La Bible : une idole qui ne dit pas son nom

L’aveuglement spirituel nous a conduits à être des ignorants quant au mystère de l’idolâtrie. Pour l’homme perdu dans la conscience du monde, l’idolâtrie est la vénération, l’amour, le culte ou l’adoration d’une idole. Et l’idole est une représentation d’une divinité sous une forme matérielle (image, statue), qui est l’objet d’un culte d’adoration. Les païens appellent aussi idole une personne qui est l’objet d’une tendresse ou d’une admiration passionnée de la part de quelqu’un.

Et pourtant l’idolâtrie, dans le langage d’en-haut, c’est tout autre chose et seules les personnes pénétrées par le Souffle sacré de YHWH discernent la subtilité séductrice de l’idolâtrie. Pour comprendre l’idolâtrie selon YHWH, il convient de rappeler une fois de plus que l’univers créé par YHWH Adonaï est constitué d’une partie visible et d’une partie invisible, ce que nous appelons cosmos visible ou naturel et le cosmos invisible ou spirituel.

Les deux univers et la chute de l’homme

Crucifix_BibleDans le cosmos invisible existent les entités qui sont toutes des esprits agissant par leur parole et par leur souffle. Les entités spirituelles ayant le même souffle sont unies spirituellement parlant, ceci par ce souffle qu’elles ont en commun. On dit alors qu’elles sont UNE en ce souffle. Dans l’univers spirituel, la gloire est le seul « bien » disponible et YHWH-Adonaï, l’Esprit Créateur, notre Père céleste, se l’est réservée en exclusivité.

L’adoration s’exprime donc d’abord par notre vécu et par nos pensées avant d’être une question de parole.

Le cosmos visible est peuplé des entités naturelles, matérielles et perceptibles par les organes de sens. YHWH a choisi d’établir l’homme comme dieu, autorité suprême, sur la création visible sous sa seule supervision. Malheureusement, du fait de son avance en terme de connaissances sur l’homme immature, Ha ‘Satan réussit à faire déchoir l’homme de son autorité en provoquant sa séparation d’avec YHWH, la véritable source d’autorité qui avait été conférée à l’homme. Par voie de conséquence donc, Ha ‘Satan devint le Prince du Monde visible, le dieu de ce siècle (2 Corinthiens 4 :3-4, Jean 14:30)

La Gloire est un privilège exclusif de YHWH

La Gloire est un privilège exclusif de YHWH. Aussi déclare-t-Il solennellement dans Esaïe 42:8 « Moi, YHWH-Adonaï, lui, mon nom; ma gloire, à nul autre je ne la donne, ni ma louange aux sculptures. »

Quiconque est serviteur de YHWH est donc d’abord porté à ne pas Lui contester ce privilège exclusif. En langage humain, la gloire peut être entendue comme la célébrité, la grandeur, l’honneur, la majesté, la popularité, le prestige, le rayonnement, la grande renommée, la splendeur, tous des privilèges que nul ne convoite s’il est serviteur, soumis à YHWH-Adonaï.

Et même Yeshoua Ha Mashiah que Élohim a élevé au rang de dépositaire des mêmes pouvoirs et de la même autorité que Lui, n’a jamais rien fait pour détourner la gloire d’Élohim à son compte. C’est ainsi qu’il déclare sans complexes que le Père est plus grand que lui, Yeshoua (Jean 14:28), qu’il ne parle et fait rien de lui-même mais seulement ce que le Père lui donne de dire ou de faire (Jean 8:28), que sa nourriture est de faire la volonté de son Père (Jean 4:34), qu’il n’adore que le Père seul (Matthieu 4:10), etc. L’apôtre Paul souligne par ailleurs que Yeshoua entend être éternellement soumis à YHWH (1 Corinthiens 15:27-28).

Notons toutefois que le fait d’être pénétré par le Souffle sacré de YHWH nous conduit automatiquement à partager la gloire de YHWH puisque son Souffle est pourvoyeur de cette gloire. De même que nous ne pouvons entrer dans une fournaise sans être consumés. De même, le Souffle sacré de YHWH, ce feu dévorant en nous, va nous transformer à la stature de YHWH, nous conduisant à expérimenter sa gloire par Lui, avec Lui et en Lui, mais jamais hors de Lui.

Parlant à ses disciples, Yeshoua dira à ce propos :

Jean 17:22-24 « Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, afin qu’ils soient un comme nous sommes un, … Père, je veux que là où je suis ceux que tu m’as donnés soient aussi avec moi, afin qu’ils voient ma gloire, la gloire que tu m’as donnée, parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde. »

Et l’apôtre Paul de renchérir : « … Christ en vous, l’espérance de la gloire. » (Colossiens 1:27)

C’est le souffle de rébellion et de séduction qui conduit les hommes à convoiter la gloire hors de YHWH.

Le principe de l’adoration excellente

L’adoration est une attitude de dévotion par laquelle nous montrons à YHWH que nous Lui sommes soumis et que nous ne Lui contestons pas Sa gloire, nous ne la convoitons pas en dehors de Lui, nous n’aspirons pas à plus de célébrité, de grandeur, d’honneur, de popularité, de prestige, de rayonnement, de renommée, de splendeur, que Lui, maintenant et à jamais. L’adoration s’exprime donc d’abord par notre vécu et par nos pensées avant d’être une question de parole.

« Ce peuple m‘honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. » (Matthieu 15:8)

Voilà en effet que le Rebelle, Ha ‘Satan, désire lui aussi recevoir l’adoration des entités existant dans le cosmos visible, étant donné qu’il n’a pas réussi à se faire adorer dans le cosmos invisible. C’est donc dire que YHWH comme Ha ‘Satan sont engagés, chacun pour son compte, dans une entreprise de formation des adorateurs en esprit, des véritables disciples, des personnes qui leur ressemblent donc spirituellement. Reste à connaître les méthodes de formation des disciples de l’un et de l’autre.

Une idole est toute entité, tout objet, visible ou invisible dont peut se servir Ha ‘Satan pour se faire adorer au détriment de YHWH.

Le principe commun aux esprits pour recevoir une adoration de qualité est de fusionner, de se bâtir dans leurs disciples en leur insufflant leur souffle, puisqu’ils connaissent mieux comment ils veulent être adorés. « De même aussi le Souffle sacré nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il nous convient de demander dans nos prières. Mais le Souffle sacré lui-même intercède par des soupirs inexprimables » (Romains 8:26)

On peut alors parler de pénétration ou de possession par le souffle d’un esprit, de l’adoration en esprit. Cette pénétration conduit en effet l’entité naturelle à recevoir la nature de l’entité spirituelle du souffle de laquelle elle a été pénétrée, devenant UNE avec cet esprit, ayant les mêmes valeurs que cet esprit et manifestant ses vertus en vue de lui obéir. Voilà pourquoi Yeshoua nous dit que ce qui est pénétré par le Souffle sacré de YHWH est esprit vivifiant (Jean 3:6). Il vous suffit donc de regarder aux vertus et aux valeurs d’un homme pour savoir de quel souffle il a été pénétré, glorifiant ainsi l’esprit porteur de ce souffle.

Satan convoite l’adoration due à YHWH

Yeshoua Ha Mashiah nous a enseignés que ce que le Père, YHWH, désire c’est que son nom soit sanctifié et que sa volonté soit faite dans le cosmos visible comme elle est faite dans le cosmos invisible. (Matthieu 6:9-10)

Sachant que YHWH ne recherche que des adorateurs en esprit et qu’Il n’agrée pas la prétendue adoration provenant d’un païen, un homme charnel, un homme attaché à la poussière, même quand elle a été transformée en objets matériels, donc périssables, Ha ‘Satan lui, a choisi d’agréer l’adoration venant de rebelles et des païens en sa qualité de père de la rebellion. Il suffit donc à Ha ‘Satan d’amener les hommes à demeurer attachés au périssable pour en faire ses adorateurs.

Aussi dit-il à Yeshoua pour essayer de le gagner à son autorité : « Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m’adores. Jésus lui dit: Retire-toi, Satan! Car il est écrit: Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul. » (Matthieu 4:9-10)

Et la parade a ainsi été toute trouvée pour Ha ‘Satan pour avoir le plus de disciples possibles : attacher l’âme de l’homme à tout support naturel ou périssable dans une attitude d’adoration insidieuse. Tout ce qui est matériel, tout ce qui est créé, peut servir à Ha ‘Satan dans son entreprise de séduction de la création : le soleil, la lune, les étoiles, les astres, les nuages, la pluie, le vent, le temps, les jours, les saisons, les océans, le sol, les végétaux, les animaux, les hommes, les objets fabriqués, les activités, les pensées, les traditions, les rites, les religions, les paroles, les hommes et … la Bible. Tous ces objets et entités naturelles sont susceptibles de devenir des idoles afin que tout être non régénéré se retrouve idolâtre, consciemment ou inconsciemment. Pour ce faire, il suffit à Ha ‘Satan de s’appuyer sur ces créatures et de les offrir aux hommes en objets d’idolâtrie, d’adoration donc. Une idole est en effet toute entité, tout objet, visible ou invisible dont peut se servir Ha ‘Satan pour se faire adorer au détriment de YHWH, pour conduire les hommes à transgresser le premier et le plus grand commandement de YHWH.

La Bible, une idole qui ne dit pas son nom

Le Bible n’est fondamentalement qu’une collection de feuilles de papier gravées de caractères calligraphiques qui, une fois décodés, nous rappellent les paroles de YHWH à son peuple. Brûler ou déchirer la Bible ne saurait en rien être un acte de sacrilège.

Mais chuuuut! Ne le dites pas à un idolâtre de la Bible. Pour lui, le livre (la Bible) est doté de pouvoirs surnaturels. Les marabouts s’en servent pour prétendument détecter les fraudeurs, les chrétiens affirment qu’ils croient en la Bible comme on croit en une divinité. Il y a des gens qui croient que posséder la Bible, même sans jamais la lire, porte bonheur et protection. Les exorcistes la présentent aux démons pour les chasser. Etc.

Et pourtant Ha ‘Satan s’est depuis longtemps “imprimé” dans la Bible pour donner à ses disciples de la comprendre selon lui, selon son souffle, selon son intelligence. C’est par son souffle donc que certains chrétiens ont fait de Yeshoua, YHWH lui-même. C’est le souffle de Ha ‘Satan qui a inspiré le concept de la trinité aux idolâtres. C’est encore lui qui s’est glissé dans la Bible pour conduire ses disciples à voir dans la Bible un livre de recettes pour acquérir des biens matériels et faire des simulacres de miracles par son souffle. L’aveuglement quant à l’identité de Yeshoua Ha Mashiah et partant, de YHWH, la corruption sémantique, la limitation des paraboles de Yeshoua à leur dimension terrestre, la confusion de la Loi de YHWH à une collection de codes moraux consignés dans la lettre, etc. sont tous des inspirations de Ha ‘Satan pour conserver les hommes dans l’idolâtrie, garantissant ainsi leur perdition temporelle et éternelle.

Oh ! Oui que les idolâtres de la Bible, ceux qui affirment que la Bible est la parole de YHWH ne manqueront pas de me traiter de tous les noms de démons. Qu’il me soit permis de leur dire que :

La seule Parole de YHWH, c’est Yeshoua Ha Mashiah.

La seule LOI de YHWH, c’est Yeshoua Ha Mashiah.

La Vérité, la Résurrection, la Vie, la Puissance, l’Autorité, etc. c’est Yeshoua Ha Mashiah ;

et non dans la Bible.

Et ces vertus sont transmises aux hommes exclusivement au NOM de Yeshoua Ha Mashiah, c’est-à-dire en vertu de sa stature bâtie en eux.

YHWH-Adonaï, je te prie de sortir ton peuple de l’ignorance et de l’idolâtrie. Et même de l’idolâtrie de la Bible.

Guy François Olinga

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 9 juillet 2014. Filed under Vie Enseignements. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.