Éveil de conscience n°16

LA FOI PEUT-ELLE MENER A LA PERDITION?

Lost and Confused Dans les Écritures, et même selon la traduction occidentale de Louis Second, il est dit ceci :

“11. 1 Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas. “(Héb 11 : 1)
Or, dans la conscience Juive, le mot français qui traduit mieux l’esprit de la lettre selon la pensée même des textes originaux des Écritures est : Adhérence (voir version Chouraqui). Adhérer signifie attacher, coller, identifier, unir. . . Ainsi, l’Adhérence, appelée «foi» par les traductions occidentales concerne les choses qu’on espère, qui sont celles qu’on ne voit pas.
Souvenons-nous de ce qu’avait dit l’Apôtre Paul aux Romains : 8. 24 . . . “Or, l’espérance qu’on voit n’est plus espérance : ce qu’on voit, peut-on l’espérer encore?”
Selon Paul (Shaoul), l’Apôtre de YESHOUA, l’on espère pas ce que l’on voit ; or l’Adhérence (“Foi”) est une ferme assurance de ce que l’on espère. Ce qui permet de déduire que l’Adhérence ne concerne pas les choses visibles, mais les invisibles.
“Ces choses que l’on ne voit pas, que sont-elles donc?

  1. “Ce sont les “choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues et qui ne sont point parvenues au cœur de l’homme, choses qu’Elohîms a préparées pour ceux qui l’aiment. ” 1 Corinthiens 2 : 9
  2. Ce sont les choses que seul Élohim révèle à ceux qui l’aiment et ceci au moyen de son Esprit (le Souffle Sacré de YHWH ADONAI). 1 Corinthiens 2 : 10
  3. Ce sont des choses que l’homme naturel ne peut admettre, ne peut concevoir, car elles (ces choses de l’Adhérence) sont une folie pour lui (homme naturel). 1Corinthiens 2 : 14
  4. ces choses sont celles dont l’Apôtre Paul disait aux Colossiens : “Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d’en haut, où Christ est assis à la droite d’Élohim. Affectionnez-vous aux choses d’en haut, et non à celles qui sont sur la terre. ” Colossiens 3. 1-2. Ce sont donc celles qui ne sont pas de la terre, qui ne sont pas destructibles.
  5. les choses auxquelles renvoie l’Adhérence (“Foi”) de manière unique, sont celles dont Pierre, l’Apôtre de YESHOUA a dit : “Car si ces choses sont en vous, et y sont avec abondance, elles ne vous laisseront point oisifs ni stériles pour la connaissance de notre Seigneur YESHOUA le MASHIAH. Mais celui en qui ces choses ne sont point est aveugle, il ne voit pas de loin. . . “ 2Pierre 1 : 8-9
  6. Ce sont celles dont le même Pierre a dit : “. . . afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise, “ 2 Pierre 1 : 4

Donc l’Adhérence appelée “Foi” dans les traductions occidentales, est une ferme assurance des choses qu’on espère, et ces choses ne sont pas celles de la terre, ne sont pas celles qu’on voit, ces éléments visibles et destructibles de la création. L’adhérence concerne donc uniquement les choses d’en haut, ces dons infiniment précieux qu’Elohîms dispose à ceux qui l’aiment, par lesquels ceux-ci deviennent conforment à Lui. Celui qui adhère à ces choses, colle à elles, s’attachent à elles, s’affectionnent à elles, s’identifient à elles et devient leur expression vivante. Quelles sont donc ces choses, ces dons infiniment précieux qui lorsqu’on les possède, nous rend conforme à YHWH ADONAI? L’argent ou toute autre ressource de la terre? Les échelons sociaux et tout ce qui leur est semblable? . . . non!
Ces choses, ces dons infiniment précieux par lesquels nous devenons conformes à Élohim, ne sont rien d’autre que ses vertus. Celui qui adhère à elles en devient conforme, devient leur expression vivante et un outil manifeste de leur annonce dans le monde. L’Apôtre Pierre pouvait ainsi rendre témoignage de ses frères dont la présence dans l’univers a bouleversée le monde, en disant :
 “Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière, . . . “1 Pierre 2. 9 (LSG)
“Mais vous, semence choisie, sacerdoce royal, nation consacrée, peuple acquis pour que vous proclamiez les louanges de qui vous appelle des ténèbres à son admirable lumière ; ” (version Chouraqui)
YESHOUA, le MASHIAH disait : “Mon Royaume n’est pas de ce monde, mon Royaume n’est pas d’ici-bas. “
Ceux donc qui adhèrent à YESHOUA, adhèrent à un Royaume qui n’est pas de ce monde, qui n’est point d’ici-bas, et deviennent la projection manifeste de la Malkhout, Royaume d’Elohîms manifesté en YESHOUA le véritable Christ.
Mais ceux qui ont la Foi, ont une ferme assurance des choses qu’ils espèrent, et ces choses sont celles qu’on voit dans le monde. Ils ne les possèdent pas encore, ils les convoitent et croient avec assurance qu’Élohim peut les leur donner. Et plusieurs finissent par les posséder et en rendent témoignage dans leurs communautés religieuses. Or cette Foi qui renvoie aux choses que l’on voit, celles qui sont de ce monde, qui n’ont rien à voir avec le Royaume du MASHIAH qui n’est point d’ici-bas, cette Foi là, est fondée en jésus (l’antimessie), le prince de ce monde, le fondement du système religieux actuel. Ce système qui regroupe toutes les communautés religieuses sans exceptions, y compris le système social, pour en faire une religion unique. Car écoutons les cœurs battre pour suivre leur orientation, entendons les gens parler, écoutons-nous déjà nous-mêmes, et nous constaterons que presque toute l’humanité (exceptés les consacrés d’Elohîms, ceux qui adhèrent à YESHOUA) se définie par la “Foi” ; “Foi” en dieu (dieu de ce siècle, Satan) renvoyant aux réalités visibles, terrestres, destructibles, périssables, . . . Certains s’en vanteront même en disant : “j’ai 5 ans de foi” ; j’ai 10 ans dans la Foi ; j’ai 20, 30, 40 ans dans la Foi. . . ” Sans savoir que cette adhérence aux choses terrestres n’a pour objectif que de nous rendre conforme à elles. Ce n’est donc pas surprenant que l’humanité soit devenue si idolâtre, si vulnérable, si fragile, si périssable, si destructible . . . et si dépendante du périssable : ce n’est que la conséquence de la Foi en dieu (dieu de ce siècle), en jésus (l’anti-MASHIAH, père de la Foi occidentale) définie dans toutes les langues, pour que personne n’y échappe.

Fabrice FunibaEn conclusion, catholique, protestant, évangélique, baptiste, luthériens, pentecôtiste, bouddhiste, musulmans, francs-maçons, rosicruciens, démocrates, socialistes, laïcs, croyants de tous bords : celui qui ne renonce pas à sa Foi en dieu (dieu de ce siècle, ha Satan), en jésus (l’antimessie), en le système social, en tout et en rien, avec tout ce que cela comporte, pour retourner à l’Adhérence au Messie Véritable, le MASHIAH, YESHOUA le Fils d’Elohîms, celui-là n’aura aucune part au Royaume de YHWH ADONAI, le Maître de l’Univers. Car : LA FOI, CELLE QUI FONDE LE SYSTEME SOCIAL ET LES MOUVEMENTS RELIGIEUX DE TOUS BORDS, MÈNE À LA PERDITION.
MAIS L’ADHÉRENCE EN YESHOUA SEULE MÈNE À LA VIE, ET LA VIE EN PÉRENNITÉ. Car l’Adhérence est une ferme assurance des choses qu’on espère (Vertus du PÈRE, YHWH ADONAI) et une démonstration (preuve) de celles qu’on ne voit pas (Vertus du PÈRE, YHWH ADONAI). LE Royaume de YESHOUA (la Malkhout) est le commencement et l’accomplissement de l’Adhérence. Ce Royaume vient prendre place en celui qui adhère et fait de celui-ci son reflet.
Puisse Élohim notre PÈRE, venir en aide à tous ceux qui dans le monde Lui appartiennent et le cherchent, même en tâtonnant. Car Il est plein de Miséricorde pour quiconque prend conscience de son égarement et retourne à Lui.
Béni sois-tu Ô YHWH ADONAI, toi qui vient dans la Puissance de ton Souffle Sacré libérer le peuple qui longtemps a été retenu dans le sommeil de la mort de ce siècle.

Fabrice Funiba Lowe

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 26 juin 2014. Filed under Vie Enseignements. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.