Dehors les chiens, les lâches, les idolâtres, les sorciers, … les faux disciples du Mashiah

Au commencement, les mots sont des supports de transfert de lumière, de vie, d’intelligence, de pouvoir assurant au récepteur (l’humain) une position d’ascendance sur tous les composants visibles et invisibles, spirituels et matériels de son univers. La corruption sémantique a entrainé un tohu-bohu (un désordre) cosmique faisant des mots, un outil de transfert d’une énergie mortuaire, ténébreuse, une énergie d’asservissement, de tromperie, d’obscurantisme universel.
Ainsi, voilà l’univers transformé en une immense cathédrale servant à l’adoration de la créature au lieu de son Créateur. C’est en cela que la corruption de la substance des mots est la racine de contrôle du gouvernement des ténèbres dans l’univers.

Chaque humain n’est obsédé que par le culte de soi

satan rebelleCe faisant, de plus en plus, les humains sont devenus inutiles à eux-mêmes et inutiles à leur environnement, par ce que chaque humain n’étant obsédé que par le culte de soi, prisonnier de l’intérêt et de la promotion personnels. Cette dérive est la cause du déclin du règne humain, et traduit la connexion de celui-ci (le règne humain) à l’énergie souillée qui a réduit ses sujets à de simples montures de la haine, de la mort, de toutes sortes de méchancetés.

Pourtant le secret de la victoire sur le prince de la puissance de l’air, l’esprit souillé qui asservit l’univers, c’est de consentir à s’effacer pour accéder dans la “vie”. La rareté des vrais disciples de Yeshoua (lumière de l’univers) et vrais adorateurs d’Élohim, s’explique donc par le fait que très peu consentent à disparaitre, à se laisser affranchir de la prison du culte, de la promotion de soi, pour devenir la demeure de la “vie” pour la bénédiction d’un grand nombre. Facebook est l’une des vitrines du culte insensé de la promotion de soi, une forme de messe noire. Devant Ponce Pilate Yeshoua Ha Mashiah fit cette déclaration: « Je suis né et Je suis venu pour rendre témoignage à la Vérité.» Soulignant ainsi qu’il est né et il est venu non pour se promouvoir, mais pour, lui, disparaitre et rendre la Lumière accessible aux humains.

La carrière des vrais envoyés, vrais témoins du Mashiah

Il est impossible d’accéder à la Lumière, d’être la figure visible (témoin) de Yeshoua Ha Mashiah, de pénétrer la puissance de son sacrifice suprême et la puissance de sa résurrection, aussi longtemps que l’on demeure dans la peur de perdre son existence physique ; la peur de perdre l’estime de soi vis-à-vis de son entourage, la peur de se mettre en insécurité matérielle par le déracinement professionnel séculier ; la peur tout simplement de payer un lourd tribut pour suivre Yeshoua hors du camp en vue d’un lien fusionnel.

C’est en effet cela le message de la Croix, le chemin de la croix, le fait de suivre Yeshoua hors du système des nations. Et c’est bien dans ce sentier mystérieux (inaccessible par les seules ressources humaines) que le souffle sacré vient entrainer le vrai disciple et vrai adorateur ; c’est là le chemin de la sanctification ; le chemin de la prise de pouvoir sur le Satan ; le chemin de la victoire sur le péché ; le chemin des mis à part des consacrés de YHWH Adonaï. C’est aussi là la carrière des vrais envoyés, vrais témoins du Mashiah. C’est le chemin du vrai sens de l’obéissance à la Parole, au vouloir D’Élohim. L’obéissance est donc rendue possible aux humains par le sacrifice du Mashiah.

Mais cela, le souffle sacré / L’Esprit de vérité l’a expressément prédit : « Saches bien par ailleurs que dans les derniers jours surviendront des temps difficiles. Les humains, en effet, seront égoïstes, cupides, vantards, orgueilleux, diffamateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, sacrilèges, cruels, sans cœur, médisants, intempérants, intraitables, ennemis du bien, délateurs, effrontés, aveuglés par l’orgueil, étant plus amis de la volupté que D’Élohim, se donnant les apparences extérieures de disciples de Yeshoua, mais niant ce qui fait la force. Ceux-là, évite-les. » Car ce sont des adorateurs du prince des ténèbres déguisés en disciples du Mashiah.

Le sens du “sacrifice suprême accomplit sur la croix par l’agneau D’Élohim ”

La croix qui sauveSeul le chemin de la croix, c’est-à-dire suivre Yeshoua hors du système des nations, vous fera pénétrer les profondeurs du mal et de la demeure de la méchanceté en vous (le péché), par la pénétration de la puissance de la résurrection pour un lien fusionnel avec Yeshoua Ha Mashiah.

C’est là l’unique sentier conduisant à la sanctification, à la victoire sur la peur de la mort, la victoire sur le principe du mal, sur les principautés spirituelles qui apprivoisent l’univers. C’est là que réside tout le sens du “sacrifice suprême accomplit sur la croix par l’Agneau D’Élohim”, Yeshoua Ha Mashiah, pour le rachat des hommes de tout peuple, toutes langues, toutes tributs, toutes générations.

Shabbat shalom

Luc Bimaye

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 13 septembre 2014. Filed under Vie Enseignements. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.