jours et voyez les massacres que satan perpétue dans le monde (les guerres, les famines, toute sorte de violences, des phénomènes atmosphériques catastrophiques etc.) quand on pense que le Mashiah déclarait que lorsque nous verrons de tels phénomènes ce ne sera que le début, la suite pouvons –nous l’imaginer ?

Pour ceux actuellement qui se déclarent enfants d’Élohim tout puissant dans le monde, essayons un peu de nous poser souvent ces quelques questions :

Seigneur chaque fois que je viens t’invoquer :

  • – Est-ce parce que je suis réellement sensible à l’état actuel du monde ?
  • – Est-ce réellement parce que j’ai pris conscience de mon état d’esclave dans ce monde ?
  • – Est-ce vraiment pour les mêmes motivations qu’avait le Mashiah de voir ta volonté se réaliser sur la terre, celle de soumettre toutes les consciences des hommes que tu a crée à toi ?
  • – Est-ce pour te demander de me remplir de ta conscience ?

Ou au contraire :

  • – Est-ce pour mes désirs égoïstes Seigneur ?
  • – Est-ce parce que je veux que tu viennes résoudre une situation dans ma vie, dans mon égoïsme ?
  • – Est-ce pour te demander tous les biens matériels de ce monde que je t’invoque Seigneur ?

Que le Seigneur nous fasse grâce d’y réfléchir à deux fois mes amis, surement nous allons commencer à prendre conscience de nouvelles résolutions dans notre vie.

Que le Seigneur vous bénisse tous !

Francky Bayihe

 

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 13 juillet 2014. Filed under Méditation. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.