Fais-je partie des 99,99% des incrédules rebelles à Élohim ?

Nous affirmons que 99,99% des humains sont des incrédules rebelles à Élohim-Adonaï. Ce chiffre peut sembler sévère pour certains de nos lecteurs pendant que d’autres nous demanderont comment nous en venons à ce chiffre. Dire que 99,99% de l’humanité n’est faite que des incrédules revient à dire que presque toute l’humanité est soumise à Satan et perdue pour l’Éternité.

satan-rebelleNous invitons maintenant le lecteur dans un voyage au terme duquel chacun pourra dire soit un gros « Ouf ! Je ne suis pas un incrédule », ou alors faire le constat de son incrédulité et crier à l’aide pendant qu’il en a encore la possibilité. Chacun des critères que nous énumérons ici peut faire l’objet d’une étude qui tiendrait sur des livres. Notre résumé pourrait donc ne pas être assez clair pour certains lecteurs. Nous leur recommandons de se tourner sincèrement vers YHWH pour Lui demander d’ouvrir leur intelligence afin qu’ils puissent saisir le sens de ces indicateurs.

Si nous nous reconnaissons dans un de ces critères puis choisissons d’assumer cette position et de nous y complaire, alors nous serons des incrédules conscients et disposés à la perdition éternelle. Si par contre nous sommes assez humbles d’esprit pour invoquer Celui qui seul peut nous sauver, alors certainement Il nous sauvera de la perdition.

Ignorance de la hiérarchie du cosmos

Une catégorie des incrédules est constituée des humains qui ne croient pas en ce que leurs organes de sens ne perçoivent pas. Autant nos ancêtres ne croyaient pas à l’existence des virus et des bactéries aussi longtemps qu’ils ne les voyaient pas, faute de microscope, autant ces incrédules ne croient pas que le monde des esprits est une réalité, parce qu’ils n’ont pas la sensibilité spirituelle qui est le macroscope permettant de « voir » dans les réalités spirituelles.

Cette catégorie de personnes ne sait donc pas que le cosmos invisible avec les anges et le cosmos visible avec les hommes, les animaux et la nature, ont été créés par l’Esprit Créateur appelé YHWH qui a donc ascendance sur tout ce qui est créé. YHWH désire donner une portion de Lui à certaines de ses créatures. Pour ce faire, il les attire par sa Parole qui est souffle et vie puis il leur insuffle son Souffle sacré pour les vivifier. Quiconque est ainsi vivifié vient en seconde position dans la hiérarchie du cosmos.

En troisième position dans la hiérarchie du cosmos se trouvent Satan et les esprits méchants qui l’on suivi dans sa rébellion au Créateur. Toutes les entités du règne spirituel, les esprits donc, désirent, plus que tout, s’appuyer sur les créatures visibles afin que leur volonté soit faite dans le cosmos visible qui leur serait de fait soumis. Au départ YHWH avait recommandé à l’Homme de Lui accorder volontairement l’exclusivité de sa collaboration, en Sa qualité de Dieu Créateur (autorité suprême). Mais par la malice et la séduction, Satan a entraîné l’Homme à plutôt l’adopter, lui ha ‘Satan, comme conducteur, devenant ainsi le dieu destructeur (autorité suprême) de l’homme par défaut.

Ignorance de l’identité du monde

Dans le fait, la création visible, y compris l’Homme, est divisée en deux royaumes selon l’esprit qui s’appuie sur elle, YHWH ou Ha ‘Satan, pour se révéler afin d’accomplir sa volonté dans le cosmos visible. Ce processus qui passe par la pénétration de l’épouse (partie perceptible par la vue) par le souffle de l’esprit engendreur s’apparente à une adoption ou une possession.

La stratégie d’adoption ou de possession consiste pour chacun de ces esprits à donner à l’homme (pour nous limiter à l’homme, sans oublier que ceci vaut pour toute la création visible) sa nature, son identité, son ADN, sa conscience, son intelligence appelée dans la Bible dans le cas de YHWH, Souffle sacré (Luc 11:13). Ainsi, l’homme, une fois pénétré par le souffle qui le conduira, pensera, parlera et agira dorénavant sous l’inspiration de ce souffle, qu’il en soit conscient ou non. En cela la Bible dit qu’ils sont UN. (Jean 17 :17-21) L’esprit porteur du souffle qui conduit l’homme devient son véritable Dieu.

Chacune des divinités va dès lors enseigner sa sémantique à l’homme pendant qu’elle lui transfère son intelligence. Voyez-vous d’où viennent les différentes interprétations de la Bible par exemple ? L’oreille avertie cependant saura discerner le souffle qui conduit un être humain simplement en l’écoutant. Quand bien même ses paroles pourront être pleines de bonnes intentions, le Fils d’Élohim saura discerner la voie de Satan pour la réprimer en disant : « Arrière de moi Satan ! »

Les uns sont donc pénétrés par la conscience de Satan, la conscience du monde, le souffle du monde. C’est eux que la Bible désigne par Nations, Païens, Rebelles, Pécheurs, Perdus, Damnés, Méchants, Fils de la perdition, Enfants de Satan, etc. Ils ont la pensée de Satan qu’ils assument consciemment ou inconsciemment et donc font ses œuvres consciemment ou inconsciemment. Sous des apparences de division idéologique ou religieuse, ils font UN avec lui pour l’accomplissement de son dessein ultime, à savoir maintenir les humains dans l’incrédulité en vue de leur perdition éternelle.

Les autres sont pénétrés par la Souffle d’Élohim YHWH, Sa conscience, Son Souffle sacré, Son Intelligence. La Bible les appelle Juifs, Élus, Sauvés, Fils d’Élohim, Enfants de YHWH, Saints, Justes, Parfaits, Lumière, etc. Ils ont la pensée de YHWH, aspirent de tout leur cœur et de toutes leurs pensées à ressembler à leur frère aîné qu’est Yeshoua Ha Mashiah dont ils considèrent la nature comme parfaitement accessible suite à leur pénétration par Son Souffle sacré. Ils n’ont pas la prétention de parler de YHWH ou d’agir pour Lui, mais c’est YHWH qui parle et agit en eux. En cela, la Bible dit qu’ils sont UN avec YHWH et Yeshoua qui, eux, sont de toute éternité UN. (Jean 17:17-21) Ils constituent la seule Église que YHWH reconnaît et approuve. Ils servent à Le faire connaître aux nations, participant ainsi à Son dessein ultime pour la création visible, à savoir la sauver de la conscience du monde.

Les 4 types de foi chez l’humain

N’en déplaise à aux religieux et autres aveugles charnels et spirituels, la terre est presque toute entière remplie des rebelles à Élohim, des incrédules, des adorateurs de Satan.

En effet, nous pouvons facilement faire le constat qu’il existe quatre (4) types de foi :

–          La foi des incrédules ;

–          La foi des démons ;

–          la foi des religieux et

–          la foi qui vient d’Élohim.

Tout être humain donc a une mesure de foi dans la mesure où il est conduit par au moins un des quatre types de foi qui est en fait le fait d’un esprit agissant. Ainsi, tout homme existe (vie) par un genre de foi au moins.

La foi des incrédules est une foi instinctive, innée chez l’homme et chez l’animal. En cela, les hommes qui vivent uniquement par la foi des incrédules sont l’espèce la plus proche de l’animal, donc la plus vulnérable, position qu’ils se disputent avec ceux qui ont la foi religieuse. La foi des incrédules nous autorise à embarquer dans un avion, par exemple, sans avoir peur. La foi des démons est celle qui conduit les hauts prêtres de Ha ‘Satan dans le monde : les dirigeants politiques, économiques, sociaux, culturels, sportifs, spiritualistes qui ne redoutent en secret qu’Élohim et Ses véritables disciples. Les incrédules et les religieux sont leurs objets auxquels ils se connectent pour en disposer à loisir.

La foi des religieux fait exister (vivre) ceux qui, par ignorance, par convoitise et par amour du monde, veulent accéder toujours plus rapidement, plus miraculeusement, à toujours plus de confort matériel et physique, plus de sécurité et plus de réalisation de soi en se servant des Écritures saintes comme des livres de magie dont ils pervertissent le sens réel pour, espèrent-ils inconsciemment, manipuler une divinité pourvoyeuse par excellence. C’est sur ce fonds de commerce satanique que les dirigeants religieux, conduits par la foi des démons, bâtissent leurs entreprises (religions, toutes obédiences et chapelles confondues). Élohim-Adonaï n’étant pas ainsi manipulable, Satan se dispose volontiers pour exhausser leurs incantations qu’ils prennent pour des prières, les confortant ainsi dans leur perdition. L’activisme religieux ici ne sert que des intérêts bassement matérialistes et égoïstes.

Le fait est que 99,99 % des humains sont conduits par un au moins des trois types de fois ci-dessus et ils constituent la masse des incrédules à Élohim, des rebelles tout court. Ces groupes de personnes constituent ce que la Bible appelle les nations, les païens, les rebelles, les fils de la perdition, les fils du diable, par opposition à ceux qui ont la foi qui vient d’Élohim. La foi qui vient d’Élohim se distingue par ceci que quand nous sommes conduits par elle :

a. Nous comprenons qu’Élohim avait promis à Abraham de transférer à l’humain Sa stature, Son identité et Yeshoua La Mashiah en est l’accomplissement. Nous avons donc la claire compréhension du sens des Écritures bibliques selon l’intelligence d’Élohim qui est notre héritage. Nous réalisons dès lors que le monde visible est perdu sous l’emprise de Ha ‘Satan et que notre salut est dans notre sortie du monde pour suivre Yeshoua Ha Mashiah hors de la porte.

b. Nous n’existons, ne parlons, n’agissons, ne prions que pour accéder à cette stature afin de devenir la projection, la représentation, la ressemblance, l’image, le fils d’Élohim dans le monde, la lumière qu’Élohim utilise pour se faire connaître aux hommes et éclairer le monde, le sel dont se sert Élohim pour donner un peu de saveur à l’existence insipide des captifs de Satan.

c. Nous prenons conscience de notre condition de véritable pèlerin dans le monde. Ainsi nous ne nous encombrons pas de nous accumuler des biens matériels parce que notre royaume n’est pas de ce monde. Que l’on nous prenne notre chemise que nous cédons aussi notre manteau. Abusez de notre argent que nous vous l’abandonnons. Nous avons ascendance sur toute la création dorénavant et nous ne nous laissons asservir par rien, fusse-t-il les contraintes morales ou les religions, ceci même au prix de notre départ de ce monde (la mort). La peur est donc un sentiment qui ne nous contrôle plus.

d. Nous avons la conviction que c’est Élohim seul qui peut se faire connaître aux hommes incrédules. C’est Élohim seul qui veut agir et parler au travers de nous. C’est Élohim seul qui peut donc donner la révélation de l’intérêt de la Bonne Nouvelle de Sa stature qui est accessible à l’humain. En cela, nous nous contentons de nous disposer pour être un instrument de qualité dont se sert notre Père céleste pour sauver les hommes perdus dans la conscience du monde.

Sans la révélation du degré de séduction de l’humanité, il serait tout à fait surprenant à l’homme de constater que 99,99 % de l’humanité rejette la foi qui vient d’Élohim ; que les hommes rejettent une telle sublime promesse de don gratuit.

Ce chiffre de 99,99%, loin de provenir d’une enquête statistique, exprime le constat de ce que l’espèce d’en-haut, les sosies de Yeshoua Ha Mashiah sont presque invisibles de nos jours, contrairement à l’époque de l’Église naissance ; l’époque où les nations éprouvaient de la peur, du respect ou tout au moins de l’admiration vis-à-vis des véritables disciples de Yeshoua Ha Mashiah et dont les contemporains ont été forcés de constater la ressemblance si criarde à leur Maître qu’ils leur ont donnés une désignation que les imposteurs contemporains que nous sommes avons récupérée pour la pervertir : DES CHRÉTIENS!

C’est le lieu de s’interroger

C’est le lieu de s’interroger sur le cas de cette foule nombreuse de chrétiens contemporains à qui Ha ‘Satan a menti que croire en Yeshoua, c’est réciter un passage biblique du genre Romains 10 :8-10. En son temps, étant des leurs, quand j’avais fabriqué un incrédule de plus, un fils de la géhenne encore plus endurci que moi, par cette formule que je n’ai vu aucun apôtre ou disciple de Yeshoua dans la Bible pratiquer, je me permettais de mentir diaboliquement au prosélyte en lui disant qu’il est devenu une nouvelle créature, les choses anciennes étaient passées pour lui.

Et pourtant, des décennies plus tard, force était de constater qu’il avait plus grandi dans la nature de Satan. Alors, s’il s’en inquiétait, je le rassurais qu’il avait bel et bien confessé Jésus-Christ comme son Seigneur et son Sauveur personnel. Même si dans son quotidien il demeurait esclave de la matière et pratiquant des œuvres des ténèbres, il était né d’en-haut, born again, sauvé, une fois et pour toujours ! Et d’ailleurs, je lui disais que les questionnements qui montaient dans son cœur étaient l’œuvre du diable qui voulait semer le doute (manque de foi) dans son cœur quant à son salut acquis par la foi. Et s’il le fallait, je lui récitai tous les versets bibliques qui le conforteraient dans le monde et dans la perdition.

Et pourtant j’étais sincère dans mon ignorance puisque c’est ce que la chrétienté contemporaine m’avait enseigné. Par la grâce du Souffle de Yeshoua qui m’a aujourd’hui ouvert l’intelligence, je comprends que quiconque ne croit pas en Yeshoua en vue d’être transformé à sa stature parfaite par l’action du Souffle sacré de YHWH est perdu dans ce siècle et au siècle avenir.

« Après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes, Élohim, dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils (La Parole / La Torah / La Loi), qu’il a établi héritier de toutes choses, par lequel il a aussi créé le monde, et qui, étant le reflet de sa gloire et l’empreinte de sa personne, et soutenant toutes choses par sa parole (Yeshoua Ha Mashiah / le Fils) puissante, a fait la purification des péchés et s’est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts. » (Hébreux 1:1-3).

Guy François Olinga

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 6 juillet 2014. Filed under Divinité, Vie Enseignements. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.