De la spiritualité à la religion chez l’homme

Le rapport de l’Homme à l’Univers invisible garde encore bien de mystères. Ceci est propice à l’égarement de plusieurs selon qu’il est écrit : « Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance. » (Osée 4:6) Ainsi en est-il des notions de religion et de spiritualité sur lesquelles je veux m’attarder ici. 

De la spiritualité

religion2La spiritualité vient de ce qu’Élohim, le Créateur, a mis dans le cœur de l’homme, la pensée de l’éternité, le désir de se connecter à des entités spirituelles (éternelles) dans les lieux célestes (les cieux). La spiritualité est donc une simple expression de cet instinct de survie (éternelle), voire un moyen de ne pas se confronter à la réalité de notre condition de mortels limités dans l’espace et dans le temps.

Dans ce processus de quête de l’Éternité, les uns se connectent à YHWH, le Véritable Créateur de l’Univers, devenant des Enfants du Créateur, tandis que d’autres se connectent aux entités spirituelles méchantes, devenant des voyants, des devins, des magiciens, des sorciers, des religieux, des guides éclairés, des génies, des inventeurs, des philosophes, etc. Ainsi vu, les religieux sont des spirites qui croient être reliés au Créateur alors qu’en réalité, ils sont partenaires, parfois inconscients, des esprits méchants dans les lieux célestes qui ainsi accomplissent leurs desseins dans l’Univers visible.

La qualité de la spiritualité

Une loi de l’Univers établie par Élohim veut que les réalisations manifestées dans l’Univers visible soient déterminées dans l’Univers spirituel par les entités spirituelles qui, pour ce faire, chevauchent les humains pour s’exprimer dans l’Univers visible. Il existe par ailleurs un ordre de hiérarchie d’autorité et de puissance entre les entités spirituelles. La hiérarchie, l’identité, la nature des entités spirituelles ne peuvent être appréciées par les humains que par deux indicateurs : Le rapport des humains qu’elles chevauchent avec l’environnement visible (le discernement des esprits) et la qualité de leurs réalisations dans l’espace visible (scientifiques et techniques).

Les Écritures saintes affirment que le Créateur de l’Univers visible et invisible est l’Esprit supérieur et Il a prévu que les hommes qui s’associent à Lui dans leur spiritualité, à l’instar de Yeshoua le Mashiah, soient plus puissants que tous les esprits qui Lui sont rebelles, et plus puissants que tout ce qui existe dans l’Univers visible (manifesté aux hommes comme des miracles). Pour ce qui est des esprits rebelles au Créateur de l’Univers, donc méchants par essence, la hiérarchie distingue les grands des petits esprits.

Les grands esprits méchants, instigateurs de ce que l’on pourrait désigner par magie blanche, se distinguent surtout par leur humanisme et leurs réalisations technologiques et scientifiques qui contribuent à dompter et à transformer l’Univers visible, aussi longtemps que cela participe à rendre la nécessité de la liaison des hommes avec le Créateur apparemment superflue.

Origine de la religion

Les petits esprits, qui eux inspirent la magie noire dans le monde, se reconnaissent à ce qu’ils suscitent une race de consommateurs des réalisations des autres esprits, des personnes qui sont essentiellement conduites par des instincts quasi animaux tels que posséder, manger, boire, convoiter, dominer, manipuler, tromper, nuire, voire tuer son prochain. Ils sont aussi responsables de l’entretien de l’esprit religieux chez les hommes, à l’instar du christianisme primaire.

MamonAinsi vue, la religion est un ensemble de rites, de rituels, de formes, de cérémonies que s’impose l’homme comme moyens d’exprimer son adoration à une ou des divinités qu’il croit être le Créateur de l’Univers, alors qu’en fait, il est partenaire de petits esprits qui entendent, l’humilier en le conservant dans l’aveuglement et l’ignorance de la Vérité sur l’Univers spirituel. Les petits esprits peuvent même pousser leur désir d’humiliation de l’homme jusqu’à le conduire à adorer l’objet de sa convoitise (argent, sexe, luxure, pouvoir, politique, etc.), constituant ainsi une religion non spiritualiste (matérialiste) pour cet homme.

La meilleure spiritualité

Pour être complet, je dirais que les enfants d’Élohim, appelés à avoir de l’ascendance sur les deux catégories de créatures précédentes, sont caractérisés par ceci qu’ils ont la nature (Esprit) de Yeshoua le Mashiah, sont en cours de transformation de leur nature rebelle à Sa stature parfaite (Croissance, maturité, port de fruits), font les œuvres qu’Il a faites sur la terre (puissance de Yeshoua), et déterminent le cours des choses dans l’Univers visible (autorité de Yeshoua). Le désir le plus grand de telles personnes est de revêtir la plénitude de la stature de Mashiah afin d’être le mieux possible utiles au Créateur dans Son projet de délivrance de l’humanité toute entière de l’aveuglement et de l’ignorance, donc de l’esclavage des esprits méchants.

L’Amour du prochain est l’identité des enfants d’Élohim. « L’amour est patient, il est plein de bonté, l’amour. Il n’est pas envieux, il ne cherche pas à se faire valoir, il ne s’enfle pas d’orgueil. Il ne fait rien d’inconvenant. Il ne cherche pas son propre intérêt, il ne s’aigrit pas contre les autres, il ne trame pas le mal. L’injustice l’attriste, la vérité le réjouit. En toute occasion, il pardonne, il fait confiance, il espère, il persévère. » (1 Corinthiens 13:4-7). L’Amour est mu avant tout par la disponibilité de l’homme à donner la vie et le bonheur à son prochain, quitte à perdre sa propre vie dans la chair sachant qu’il va la retrouver dans l’Éternité.

Pourquoi tant d’incrédules

Le désir ultime du Créateur pour l’humanité est « que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. » (1Timothée 2:4). Et pourtant ce projet du Créateur demeure un mystère « pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé l’intelligence, afin qu’ils ne vissent pas briller la splendeur de l’Évangile de la gloire de Mashiah, qui est l’image de Dieu. » (2 Corinthiens 4:4)

Seigneur Élohim, de grâce, ouvre mon intelligence en me donnant Ton Souffle comme partenaire de vie selon ta promesse (Luc 11:13). Amen!

Guy François Olinga

 

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 5 novembre 2013. Filed under Vie Enseignements. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.