La grande guerre de la fin des temps est en cours !

Luc 9:49-50 « Jean prit la parole, et dit: Maître, nous avons vu un homme qui chasse des démons en ton nom; et nous l’en avons empêché, parce qu’il ne nous suit pas. Ne l’en empêchez pas, lui répondit Yeshoua; car qui n’est pas contre vous est pour vous. »

Insolite-benit-armesIl y a peu, le pasteur Luc Bimaye publiait le billet ci-dessous :

« “Pendant que je suis dans la monde, je suis la Lumière du monde… ” (Jean 9:5) La manifestation de l’identité du Mashiah, à travers les Humains sanctifiés/ vrais disciples (Humains élevés à la stature spirituelle du Mashiah), a pour conséquences la démystification de l’identité réelle de tout individu, la mise à nu des racines obscures du système des nations, et de rendre visible la guerre des ténèbres contre la Lumière, des fils de ce monde des ténèbres contre les fils du Royaume de Lumière dont le Roi est le Mashiah. Ici plus personne ne pouvant plus voiler son identité dans les mots… Vivement, que ton Règne vienne mettre toutes choses à nu, Seigneur Yeshoua le Mashiah, pour la Gloire de YHWH Adonaï. »

Et pourtant, continue Luc Bimaye, « La “paix et la sécurité” est un slogan régulier dans les discours internationaux; c’est l’un des outils de manipulation des masses aveugles, un terme mystérieux dont seuls les initiés possèdent le vrai sens. Pour la masse, la paix et la sécurité sont synonymes d’absence de guerres, d’existence des relations paisibles entre les humains (justes relations), d’un partage équitable des ressources matérielles disponibles, etc… Mais pour les initiés (élites), la paix et sécurité ne signifient rien d’autre que la connexion de L’Humanité à leur hiérarchie spirituelle (les démons), avec l’âme du règne des nations (Satan) : c’est-à-dire faire de la masse des populations, des simples consommateurs du périssable, au même titre que les végétaux, les volatiles et les animaux, en s’assurant ainsi qu’aucun esprit Humain ne puisse accéder à l’Intelligence créatrice (Parole D’Élohim), pour constituer une menace contre le règne de Ha’ Satan (hiérarchie spirituelle).»

L’innocence candide des masses et la relative légèreté dont font montre les personnes qui ont une certaine perception de ce qui se trame dans le règne spirituel nous imposent de tirer une fois de plus la sonnette d’alarme. En effet, dans une guerre, il n’est pas donné à tous les éléments impliqués d’être au fait de tous les enjeux de la guerre. Dans le passage biblique citée en entête de cette publication (Luc 9:49-50), nous voyons un soldat de Yeshoua Ha Mashiah, le Grand Général de Corps d’Armée céleste, qui propose de combattre un soldat de leur camp, juste parce que les autres et lui n’ont pas discerné son identité. Oh que les soldats peuvent faire des gaffes dans une guerre en se tirant dessus dans le même camp, faute de discernement.

L’enjeu de la guerre

La grande bataille qui dure depuis le jardin d’Éden est celle du salut ou de la perdition des humains. YHWH Adonaï, le Créateur de l’univers visible et invisible, le seul vrai Élohim, souhaite ramener toute Sa création à l’obéissance de Sa Loi, la Torah faite chair, Yeshoua Ha Mashiah. Eh bien, l’adversaire de la gente humaine, Satan, a exactement le même dessein : conserver toute la création dans son obéissance. Que voulez-vous, Satan ne sait que copier maladroitement ce que fait YHWH. En d’autres termes, YHWH veut « que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. » (1 Timothée 2:4) Naturellement Satan veut que tous les hommes périssent après qu’ils ont été conservés dans l’ignorance et le mensonge tous azimuts sur la terre. Cette bataille qui se fait par disciples interposés est d’une violence que les hommes charnels ne peuvent pas soupçonner. Et pourquoi ?

Les idoles comme stratégies de guerre de Ha ’Satan

Connaissant la fragilité des humains, ces esprits qui sollicitent nos âmes ne nous confient pas la direction des batailles « car tous ceux qui sont conduits par le Souffle d’Élohim sont fils d’Élohim. » (Romains 8:14) Et tout naturellement, ceux qui sont conduits par le souffle de Ha ‘Satan sont fils du diable. Être conduit par un souffle signifie que l’esprit concerné vous a insufflé son souffle, vous transmettant ainsi sa nature, sa stature, afin que vous voyiez, entendiez, parliez, pensiez, réfléchissiez et agissiez par cet esprit. En cela, Yeshoua Ha Mashiah dira que vous êtes UN avec l’esprit qui vous conduit. Ceux qui sont conduits par le même souffle sont dits fils du même royaume : le Royaume de YHWH ou le monde.

Le jeu de songo

Le jeu de songo

« Vous savez que, lorsque vous étiez païens, vous vous laissiez entraîner vers les idoles muettes, selon que vous étiez conduits … vous étiez en ce temps-là sans Mashiah, privés du droit de cité en Israël, étrangers aux alliances de la promesse, sans espérance et sans Élohim dans le monde. » (1 Corinthiens 12:2, Éphésiens 2:12) Pendant ce temps, Ha ‘Satan a construit ses valeurs, ses vertus, son vécu, son intelligence, ses convoitises, ses ambitions, son langage, la religiosité, etc. en nous au point où quand il parle en nous, nous affirmons que c’est nous qui parlons. Comme sur un échiquier de jeu de Songo (voir image), il a disposé tellement d’idoles sur notre chemin qu’en sortir n’est point possible sans l’aide de qui est plus fort que Ha ‘Satan : Yeshoua Ha Mashiah.

Le chemin du Salut en Yeshoua

En Sa qualité d’Esprit vivifiant et Créateur, Yeshoua Ha Mashiah connaît les stratégies de guerre dans le cosmos invisible mieux que quiconque. Aussi est-il venu sur la terre, non seulement pour payer la rançon de notre péché, mais aussi pour se bâtir une armée terrestre (Église) de disciples prêts à se jeter dans la bataille avec Lui, sans avoir peur pour leur vie terrestre. Oh mais que d’embûches Il doit ôter. En effet, Ha ‘Satan s’est tellement bâti en l’homme qu’il l’a amené à se méfier de Son Créateur quand il ne nie pas Son existence. Les hommes sont tellement UN avec Ha ‘Satan qu’ils préfèrent se confier aux idoles qu’à Élohim. L’homme s’identifie tellement aux idoles que même quand il fait semblant d’aimer Élohim par des cultes religieux, il ne quitte pas pour autant le culte des idoles.

Le pouvoir et la puissance étant en YHWH et non dans le nombre, Yeshoua Ha Mashiah veut se révéler au faible reste d’Élohim (Esaïe 41:14) pour se bâtir en eux afin de travailler avec eux à la révélation du mystère de l’iniquité, la révélation des différentes formes d’idolâtrie, la révélation de ce que les hommes à 99,99 % dans notre génération sont ignorants de leur condition d’idolâtres condamnés sous l’emprise de Ha ‘Satan. C’est cela l’éveil des consciences que seul le Souffle sacré de YHWH peut provoquer et nous conduire à solliciter l’aide de Yeshoua pour notre salut des idoles.(Jean 6:44)

Quiconque se rend compte de son état d’idolâtre (1ère étape du salut), puis accepte de se laisser dépouiller de toute idolâtrie (2ème étape du salut) par Yeshoua, sera ensuite rempli du Souffle sacré (3ème étape du salut) au point où c’est Élohim qui va penser, parler et agir en une telle personne qui sera alors confondable à Yeshoua Ha Mashiah. (Luc 6:40) Une telle personne est un vrai disciple de Yeshoua, la lumière du monde, le sel de la terre. (Matthieu 5:14-16) Cette personne ne dépend en rien du système inique de ce siècle; elle ne dépend que de YHWH en toutes choses. Une telle personne ne fait plus aucun cas de ses intérêts, de ses besoins, ni de sa vie. (Matthieu 16:24)

Disciple ou aspirant disciple de Yeshoua

A lire mes publications, il est légitime que vous vous disiez, cher lecteur, que l’existence de tels disciples est impossible, aussi longtemps que vous n’avez rencontré aucune personne dans notre génération qui soit parvenue à la stature parfaite de Yeshoua Ha Mashiah. Quand ce sera le cas, en effet, la lumière de cette personne éclairera le monde par ceci qu’elle participera « à la démystification de l’identité réelle de tout individu, à la mise à nu des racines obscures du système des nations, et à rendre visible la guerre des ténèbres contre la Lumière, des fils de ce monde des ténèbres contre les fils du Royaume de Lumière dont le Roi est le Mashiah. »

Et pourtant ces personnes existent quand bien même elles sont encore en préparation dans le secret, en cours de formation dans la discrétion par le Mashiah Lui-même. Et les oreilles spirituelles avisées discernent leur identité quoique leurs opérations dans le champ de bataille souffrent encore de quelques maladresses mineures. Aussi pouvons-nous dire que ces personnes sont des aspirants disciples. Elles ont encore besoin de précision dans leurs coups.

Les erreurs des apprentis disciples de Yeshoua

L’erreur la plus courante que l’on retrouve chez les apprentis disciples c’est l’ignorance de la vue d’ensemble de la guerre dans laquelle ils sont engagés. Par ailleurs, il leur arrive trop souvent de sous-estimer les ruses (idoles) de leur adversaire au point de continuer à flirter avec elles. Et pourtant, le Maître ne demande qu’à leur confier, à chacun, la révélation de l’une ou plusieurs idoles et la charge de les démystifier afin que les hommes les identifient comme méchantes et les prennent en horreur pour demander à Yeshoua de les sauver.

Ainsi, Yeshoua va permettre aux uns et autres, apprentis disciples, de démystifier les idoles suivantes : la religion, la spiritualité, la morale, la raison, la lettre de la loi, l’argent, le matériel, l’orgueil, le travail, l’égo, la luxure, le sexe, les valeurs, les vertus, les convoitises, le sport, les divertissements, le temps, les ambitions, les relations, le langage, etc. Ce faisant, certains apprentis disciples vont estimer, pour s’en orgueillir, que leur champ de bataille, l’idole qu’il leur a été donné de démystifier, est plus importante que celle confiée à leur frère. C’est à peine s’ils ne demandent pas l’autorisation au Maître d’empêcher leurs frères d’armes, envers qui ils ont des pensées condescendantes, de continuer de rendre le ministère de démystification qui lui a été confié. (Luc 9:49-50) En réalité, ces apprentis disciples vont plus se plaire à comparer les idoles qu’à démystifier celles dont ils ont la charge de démystification. Ainsi vous lirez que la démystification de la religion est moins importante que telle autre idole, ou encore que la dénonciation du langage corrompu et blasphématoire que nous a imposés l’impie n’est pas ce qu’il y a de plus urgent.

Rappel à l’ordre dans les rangs

Pendant que nous sommes encore tous au stade d’apprentis disciples, travaillons avec acharnement à donner aux autres ce qui nous a déjà été donné comme révélation, sans la pulsion de la comparaison avec le ministère de démystification du frère d’armes. Souvenons-nous toujours que pour aucun d’entre nous, notre Lumière n’est pas encore suffisamment éclairante pour démystifier l’identité réelle de tout individu. Laissons donc la Lumière révéler les imposteurs en son temps.

Dans l’intérim, disons avec le Maître Yeshoua : « Celui qui n’est pas contre vous est pour vous. » Les coups d’épée dans notre propre camp ne font pas les affaires du Royaume et ne nous donnent pas non plus d’aura, si tel est que nous voulons, avant l’heure, séparer le bon grain de l’ivraie. (Matthieu 13:29-30)

Guy François Olinga

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 1 juillet 2014. Filed under Vie Enseignements. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.