Éveil de conscience n°1

ALERTE ! ALERTE ! ALERTE !

QUE SE PASSE-T-IL RÉELLEMENT DANS LE MONDE ?

QUE SE PASSE-T-IL RÉELLEMENT EN VOUS ?

Fabrice FunibaSi le serpent ancien, appelé Satan et le diable, a pu dans sa ruse, entraîner dans la rébellion au ciel une multitude d’anges qui nous surpassent de loin en stature et en gloire, qui ne sont point affaiblis par la chair (car ils ne sont qu’esprit) et qui ont connu YHWH-Adonaï dans la profondeur de sa Sainteté et de sa Puissance, en hypothéquant le destin de ceux-ci pour le sceller au sien (la fournaise ardente, la damnation éternelle, sort de toutes créatures rebelles), à combien plus forte raison n’entraînera-t-il pas les humains, alourdis par leur enveloppe terrestre, dominés par des passions et des désirs qui sont source de leur inimitié contre YHWH-Adonaï ?

L’une des ruses du prince de ce monde, est bien d’amener les humains sous son influence, à sous-estimer sa ruse. De la même manière qu’il a réussi à perdre les anges d’en haut, il s’est engagé résolument à perdre les humains ici-bas en les entraînant dans une mystérieuse rébellion contre YHWH-Adonaï.

Comment ?

ALERTE! ALERTE! ALERTE!

Au travers de Caïn, éloigné de YHWH-Adonaï à cause de son mépris de l’autorité de celui qui l’a créé, ayant une condition d’errant, Satan a initié la réalisation sur la terre d’un système de vie dans le but d’inspirer un sens illusoire à l’errance de l’homme (car errer veut dire s’activer en dehors de la nature et de la pensée de YHWH-Adonaï), tout en donnant l’impression à celui-ci qu’il est vivant et utile, pourtant mort et inutile. Ainsi, Caïn, père des païens (ceux dont la nature intérieure est séparée de celle de YHWH-Adonaï le Créateur), dans son errance et son éloignement de toute inspiration divine, a eu « l’ingénieuse » et inique idée de bâtir une ville (Gén. 4 : 17).

L’une des ruses du prince de ce monde, est bien d’amener les humains sous son influence, à sous-estimer sa ruse.

ALERTE! ALERTE! ALERTE!

Ce sera le commencement de l’institution sur la terre, d’un système social (organisation des clans, des tribus, des groupes sur la base des traditions humaines etc. ), politique, économique, scientifique et technologique et même religieux ayant pour ambition de soumettre les hommes à épuiser leurs jours dans une vaine agitation à la recherche d’un statut, d’une occupation, d’une reconnaissance, d’un épanouissement, d’un équilibre, d’un bien-être qu’ils ne trouveront d’ailleurs jamais car tous cela ne se définit que dans la nature de YHWH-Adonaï (d’où le dicton : « l’homme est un éternel insatisfait »)…

Les hommes devront donc, penser par ce système, se cultiver, se développer, se construire, se réaliser, se valoriser, se soigner, se divertir, et s’accomplir par ce système pour en être totalement dépendants, pendant qu’en eux, c’est la personnalité même de celui qui en est l’auteur qui se construit. Tout cela, toujours par la même ruse, en veillant à ne pas enlever aux hommes l’idée qu’ils sont toujours avec YHWH-Adonaï, que YHWH-Adonaï est en eux (malgré l’obscurité de leur cœur et la perversité de leur nature) ; que YHWH-Adonaï est miséricordieux et les comprend dans leurs dérèglements parce qu’il sait de quoi ils sont faits ; que c’est lui-même qui a institué le système du monde pour qu’ils s’y réalisent et s’y accomplissent pour sa « gloire » ; qu’il est même prêt à déployer tout son ciel pour permettre à tous ceux qui désirent se réaliser sur la terre dans ce même système d’essence hautement mystique et de « percer » dans ledit système pour arriver à la stabilité, à la gloire et la renommée ; qu’il va leur pardonner toutes leurs fautes quand ils seront partis de leur corps, quelle que soit la manière dont ils auront mené leur existence, parce qu’il n’est pas méchant pour condamner une âme au feu éternel, etc.

C’est dans cette rébellion mystérieuse que le méchant va entraîner les descendants de Caïn jusqu’au temps de Noé où la grande masse de la population de la terre sera insensible au jour de l’Éternel, le Créateur de l’univers, jour pourtant si proche. Esclaves du monde, vivants selon le train du monde, vivants selon le prince de la puissance de l’air, ils étaient entraînés par le vent de la rébellion universelle qui leur imposait d’autres priorités que celles dans lesquelles leur Créateur les attendait, pendant qu’ils attendaient leur Créateur dans leurs priorités à eux. Ils ont donc tous été surpris, et c’est bien à cela que voulait aboutir le méchant dans sa ruse. Parce que le jour de l’Éternel, il sait bien de quoi il est fait pour le sentir venir, pendant qu’il use du peu de temps qui lui est donné, pour condamner par sa ruse la grande partie de la population de la terre à une vaine agitation, à une conscience de YHWH-Adonaï trompeuse, au statut de vierge folle…

ALERTE! ALERTE! ALERTE!

Je me souviens que Le Mashiah (Gloire à son Nom) a dit : « ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l’avènement du Fils de l’homme » Mathieu 24 : 37.

Et je vois les mêmes réalités se reproduire sur la terre à nos jours, au point où même ceux qui se réclament d’être Chrétiens, d’être habités de Yeshoua Ha Mashiah, d’être croyants de tout genre, apôtres, pasteurs, prêtres, Imams, bishop, archi-bishops, évêques, intendants, surintendants, maîtres, grands maîtres, « simples fidèles ou croyants », en harmonie avec le reste qu’ils taxent de païens (eux, l’étant doublement), extériorisent la même nature, la même vulnérabilité, les mêmes préoccupations, la même conscience et le même culte que ceux de l’époque de Noé, dans une piété qui n’est qu’apparente, pourtant des cœurs remplis de malice et de méchanceté, remplis de convoitises toutes sortes, vivants pour accomplir la volonté de leur chair et de leurs pensées, étant opposés à Yeshoua Ha Mashiah par leurs aspirations et leurs ambitions, étant cultivés selon le monde, pensant selon le monde, désirant, marchant, parlant par le monde, étant pris en charge par le système du monde en toute chose et en tout point pour ainsi témoigner de manière manifeste, leur subordination au Prince de ce monde de ténèbres, « …car chacun est esclave de ce qui a triomphé de lui. » 2Pierre 2 : 19

Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l’avènement du Fils de l’homme

Mais YHWH-Adonaï a miséricorde de ceux qui prennent le temps de s’examiner pour écouter qui parle en eux et qui leur inspire leurs pensées et leurs désirs. Il vient en aide à ceux-là qui, reconnaissant leur misère, réalisant ce qui les habite, désirent être séparés d’eux-mêmes, pour laver leurs vêtements souillés par le culte aux démons, (lesquels se produisent dans toutes sortes de séduction du monde), souillés par l’imposture, par les passions et les convoitises qui sont naturelles à la chair, et dénaturent le supposé culte rendu à YHWH-Adonaï. Ceux-ci conscients de leur misère, désirent revêtir la personnalité et la nature de leur Seigneur, voyant en Le Mashiah le modèle de rejet du monde et de dévotion sans partage à YHWH-Adonaï, modèle que ceux qui aspirent réellement au respect de l’autorité du très haut et au bonheur réel de l’humanité doivent suivre sans rien ajouter, ni rien retrancher. Telle était sans doute l’attitude de Noé et du faible reste qui l’a suivi.

J’entends la voix du Mashiah, le Seigneur de l’univers, dont le Nom est supérieur à tout autre nom dans le ciel comme sur la terre, sa voix qui dit à Jean, son fidèle Apôtre, le dernier qui restera des douze au temps des païens, des nations : …Ne tiens pas cachées les Paroles prophétiques de ce livre, car le moment fixé pour tous ces évènements est proche. Que celui qui est mauvais, continu à mal agir, et que celui qui est impur (de nature contraire à YHWH-Adonaï) continu à être impur ; que celui qui fait le bien (cherche YHWH-Adonaï de tout son cœur pour ce qu’il est et non ce qu’il a créé) continue à le faire, et que celui qui est saint (cherche à ressembler à YHWH-Adonaï) progresse dans la sainteté (dans la recherche de la conformité à YHWH-Adonaï et à son Christ, le Seigneur).

Heureux ceux qui lavent leurs vêtements, et qui ont ainsi le droit de manger les fruits de l’arbre de la vie et d’entrer par les portes de la ville. Mais hors de la ville, les êtres abominables (ceux qui finissent leur course étant opposés à YHWH-Adonaï par nature), ceux qui pratiquent la magie, les gens immoraux, les meurtriers, les adorateurs d’idoles et tous ceux qui aiment et pratiquent le mensonge (une vie de mépris des préceptes de DIEU et de son Autorité, une vie d’apparence pieuse, mais dans le fonds qui célèbre l’iniquité). Apocalypse 22 :10 – 15

SEIGNEUR, QUE TON RÈGNE VIENNE !

Fabrice Funiba Lowe

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 22 juin 2014. Filed under Vie Enseignements. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.