L’Arc-en-ciel : Le signe d’une alliance perpétuelle entre Élohîms et les êtres vivants !

« Quand j’aurai rassemblé des nuages au-dessus de la terre, l’arc paraîtra dans la nue; » (Genèse 9:14 LSG)

Arc-en-cielDes nuages à la pluie

Sachant qu’Élohîms fait chaque chose avec un but, il convient de sonder sa pensée afin de comprendre à quoi renvoie l’arc qui paraîtra dans la nue. Tout d’abord, il ressort de cette portion de l’Écriture que l’apparition de l’arc est conditionnée par le rassemblement des nuages. En fait, les nuages sont des supports au travers desquels Élohîms distillent la rosée ou répand la pluie selon qu’il est non seulement écrit :

« C’est par sa science que les abîmes se sont ouverts, Et que les nuages distillent la rosée. » (Proverbes 3:20 LSG)

Mais aussi, « Il attire à lui les gouttes d’eau, Il les réduit en vapeur et forme la pluie; les nuages la laissent couler, Ils la répandent sur la foule des hommes. » (Job 36:27-28 LSG)

Ainsi, lorsqu’Élohîms rassemble les nuages, c’est pour répandre la pluie sur la terre. C’est en ce sens que l’Esprit s’écria au travers du roi David : « IL (Élohîms) couvre les cieux de nuages, il prépare la pluie pour la terre; Il fait germer l’herbe sur les montagnes. » (Psaumes 147:8 LSG)

La pluie et la rosée comme symboles de la Parole

Toutefois, il convient de préciser que la pluie tout comme la rosée ne sont nulles autres choses que la symbolique de la Parole d’Élohîms. Ainsi, Élohîms peut dire : « Que mes instructions se répandent comme la pluie, Que ma parole tombe comme la rosée, Comme des ondées sur la verdure, Comme des gouttes d’eau sur l’herbe! » (Deutéronome 32:2 LSG)

Il s’agit des Paroles prophétiques d’Élohîms lesquelles, pénétrées en profondeur, communiquent la Grâce, laquelle en tant que source du Salut pour tous les hommes, enseigne à renoncer à l’impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété, (Tite 2:12 LSG). C’est pourquoi l’Esprit au travers de Salomon peut assimiler la Grâce (voir la faveur du roi) à « la rosée sur l’herbe » (Proverbes 19:12) ainsi qu’à « une pluie du printemps » (Proverbes 16:15). Ces prophéties dont la somme trouve leur accomplissement dans le Messie Yeshoua viennent révéler l’identité d’Élohîms au peuple en lui communiquant ce qu’IL est. Ainsi Élohîms peut dire : « Je serai comme la rosée pour Israël… » (Osée 14:5 LSG)

Ainsi donc, si la pluie et la rosée sont la symbolique de la Parole, c’est que les nuages sont des supports au travers desquels Élohîms parle à son peuple. En ce sens, Le souffle souligne au travers de l’Apôtre Paul : « Après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes, Élohîms, dans ces derniers temps, nous a parlé par le fils, qu’il a établi héritier de toutes choses, par lequel il a aussi créé le monde », (Hébreux 1:1-2 LSG)

Les nuages sont la symbolique des prophètes et des consacrés

En fait, ces nuages sont la symbolique des prophètes (= Inspirés, Messagers) dont le plus grand est le Messie Yeshoua « un prophète puissant en œuvres et en paroles devant Dieu et devant tout le peuple » (Luc 24:19 LSG) car c’est par lui que toutes les prophéties vont s’accomplir (voir rassemblement des nuages) afin que la Grâce (la pluie, la rosée) soit pleinement manifestée. C’est pourquoi le frère Jude a assimilé les faux prophètes aux « nuées sans eaux » (Jude 1:12 LSG)

Par ailleurs, les nuages sont aussi la symbolique des consacrés d’Élohîms dont le rassemblement provoque la descente de la rosée, de la bénédiction ou disons de la vie en pérennité selon qu’il est écrit : « Voici, oh! Qu’il est agréable, qu’il est doux Pour des frères de demeurer ensemble ! (Voir que les nuages se rassemblent) … C’est comme la rosée de l’Hermon, Qui descend sur les montagnes de Sion; Car c’est que YHWH ADONAI envoie la bénédiction, la vie, pour l’éternité ». (Psaumes 133:1, 3 LSG)

C’est ainsi qu’à chaque fois que les nuages se rassemblent, ou disons que les consacrés d’Élohîms se réunissent et que les instructions (la rosée) se répandent ou que la Parole (pluie) tombe, l’arc doit paraître. En effet, L’arc (=arc-en-ciel) est le signe de l’alliance perpétuelle qu’Élohîms a établie entre LUI et Noé (ainsi que ses descendants), et tous les êtres vivants pour les générations à toujours. (Genèse 9:12 LSG) Il s’agit d’une alliance entre Élohîms et les êtres vivants (et non les morts), c’est-à-dire ceux dont Élohîms a changé le « cœur de pierre » en « cœur de chair » [voir Ezékiel 11:19 ; 36:26] afin de permettre que Son Nom qui contient la Vie y soit gravé. Ce sont donc ces êtres vivants (ceux qui sont rendus conformes à la Parole d’Élohîms) qui ne seront point exterminés. Tous ceux qui n’épouseront point les vertus d’Élohîms révélées par Sa Parole n’échapperont point au jugement. Il s’agit d’une alliance perpétuelle dont les effets sont encore valables de nos jours.

L’arc-en-ciel était semblable à Levi

Toutefois, il convient de préciser que L’arc-en-ciel qui constitue le signe d’une alliance perpétuelle entre Élohîms et son peuple n’est pas celui que nos yeux voient, encore moins ce que décrit Newton dans ses “expériences”. Il s’agit plutôt d’une lumière éclatante, laquelle est l’image de la Gloire de YHWH ADONAI (Ezékiel 1:28) qui environne Celui qui est assis sur le Trône. Cet arc-en-ciel (= lumière éclatante qui est l’image de la gloire de YHWH ADONAI) est celui, tel que décrit dans [Apocalypse 4:3], qui est semblable à de l’émeraude. Or l’émeraude est la couleur qui avait été octroyée à Levi lors de la garniture des pierres précieuses pour le représenter (Exode 39:10-14 LSG).

En ce sens, il est clairement établi que l’arc-en-ciel était semblable à Levi, ou disons que Levi (ainsi que ses descendants) étaient en leur temps la figure visible de l’arc-en-ciel (lumière éclatante) au milieu de leur environnement. En fait, Levi, par son identité (intérieure), ou disons par son nom, est (l’image de) celui qui vient établir une connexion [voir Genèse 29:34 = le nom de Levi signifie attachement] entre l’époux et l’épouse. C’est d’ailleurs de sa lignée que sortiront les sacrificateurs, lesquels constituaient en leur temps, l’élite d’Israël ou disons l’image de la Gloire de YHWH ADONAI au milieu d’Israël (voire du monde entier car Israël était la lumière des nations) et qui avaient pour mission de connecter (ou de réconcilier) le peuple à YHWH ADONAI. C’est d’ailleurs au travers de ces sacrificateurs (les fils de Levi) que le peuple pouvait obtenir Miséricorde c’est à dire la purification des péchés en offrant des sacrifices.

Le véritable arc-en-ciel c’est le MESSIE YESHOUA

Toutefois, cela n’était qu’une ombre des choses à venir. En fait, les fils de Levi n’étaient qu’une image du véritable arc-en-ciel c’est-à-dire de la véritable « Lumière éclatante » qu’est le MESSIE YESHOUA qui, (comme le souligne le Souffle au travers de l’Apôtre PAUL) « étant le reflet de la gloire de YHWH ADONAI et l’empreinte de sa personne, et soutenant toutes choses par sa parole puissante, a fait la purification des péchés et s’est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts, » (Hébreux 1:3 LSG)

Sur ce, cet arc qui paraît dans la nue (lorsque les nuages se rassemblent), lequel est le signe d’une alliance perpétuelle entre Élohîms et les êtres vivants est la symbolique du Messie YESHOUA qui est l’image de la Gloire de YHWH ADONAI et Celui par qui le peuple obtient la purification des péchés. C’est Lui qui se manifeste lorsque les consacrés d’Élohîms se rassemblent selon qu’IL le souligne Lui-Même : « là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux ». (Matthieu 18:20 LSG). C’est à lui qu’Élohîms regarde pour se souvenir de l’alliance perpétuelle qu’IL a établi entre Lui et tous les êtres vivants. C’est par Lui que la Grâce d’Élohîms a été manifestée (pour ne pas dire que c’est Lui la Grâce d’Élohîms manifestée en ces derniers temps), laquelle vient déconnecter les hommes de la conscience cosmique qui gouverne l’univers (voir Tite 2:12) et apaise la colère D’Élohîms afin qu’aucune chair ne soit plus exterminée par le déluge et que la terre ne soit non plus détruit par le déluge.

Kevin Ngunga KvNgg

Kevin Ngunga KvNgg

Au Souffle de souligner au travers l’Apôtre Pierre : « Ils (Les hommes psychiques) veulent ignorer, en effet, que des cieux existèrent autrefois par la parole de dieu, de même qu’une terre tirée de l’eau et formée au moyen de l’eau, et que par ces choses le monde d’alors périt, submergé par l’eau, tandis que, par la même parole, les cieux et la terre d’à présent sont gardés et réservés pour le feu, pour le jour du jugement et de la ruine des hommes impies ». (2 Pierre 3:5-7 LSG)

Kevin Ngunga

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 8 juin 2015. Filed under Vie Enseignements. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.