La croissance spirituelle du disciple de Yeshoua Ha Mashiah

La croissance est l’élément fondamental dans la transformation du disciple. En effet, Élohim désire, par-dessus tout, que tout homme ait une claire révélation du fondement que constitue l’espérance de la transformation de l’homme, au travers de la Parole d’Élohim, à la stature spirituelle parfaite de Yeshoua pour prétendre être un fils d’Élohim, appelé à partager Sa gloire. 

Luc-BimayeC’est cela l’espérance des saints, la promesse faite par Élohim à Abraham, qui est exprimée dans la Loi et les Prophètes. La Parole d’Élohim (Yeshoua le Mashiah) qui est Souffle et vie nous révèle l’identité du Messie, pas comme d’un personnage historique, mais de celui qui tire Son essence de Son Père et dont l’identité se révèle dans les Écritures (La Loi et les Prophètes).

La puissance du discernement de l’identité spirituelle de Yeshoua

Matthieu 16:16-18 « Simon Pierre répondit: Tu es le Mashiah, le Fils d’Élohim vivant. Yeshoua, reprenant la parole, lui dit: Tu es heureux, Simon, fils de Jonas; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela (Mon identité, le vrai sens de la Parole), mais c’est mon Père (l’Esprit Saint) qui est dans les cieux. Et (puisque mon identité t’a été révélée à toi Simon) moi, je te dis que tu es Pierre (Mon temple, Ma demeure), et que sur cette pierre je (Me) bâtirai (Moi-même) mon Église (en toi), et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle (rien ne pourra plus nous éloigner l’un de l’autre)…»

En effet, nul ne peut venir à Mashiah (discerner Son identité, comprendre le vrai sens des Écritures), si le Père ne l’attire (ne lui révèle Son identité, ne lui ouvre l’intelligence). (Jean 6:44)

Pierre ici est mis pour quiconque (Roger, Louise, André, Sophie, toi, moi, etc.) reçoit la révélation de l’identité de Yeshoua, le Mashiah, la Parole d’Élohim incarnée. Aussi, lorsqu’il plaît au Père de permettre que le vrai sens de Sa Parole (l’identité de Yeshoua) nous soit révélé, alors nous entrons dans le cycle de notre construction en Yeshoua par Son Esprit. C’est alors que Yeshoua le Mashiah commence à bâtir Sa nature, Sa stature, Son temple, Son Église en nous, en sorte que nous soyons remplis jusqu’à la stature parfaite de Yeshoua. (Éphésiens 3:19) C’est une telle personne qui peut affirmer qu’elle croit (a la foi) en Yeshoua parce que Son identité cachée dans la Loi et les Prophètes (La Parole) lui est révélée au même titre qu’à Abraham, Moïse, aux Prophètes et à Ses Apôtres.

C’est la connaissance de l’identité de Yeshoua le Mashiah qui nous élève à la connaissance du Père puisque personne ne connaît le Fils (la Parole), si ce n’est le Père et personne non plus ne connaît le Père, si ce n’est le Fils (la Parole) et celui à qui le Fils (la Parole) veut le révéler. (Matthieu 11:27). Nous n’avons absolument aucun autre moyen d’accéder à la connaissance d’Élohim, à la Vie Éternelle. « Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi (Élohim), le seul vrai Élohim, et celui que tu as envoyé, Yeshoua Ha Mashiah (La Parole d’Élohim). » (Jean 17:3) Élohim que les cieux et la terre ne peuvent contenir nous est donc révélé par Sa Parole; Sa Parole est Souffle et Vie.

Parvenus à cette connaissance, à une telle révélation, nous commençons à regarder le monde visible et les composantes spirituelles de l’univers comme de la boue. « Et même je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l’excellence de la connaissance de Yeshoua Ha Mashiah mon Seigneur, pour lequel j’ai renoncé à tout, et je les regarde comme de la boue, afin de gagner Mashiah, » (Philippiens 3:8). Il est impossible que nous soyons ainsi révélés dans la Parole qui est Souffle et Vie et que cette Parole ne nous sanctifie (transforme) pas selon la prière du Seigneur : « Sanctifie-les (Transforme-les, fais-en des personnes exceptionnelles en Moi, des personnes mises à part) par ta vérité: ta parole est la vérité. » (Jean 17:17). Il est impossible que nous soyons ainsi révélés dans le vrai sens des Écritures et qu’il n’y ait pas transfert de sa nature, transfert d’Esprit du Seigneur à l’homme. C’est impossible !

Au fur et à mesure que nous évoluons dans la connaissance, dans la révélation de l’identité de Yeshoua (la Parole), nous disparaissons : C’est Lui qui finit par s’établir en nous. C’est cette révélation de la Parole qui nous dépouille de la conscience du monde, de l’esprit, de l’identité que nous avons reçus du monde. C’est cela le chemin de la croissance progressive dans la sanctification, la transformation de notre nature en la nature de Yeshoua. C’est cela la véritable délivrance, selon qu’il est écrit : « vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. » (Jean 8:32)

La stérilité n’est pas une vertu du Royaume d’Élohim

Le Seigneur Yeshoua dit que Son Père est le Vigneron, Lui Il est le Cep et Ses disciples, ceux à qui Son identité a été révélée par Son Père au travers de la Parole, sont les sarments. (Jean 15). Or la vie, la santé et la qualité d’un arbre se font observer d’abord à ses fruits et ses branches (sarments). Donc le mystère que Yeshoua est pour le monde se révèle par Ses disciples. C’est donc par eux que la gloire de Mashiah, la gloire de l’Évangile, le trésor qui est caché dans la Parole d’Élohim sort du voile et se manifeste dans le monde.

En fait, une loi de la nature statue que la survie d’une espèce est dans son renouvellement continu. Les espèces qui ne se renouvellent pas disparaissent de l’existence, meurent. Ainsi, tout serment qui est attaché au Cep est condamné à mourir s’il ne porte pas de fruits : il est coupé et jeté au feu. Yeshoua est la résurrection et la vie. Or là où il y a la vie, il y a aussi la multiplication. Il est impossible qu’un sarment soit révélé dans la connaissance de Son Maître, le Cep, et qu’il demeure seul, stérile. Il doit porter du fruit ! Le vrai disciple doit absolument devenir un instrument productif de multiplication de vrais disciples; et cela dépend d’abord de la source de Vie, le Cep qui se révèle au sarment.

Le plus grand miracle de Yeshoua

L’identité de Yeshoua demeure un mystère dans le monde parce qu’il manque des vrais disciples, de véritables représentants de Mashiah sur la terre. Dès lors qu’il y aura de vrais disciples de Yeshoua sur la terre, Il s’appuiera sur eux pour se révéler et ainsi sortir l’humanité de l’obscurité. La stérilité est une preuve de ce que nous ne sommes pas de vrais disciples de Yeshoua. La stérilité s’exprime en termes de mauvaise compréhension des Écritures, de l’ignorance de l’identité de Yeshoua donc, et par conséquent, l’incapacité à contribuer à révéler l’identité de Yeshoua aux autres. La graine mise en terre et morte ne peut pas demeurer seule; elle ne peut que porter du fruit, devenir un instrument par lequel Yeshoua révèle sa gloire aux hommes, les conduisant à devenir de vrais disciples.

Dans le monde, il y a une infime minorité de personnes actrices directes de l’évolution, des changements dans le monde, en ceci qu’elles permettent consciemment que des esprits s’appuient sur elles pour transformer l’environnement, tandis que la grande majorité des humains sont des ignorants qui subissent les changements dans le monde. Le monde change dans le contenu qu’il donne aux mots, dans l’environnement matériel, dans la nature et l’identité des individus, et dans les idéaux et repères des hommes. Ces changements sont impulsés par les changements qui s’opèrent dans la dimension mystique, à la grande surprise et au grand désarroi de la majorité des humains qui subit ces changements; contrairement aux acteurs directs qui savent que ces changements proviennent du renforcement de leur relation avec les puissances spirituelles méchantes.

Ces principes établis par Élohim sont pervertis par Satan à son avantage, profitant de l’avance de connaissance et de puissance qu’il a sur les hommes. C’est ainsi que le Seigneur Yeshoua veut s’appuyer sur de véritables disciples pour que Ses desseins pour les hommes s’accomplissent sur la terre. Yeshoua est en demande de personnes disponibles à qui il va révéler ces mystères afin de les transformer à Sa stature pour ensuite s’appuyer sur elles. Lui, Intelligence créatrice au dessus de toute intelligence, Sagesse au dessus de toute sagesse, ne peut ne pas transformer de telles personnes.

La résurrection historique de Yeshoua témoigne qu’il est supérieur à la mort, et par conséquent, qu’il a le pouvoir de nous ressusciter (du monde) pour nous introduire dans la vie (sa nature). C’est cela le plus grand miracle qui peut s’opérer dans la vie d’un homme. Nous sommes appelés à aller de gloire en gloire jusqu’à ce que nous soyons vidés de la conscience du monde pour être la projection de Yeshoua sur la terre. S’il n’y a pas cette transformation, il y a fort à craindre que notre Yeshoua Ha Mashiah ne soit pas Yeshoua le Mashiah, mais plutôt un personnage historique impuissant et mythique, voire même Satan. D’où la confusion qui règne dans le monde sur l’identité de Yeshoua.

Il y a urgence à la manifestation de vrais disciples qui vont vraiment révéler l’identité de Yeshoua (le vrai sens de la Parole) au monde par l’action de Son Esprit; Ce qui va révéler au monde qu’il est le Mashiah, le Mashiah. Ainsi on saura sans équivoque faire la différence entre l’imposteur et le disciple, entre les agents des ténèbres et ceux de la Lumière. Ceci passe par le fait que l’identité de Yeshoua (le vrai sens des Écritures) soit révélée aux hommes. De telles personnes qui manifestent la nature d’Élohim deviennent le peuple exceptionnel par lequel Élohim passe pour manifester Son Amour au monde et attester que Yeshoua n’est pas un imposteur, mais bel et bien le Messie promis à Abraham.

Cessons de mimer le Créateur, implorons son aide!

On ne peut marcher comme Élohim (manifester le fruit de l’Esprit) que par le pouvoir d’Élohim parce que notre nature ne nous le permet pas autrement. Il est illusoire de s’efforcer de plaire à Élohim à moins d’être élevé à la stature de Yeshoua. Puisque nul ne peut voir Élohim et vivre, il faut vraiment l’intervention du Messie pour qu’Israël épouse la nature de Celui qui vient d’en haut.

La croissance du disciple passe donc par la révélation de l’identité de Yeshoua qui implique notre transformation progressive en sa stature spirituelle. S’il n’y a pas croissance à Son Image, on est condamné à croître dans la méchanceté, le mal, donc à mourir. « Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères. » (Romains 8:29)

Yeshoua a reçu mandat de Son Père d’élever les hommes dont il veut se servir à Sa stature spirituelle, de vrais disciples. La création toute entière attend la manifestation de tels disciples … matures.

Luc Bimaye

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 4 novembre 2013. Filed under Vie Enseignements. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.