Laurent Gbagbo se raconte (son action politique de 2001 à 2010)

Laurent Gbagbo

Laurent Gbagbo

Quelques actions phares de Laurent Gbagbo comme Chef de l’État

1. 09 janvier 2001 Gratuité de l’école de base jusqu’au BEPC et Libéralisation de l’uniforme scolaire
• Scolarisation et Alphabétisation à 100%

2. 25 juin 2001 Relance de la coopération avec l’Union Européenne
• Remboursement des 18 milliards détournés par le gouvernement Bédié

3. 02 juillet 2001 Relance de la coopération avec les Institutions de Bretton Woods
• Bonne gouvernance de Gbagbo

4. 25 juillet 2001 Adoption de la loi sur la Décentralisation
• Promotion du développement local

5. 09 août 2001 Mise en œuvre de la politique de Décentralisation
• Promotion du développement local

6. 17 août 2001 Rétrocession de la filière café cacao aux paysans
• Les producteurs d’une richesse doivent en être les premiers bénéficiaires

7. 9 octobre 2001 Initiation et mise en œuvre de l’Assurance Maladie Universelle (AMU)
• Sécurité sociale et santé pour tous

8. 09 octobre-19 décembre 2001 Initiation et mise en œuvre du Forum de Réconciliation nationale
• Promotion du rassemblement pour résorber la fracture sociale créée sous les régimes précédents

9. 22 janvier 2002 Sommet des 4 Grands leaders à Yamoussoukro
• Précurseur du climat sociopolitique apaisé

10. 02 avril 2002 Fonds National de Solidarité pour la Promotion d’Emplois Jeunes
• Lutte contre le chômage et la pauvreté chez les jeunes

11. 21 septembre 2002 Retour héroïque d’Italie et Discours du Président appelant à la résistance du peuple de Côte d’Ivoire
• La Côte d’Ivoire est victime le 19 septembre 2002 d’une tentative de coup d’Etat transmuée en rébellion

12. 02 février 2004 Pose de la première pierre du palais présidentiel de Yamoussoukro
• Réalisation du rêve d’Houphouët-Boigny : Transfert effectif de la capitale à Yamoussoukro

13. 15 février 2004 Pose de la première de l’Assemblée nationale à Yamoussoukro
• Réalisation du rêve d’Houphouët-Boigny : Transfert effectif de la capitale à Yamoussoukro

14. 14 décembre 2004 Dépénalisation des délits de presse
• Promotion de la liberté de la presse et de la Démocratie

15. 09 mars 2005 Inauguration de l’Hôtel des Députés
• Réalisation du rêve d’Houphouët-Boigny : Transfert effectif de la capitale à Yamoussoukro
• 16. 03 au 06 avril 2005 Signature de l’Accord de Pretoria
• Possibilité donnée à tous les signataires de Marcoussis, notamment Alassane Ouattara, d’être candidats à la prochaine élection présidentielles : l’intelligence d’un homme de paix

17. 15 juillet 2005 Financement des partis politiques
• Décision n°2005-07/PR relative au financement sur fonds publics des partis et groupements politiques et des candidats à l’élection présidentielle

18. 16 juin 2006 Recrutement direct des jeunes médecins
• Lutte contre le chômage et promotion de la santé pour tous

19. 09 septembre 2006 Sortie officielle du Congrès National de Résistance pour la Démocratie (CNRD)
• Le Chef de l’Etat réussit à fédérer de nombreuses sensibilités politiques autour de lui grâce à sa gestion de la crise

20. 30 novembre 2006 Création du Village des Technologies de l’Information et de la Biotechnologie (VITIB)
• Transfert de technologies et Création d’un pôle d’excellence de compétitivité internationale (création de plus de 4000 emplois, mise à niveau technologique du pays, etc.)

21. 04 mars 2007 Initiation du Dialogue directe et Signature de l’Accord Politique de Ouagadougou
• Courage politique consistant à tendre la main à son ennemi et promotion de la gestion interafricaine des crises

22. 29 mars 2007 Signature du décret portant nomination au poste de Premier ministre de Soro Guillaume Secrétaire général de la Rébellion
• Un acte de courage politique

23. 16 avril 2007 Démantèlement de la zone de confiance (La destruction du check point de Tiébissou)
• Réunification territoriale

24. 18 juillet 2007 Indemnité de logement au profit des instituteurs
• Amélioration des conditions de vie des éducateurs

25. 08 novembre 2007 Suppression de la carte de séjour
• Réparation du tort causé aux ressortissants de la CEDEAO par Alassane Ouattara et promotion de l’intégration africaine

26. 31 décembre 2007 Profil de carrières des enseignants
• Promotion du bien-être des travailleurs

27. 12 juillet 2009 Pose de la première pierre du Pont de Jacqueville
• Affectation des richesses prioritairement aux régions productrices

28. 24 août 2009 Pose de la première pierre de l’Hôpital Internationale catholique Saint Joseph de Moscati de Yamoussoukro
• Accès des populations aux structures sanitaires de pointe

29. 21 octobre 2009 Naissance officielle de la Majorité Présidentielle (LMP) – Présentation de l’équipe de campagne
• Regroupement de la Société civile et de plusieurs partis politiques pour la réélection du Président Gbagbo

30. 31 octobre 2009 L’engagement du Président en faveur des jeunes
• Véritable contrat social

31. 4 janvier 2010 Remise gracieuse de peine aux détenus de sexe féminin
• Actions en faveur de la promotion du genre

32. 11 mai 2010 Visite au domicile de Bédié, Président du PDCI (Opposition)
• Acte de patriotisme, d’humilité et de recherche de la paix

33. 16 mai 2010 Visite au domicile d’Alassane Ouattara, Président du RDR (Opposition)
• Acte de patriotisme, d’humilité et de recherche de la paix

34. 11 septembre 2010 L’engagement du Président envers les femmes
• Promotion du genre

35. 30 octobre 2000-30 octobre 2010 Ouverture politique
• Présence de l’opposition dans tous les gouvernements Gbagbo

Le Mali n’est pas la Côte d’Ivoire

En côte d’Ivoire, le président Burkinabè Blaise Compaoré a soudoyé quelques petits ivoiriens pour offrir la Côte d’Ivoire à des Burkinabè appuyés par des dozos Maliens. Le peuple panafricain s’est indigné de ce que la France de Nicolas Sarkozy soutienne une telle haute trahison. Leur douleur était encore plus grande de voir le supposé profile intellectuel des traitres de la patrie.

Au Mali, des Libyens, des Algériens et autres étrangers ont tenté de corrompre les Touaregs pour envahir et s’approprier le Mali. Le peuple panafricain, consistant dans son approche souverainiste ne pouvait pas soutenir une telle agression. Il a donc approuvé que le bons sens aie conduit la France de François Hollande à soutenir le peuple malien dans son désarroi face à une invasion étrangère.

Ce combat a été facilité par le fait que les étrangers au Mali n’avaient pas trouvé de Maliens de petite conscience nationale à qui racheter leur pays à coup de postes ministériels bidons et autre direction d’organes de presse à la solde d’une dictature que la CPI veut absolument ignorer au risque de désillusionner la jeunesse du monde qui voulait encore rêver de ce que la justice n’est pas un slogan creux et universitaire qui n’a rien à voir avec la vraie vie. Du cinéma tout simplement. La jungle où le plus fort dicte sa loi et impose des récitations aux journalistes et aux organisations des droits des forts, que disons-nous, des droits de l’homme.

L’histoire du malheur qui s’abat sur la Côte d’Ivoire

La défense du Président Laurent Gbagbo fait les mises au point nécessaires à la compréhension de la crise ivoirienne face à la mauvaise adhérence manifeste de l’accusation de la CPI qui veut par tous les moyen empêcher que soit dite la vérité des faits afin que justice soit rendue en toute impartialité et connaissance de cause. Exposé historique!

La Rédaction

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 22 février 2013. Filed under Sec Diplomatie, Ved Politiques. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.