Le besoin véritable et unique de l’humanité

Lorsque le Mashiah, vient sur la terre pour épouser la condition de l’humanité, il a bien identifié notre besoin unique et réel. Il est vrai, il trouvera des milliardaires, des hommes bardés de diplômes, des philosophes, des ingénieurs, des experts dans tous les domaines de la science, des docteurs de la loi qui se réclament d’Élohim et s’estiment dépositaires du mystère de la divinité.

Résidence de Pasteur Joyce Meyer

Résidence de Pasteur Joyce Meyer

Seulement, toutes ces réalités ne changent en rien la condition de l’humanité et de toute la création étant dans la servitude du péché, gouvernées par la mort, dans les liens de la fragilité, dans une insécurité profonde, dans une confusion aiguë quant à la vraie perception du mystère d’Élohim. Le Mashiah n’est pas surpris, puisqu’il vient d’en haut et sait que dans la culture d’en haut, ce qui est considéré comme richesse, comme intelligence, comme sagesse, comme sécurité, comme la vie, comme bonheur, comme source unique du bien-être, comme bénédiction, se sont ces réalités que même les anges contemplent et exaltent, qui se résument en une seule personne: Élohim son Père. Il sait donc que le problème unique de l’humanité, c’est qu’elle est privée d’Élohim (son bonheur, sa sécurité, sa vie, sa richesse, son trésor unique, sa gloire, sa force, son héritage, la source unique de son bien-être, etc.). Il comprend donc que ce dont l’humanité et toute la création ont besoin c’est bien que ces réalités sublimes invisibles, qui se résument en une seul personne, Élohim, cessent d’être un mystère pour les hommes, qu’elles leurs soient révélées.

Oui le Mashiah sait que tant qu’une force supérieure à celle qui gardent enfermés les hommes et les éléments de la nature dans la prison et l’éloignement de la vie qui est Élohim, aucune réalisation humaine sur la terre, aucun statut humain, aucun projet humain, ne pourront changer leur sort. Il comprend que toute activité humaine en dehors de celle qui favorise l’intervention d’Élohim dans l’histoire des hommes, est vaine et nulle. Yeshoua manifestera donc de l’adhérence en son Père, dans le but que ce qui est invisible (Élohim) qu’il voit clairement par l’Esprit de la foi, devienne visible pour que les hommes sortent des chaînes de la mort et de la confusion de valeur. Nous verrons donc qu’au bout de sa foi, ce que celle-ci rendra visible, s’est bien Élohim son Père. A partir de cet instant, la personnalité d’Élohim cessera d’être un mystère et toutes choses reviendront se soumettre sous son autorité. Nous nous souvenons de ce passage de 1 Corinthiens qui dit que “Élohim était en Mashiah réconciliant le monde avec lui-même”. Notons au passage que le Mashiah n’avait pas besoin de se soumettre à ce cycle de développement, puisqu’il est Élohim par essence. C’était juste pour établir les standards à partir desquels les hommes, principaux bénéficiaires de son sacrifice, pouvaient accéder à la dimension de gloire que lui. En effet, les écritures nous attestent bien que, tous ceux-là qui ont eu le même type d’adhérence que le Mashiah à l’époque de l’Église primitive, ont connu le même statut et ont produit le même effet au milieu de leur génération.

Le problème unique de l’humanité, c’est qu’elle est privée d’Élohim (son bonheur, sa sécurité, sa vie, sa richesse, son trésor unique, sa gloire, sa force, son héritage, la source unique de son bien-être, etc.)

Pasteur Joyce Meyer

Pasteur Joyce Meyer

Ainsi, l’adhérence du Mashiah a permis que ce qui est invisible (Élohim, sa personnalité, son Royaume) devienne visible pour le bien des hommes et de toute la création. Le type d’adhérence du Mashiah et de ceux qui ont marché sur ses pas, n’était pas pour que ce qui est visible vienne à eux. Car l’adhérence ce n’est pas pour que les choses qu’on voit sur la terre mais qu’on ne possède pas encore, viennent à nous. Yeshoua et ceux qui l’ont suivi n’avaient pas l’adhérence pour que les voitures qu’ils voient et qu’ils ne possèdent pas, viennent à eux, ils n’avaient d’adhérence pour que l’argent, les diplômes, le mari, la femme, les promotions sociales, les visas pour l’occident, les maisons, les habits, et tout ce qui est sur la terre qui est bien visibles, viennent à eux. Yeshoua a dit: “ce sont les païens qui cherchent ces choses”. Pour préciser que ce type d’adhérence est une adhérence purement païenne et d’une autre source d’inspiration; cette adhérence qui n’amène pas vers l’homme et son environnement, Élohim (son unique besoin), mais qui veut se servir d’Élohim pour amener vers l’homme les choses de son environnement, désirs de son cœur. N’est-ce pas plutôt là de la convoitise liée aux pressions imposées par la nature humaine, purement charnelle?

L’adhérence de Yeshoua, la vraie, a pour but de changer l’homme à l’image d’Élohim, car ce que Élohim veut donner à l’homme, c’est bien lui-même (Élohim). Le Mashiah, au bout de sa foi, ne possédait, ni compte en banque, ni femme, ni maison, ni chariot (voiture), ni diplôme, etc., pourtant Élohim qui l’exauce toujours lui avait donné tout ce qu’il avait passait une trentaine de sa vie à lui demander, pour son bien et le bien des hommes. Et Élohim dira de lui: “celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui fait toute ma joie». A ce moment, le Mashiah qui faisant toute la joie de son Père ne possédait rien des choses de ce monde. La Joie de son Père était due à une seule chose: par sa foi, par son type de foi, il aura permis à son Père de se faire chair, et désormais d’agir pour libérer les hommes qu’il aime tant. Ce faisant, le Mashiah n’a pourtant rien manqué de ce qui était nécessaire sur la terre pour accomplir en tant que serviteur, la mission que son Père lui avait confiée. (Le problème n’étant pas les choses de la terre, mais que l’on pense que le Mashiah est mort et ressuscité pour que par l’adhérence en Élohim ces choses de la terre (l’objet des passions charnelles et des convoitises de cœurs corrompus par ce système séducteur) viennent à nous “pour sa gloire”)

En conclusion, l’adhérence (foi) du Mashiah, ne porte aucune dénomination, elle n’est ni catholique, ni protestante, ni baptiste, ni évangélique, ni apostolique, ni pentecôtiste, ni musulman, ni franc-maçonnique, ni rosicrucienne, ni bouddhiste, ni scientifique, ni chimique, etc.; Elle est unique, car par elle Dieu se révèle pour changer le statut des hommes, et pour mettre fin à l’imposture parmi les hommes, renverser le mensonge, condamner l’impiété, la prostitution, l’impureté et libérer ceux qui le cherchent, de la servitude de la corruption pour qu’ils aient le pouvoir d’aimer Élohim leur Créateur de tout leur cœur, de toute leur pensée, leur âme et de toute leur force.

Ceux qui ont eu cette adhérence unique (l’Église de la Bible), celle du Mashiah, ont permis à Élohim de se rendre visible pour se soumettre toutes choses par le nom du Mashiah. Au bout de leur foi, les païens les ont appelés Chrétiens, c’est-à-dire: expression de Mashiah à cause de leur style de vie manifestement conforme à celle du Mashiah et à cause de l’impact de leur présence au milieu de leur génération. Ils étaient de véritables source de bénédiction pour leur famille, leur pays, et les nations de la terre, parce que Élohim la bénédiction unique, avait véritablement fait de leur corps son temple; temple à partir duquel, Élohim amenait ceux qui les entouraient à le connaître, le désirer, le vénérer. Car leur statut était bien convoité dans le monde, pourtant il ne brillait par l’éclat de l’argent, des promotions sociales, des statuts sociaux, de la matière, bref des valeurs célébrées par le monde. Puisque ce qui était en eux et qui les habitait était bien plus glorieux, de loin supérieur en gloire à tout ce qui constituait l’attraction des foules dans le monde. Ils étaient de véritables stars, et tout ce qui brillait avant eux, a perdu son éclat par leur présence.

C’est pourquoi ils étaient persécutés.

Fabrice Funiba Lowe

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 19 juillet 2014. Filed under Vie Enseignements. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.