La guerre : un impératif inévitable dans l’humanité

Épris de paix, il vous est peut-être arrivé de vous demander pourquoi les conflits entre les hommes, pourquoi la guerre, pourquoi les guerres ? Après moult cogitations à ce sujet, j’en viens à la conclusion qu’une humanité sans guerre est une utopie en l’état actuel des choses. Je m’en vais vous présenter les grandes lignes de mon argumentaire qui conclut à la guerre inévitable, et de dire, au risque de décevoir les amis de la paix, qu’il y aura bel et bien une troisième guerre mondiale. Mais pour arriver à cette guerre de toutes les guerres, je voudrais sonder la nature intrinsèque de l’homme pour y déceler les germes endémiques de cet état de guerre permanente.

La faute aux instincts devenus incontrôlables

Les instincts sont des stimuli qui provoquent des désirs ou des besoins dans la chair et poussent l’homme à poser des actes, parfois malgré lui. L’activité instinctive se compose de l’habitude, de l’instinct, du besoin et du reflexe. Les instincts sont des capacités innées que le Créateur a bien voulu accorder à l’être humain. Ainsi, l’instinct de reproduction, l’instinct de nutrition, l’instinct de conservation, l’instinct de domination, et bien d’autres, ont été donnés aux hommes par le Créateur dans le but de leur imposer de participer à l’accomplissement de leurs besoins primitifs d’une part, et pour assurer, entre autres, l’organisation de la coexistence sociale, la sauvegarde des vies des individus et des espèces d’autre part.

Pyramide MaslowL’activité instinctive s’accompagne généralement d’un effet d’excitation qui peut être très agréable à l’homme. Du coup, l’homme peut la rechercher pour des buts nobles fixés par le Créateur, ou alors pour le plaisir qu’il en tire. Cependant, les instincts étaient prévus pour fonctionner sous la conduite du Souffle sacré de YHWH-Adonaï (Dieu) qui seul peut éviter à l’homme d’établir le plaisir au-dessus des desseins de YHWH quand il fait fonctionner volontairement ou involontairement ses instincts.

Autant dire que l’homme, hors du contrôle du Souffle sacré (Saint-Esprit) de YHWH, est exposé à des pulsions instinctives potentiellement démesurées, parce que amplifiées par le souffle du mal qui est toujours porté à pousser l’homme à courir constamment après la sensation de jouissance que procurent ces pulsions, le conduisant alors à mener une vie quasi animale de recherche de plaisir charnel. Dans ce cas, l’homme risque fort d’obéir servilement aux instincts pour profiter sans retenue des effets d’excitation qu’ils produisent, le conduisant dans un état de pathologies addictives dont il peut être conscient ou pas. Je dis de tels instincts qu’ils sont devenus incontrôlables, fous.

Ainsi, l’instinct de reproduction, devenu incontrôlable, vous pousse à vous masturber, fait de vous un coureur du sexe opposé, un obsédé sexuel, un prédateur sexuel, une nymphomane, un pédophile ou un violeur. Quand l’instinct de nutrition a perdu le nord, vous versez dans la boulimie, l’anorexie, l’alcoolisme, le tabagisme ou les drogues de toutes sortes. Les personnes tombées sous le contrôle de l’instinct de conservation déréglé vont sans cesse recourir à la magie, à la sorcellerie, aux sectes ou … à la religion, espérant y trouver sagesse, protection, sécurité et éternité (longévité).

L’instinct de propriété, devenu pathologique, vous impose de poser des actes follement égoïstes dans le but d’amasser le plus de biens possible avec l’espoir de prolonger au maximum votre séjour et votre bien-être ainsi que celui de vos descendants sur la terre. Ce sera alors le crime, le pillage des ressources communes, le détournement des biens publics, les arnaques, le vol etc. qui vont rythmer votre vie. Et pourtant, l’instinct de propriété est prévu pour participer à l’organisation de la société humaine en petites unités (famille, entreprise, association, commune, pays, etc.) déterminées entre autre par leurs acquisitions (propriétés) et vivant dans un espace territorial réel ou virtuel dont est garante une autorité suprême qui incarne le territoire. L’homme dira alors « MON », « MA » ou « MES » pour identifier ce dont il est sans conteste impétrant dans son territoire.

La folie de l’instinct de domination vous impose très souvent d’emprisonner, d’opprimer, de torturer ou d’exterminer quiconque s’oppose à l’expression de votre instinct de domination, et de constamment chercher à tromper et à manipuler votre prochain en vue de prolonger votre position de pouvoir sur ses biens et sur sa personne, le cas échéant. Les conflits et les guerres trouvent tous leurs origines dans la folie de deux instincts : la propriété et la domination.

Les conflits causés par l’ingérence dans les affaires d’autrui

obama-poutine-ennemiPour vivre en paix avec tous, il convient que les hommes prennent conscience de la notion des territoires et choisissent en connaissance de cause le territoire dans lequel ils veulent séjourner dans cette vie et dans l’éternité car, une fois dans un territoire, ils doivent briller par leur respect des règles et lois établies dans ce territoire. C’est ainsi que la femme devrait choisir le mari dont elle croit connaître les principes de vie et se disposer à les observer … autant que faire se peut. L’immigrant et l’exilé doivent accepter et respecter les lois et valeurs de leur pays d’accueil. L’employé doit obéir au règlement intérieur de l’entreprise. L’adepte religieux est astreint à l’observation des commandements de sa religion. Et les fils de YHWH doivent volontairement se soumettre aux commandements de Yeshoua Ha Mashiah, non pas comme pour entrer dans Son Royaume, mais parce qu’ils en sont déjà résidents.

Comprenez donc le principe des territoires et vous serez difficilement en situation de conflit avec votre prochain. Une des causes majeures des conflits dans le monde, c’est la violation de territoires. Dans ce registre, pour qu’un conflit naisse entre des personnes, des groupes de personnes ou des États, il faut que l’une des parties (agresseur) veuille entrer sans autorisation ou par effraction dans le territoire de l’autre partie (agressée) pour en faire usage des biens, c’est du viol, ou pour y prendre des biens et les emporter hors de leur territoire d’origine, c’est du vol. Mais le conflit ne sera effectif que si la partie qui agresse rencontre de la résistance de la part de la partie agressée ou de ses alliés.

La solution biblique pour éviter des conflits entre les hommes du fait de la violation des territoires est d’exhorter les enfants de YHWH à ne pas être des agresseurs, et de leur recommander de ne pas résister aux agresseurs. « Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l’autre. Si quelqu’un veut plaider contre toi, et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau. Si quelqu’un te force à faire un mille, fais-en deux avec lui. » (Matthieu 5:39-41) La Bible recommande par ailleurs aux enfants de YHWH de ne pas se mêler des affaires des territoires d’autrui. « Que nul de vous, en effet, ne souffre comme meurtrier, ou voleur, ou malfaiteur, ou comme s’ingérant dans les affaires d’autrui. » (1 Pierre 4:15) Un enfant de YHWH sait que seules les personnes qui lui ont donné autorité sur elles, en se constituant ses enfants spirituels ou par la filiation génétique, appartiennent à son territoire. C’est donc uniquement des affaires de ces personnes qu’il peut se mêler dans un but d’édification exclusivement, et ce, seulement aussi longtemps qu’il a l’autorisation des concernés.

La convoitise des podiums est la cause première des conflits

Les conseils bibliques rappelés ci-dessus sont-ils applicables par les hommes ? Je dois malheureusement répondre par non. En effet, l’instinct de domination nous pousse à chercher sans cesse à nous comparer à l’autre pour savoir qui est plus grand, plus fort, plus riche, plus intelligent, etc. Cet instinct est plus fort que l’homme naturel. Ce dernier ne peut s’abstenir de fouiner dans les affaires d’autrui pour essayer d’y trouver des motifs de sa propre valorisation au détriment de l’autre. Il va sans dire que l’autre va tenter de résister à cette entreprise d’infériorisation, au nom de l’instinct de domination. Au lieu de dominer la création autre que l’homme selon les plans du Créateur, la dégénération de l’homme a fait de l’homme un loup pour l’homme.

Poutine_Obama_201Oui, nous pouvons toujours rêver d’un monde sans compétitions / conflits. Mais constatons que le modèle de société qui est établi dans nos consciences est celui de la croissance et de la compétition. A l’instar de nos vies qui sont soumises au cycle de la conception, naissance, croissance puis disparition, nous ne pouvons pas nous imaginer une existence, un fonctionnement ou un processus sans croissance. Et ce n’est pas en vain qu’il est écrit : « Que chacun examine ses propres œuvres, et alors il aura sujet de se glorifier pour lui seul, et non par rapport à autrui; » (Galates 6 :4)

Et puisque la croissance est toujours par rapport à, il s’est établi en nous un système de comparaison, de compétition. Or, nul ne s’engage dans une compétition pour être le dernier, et, par conséquent, voilà toute l’humanité engagée dans une lutte farouche pour le podium, le trophée. Étant donné que le corollaire du podium c’est la visibilité par un grand nombre, quand ce n’est pas toute la création qui a les regards fixés sur nous, nous nous surprenons à en faire le but de notre vie : attirer les regards sur nous, recevoir la gloire, les honneurs de l’autre.

Malheureusement, nous ne nous embarrassons pas toujours de scrupule, de morale, ni de considérations religieuses dans cette quête tous azimuts de la gloire. Autant dire que nous allons considérer tout ce qui s’oppose à notre course vers le podium comme un adversaire à détruire. Et les armes de destruction des adversaires sont : le chantage, l’intimidation, les murmures, le crime, le viol, les embargos, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, la haine, la convoitise, les calomnies, les guerres, etc. Il me semble que toutes ces choses sont nourries par la convoitise du podium qui est entretenue par l’esprit de compétition que sous-tend l’instinct de domination : Être plus grand que l’autre, quitte à se mêler de ses affaires.

Satan est coupable de convoitise de la gloire

Vous souvient-il que le crime de Satan au ciel, c’est d’avoir convoité la Gloire, le trône de YHWH ? Ce qui lui a valu d’être chassé de la présence de YHWH pour toujours et à jamais. Et si c’est ce même Satan qui met en l’homme animal la convoitise effrénée de la popularité et des podiums, alors c’est la preuve que ce Satan a pénétré cet homme. Satan est le père de cet homme et un tel homme est son fils. Satan possède cet homme et lui impose de manifester sa nature. Le dérèglement de l’instinct de domination, qui peut s’exprimer en un désir obsessionnel d’attirer les regards admiratifs sur soi pour se faire adorer, est un fort indice de notre filiation à Satan quand il prend le contrôle de toute notre motivation à l’action en toute chose. Pour tenir cet instinct de recherche de gloire (la marque de la Bête) sous contrôle au risque de connaître la damnation éternelle à coup sûr, le Bible a des recommandations pour les enfants de YHWH :

  • course-a-pied« Par la grâce qui m’a été donnée, je dis à chacun de vous de n’avoir pas de lui-même une trop haute opinion, mais de revêtir des sentiments modestes, selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun. » (Romains 12 :3)
  • « Ayez les mêmes sentiments les uns envers les autres. N’aspirez pas à ce qui est élevé, mais laissez-vous attirer par ce qui est humble. Ne soyez point sages à vos propres yeux. » (Romains 12:16)
  • « Le plus grand parmi vous sera votre serviteur. Quiconque s’élèvera sera abaissé, et quiconque s’abaissera sera élevé » (Matthieu 23 :11-12)
  • « Il n’en sera pas de même au milieu de vous. Mais quiconque veut être grand parmi vous, qu’il soit votre serviteur; » (Matthieu 20:26)
  • « Ne vous faites pas appeler directeurs; car un seul est votre Directeur, le Christ. » (Matthieu 23:10)
  • « Alors il s’assit, appela les douze, et leur dit: Si quelqu’un veut être le premier, il sera le dernier de tous et le serviteur de tous. » (Marc 9:35)

Pour le dire en quelques mots, l’instinct de domination ne peut disparaître qu’avec la mort de notre égo quand celui-ci aura volontairement renoncé à l’accomplissement de sa volonté pour se soumettre sans réserves à la volonté de son Créateur. Si seulement ce monde pouvait sortir de l’esprit de la compétition ? Autant dire que les guéguerres, les conflits et les guerres ne sont pas prêts à disparaître de l’humanité. Ce d’autant que Satan a un grand projet de domination de toute la Création.

La troisième guerre mondiale est inéluctable

Vous aurez compris que Satan et ses disciples ne peuvent pas se satisfaire d’une domination incomplète. Ils continueront leur conquête des cœurs et des corps des hommes jusqu’à ce que l’obéissance de l’homme à Satan soit devenue parfaite. La première phase de cet asservissement de l’homme est déjà presque parfaitement accomplie : 99,99% des hommes de notre génération sont bon gré mal gré serviteurs de Satan. Pour ce faire, Satan leur a lavé les cerveaux pour y effacer toute racine de la divinité créatrice pour se construire en l’homme, devenant UN avec l’homme au point où, de nos jours, l’homme respire, ressent, voit, pense, parle et agit par Satan. C’est lui qui conduit presque tous les hommes en leur donnant les moyens de cacher leur filiation diabolique dans la morale, la religion et un simulacre d’intellectualisme.

explosion-atomiquePourquoi donc la troisième guerre mondiale ? Eh bien, elle est prévue pour soumettre le dernier carré des irréductibles, véritables disciples de Yeshoua, qui échappent encore à l’autorité du Prince de ce siècle. Il est écrit : « Et il lui (Satan) fut donné de faire la guerre aux saints, et de les vaincre. Et il lui fut donné autorité sur toute tribu, tout peuple, toute langue, et toute nation. » (Apocalypse 13:7) La marche vers l’asservissement total de toute la création passera donc par une guerre finale dont les stratèges de la mise en place du Gouvernement Mondial justifient l’urgence par le besoin de mettre en place un système politique mondial unique qui doit soutenir et prolonger le marché unique mondial dans ce qu’il convient déjà d’appeler le village planétaire. Il ne saurait y avoir plusieurs chefs dans un village. Il faut donc démettre, soumettre ou tuer les derniers récalcitrants contre ce projet : ceux qui le dénoncent et ceux qui lui résistent. La troisième guerre mondiale, la plus meurtrière que l’humanité n’ait jamais connue, devrait idéalement épurer la terre de l’espèce d’individus qui veulent s’opposer aux desseins de « l’adversaire qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou de ce qu’on adore, jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu. » (2 Thessaloniciens 2:4)

Ne nous y trompons pas, l’Adversaire a déjà marqué ses enfants : les antéchrists. Sachons qu’il y a quatre (4) catégories de personnes qui peuvent être reconnues sans équivoque comme fils du diable. Est donc ennemi de YHWH et par conséquent fils du diable :

  • Celui qui affirme de conviction que YHWH n’existe pas.
  • Celui qui affirme que YHWH existe mais dit qu’il n’est pas le seul vrai Dieu.
  • Celui qui affirme que YHWH existe, qu’il est le seul vrai Dieu, mais déclare que son dessein de perfection en Yeshoua pour l’homme est irréaliste, inaccessible aux hommes.
  • Celui qui affirme que YHWH existe, qu’il est le seul vrai Dieu, que son dessein pour l’homme est bel bien réaliste et accessible aux hommes, mais qui, par son vécu et les objets de sa convoitise, démontre qu’il n’a cure de ce dessein de YHWH.

N’allez pas croire que les balles et autres bombes de la guerre des guerres épargneront les antéchrists. La guerre sera totale et impitoyable, sans discernement quoique plus orientée vers la disparition sur la terre des ennemis du système : les disciples de Yeshoua Ha Mashiah. Ceux-ci accepteront de perdre leur vie pour la retrouver tandis que les autres chercheront à sauver leur vie en confirmant leur allégeance au Dieu de la convoitise et de la consommation du périssable, le Prince de ce siècle.

Lien vidéo : www.youtube.com/watch?v=baWfd-vRIqM

En fin de compte, la semence de Satan en l’homme justifie certes l’état de conflit / guerre permanent et inévitable entre les hommes dans la société. Mais ce que plusieurs hommes ignorent, c’est que Satan a un plan secret de domination du monde, plan que ses affidés tentent de tourner en bourrique en parlant de théorie du complot, tout en reconnaissant pourtant qu’il y aura bientôt, trop bientôt, sur la terre, un Gouvernement Mondial qui se fera sur les centres de la troisième Guerre Mondiale.

Guy François Olinga

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 18 décembre 2014. Filed under Vie Enseignements. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.