Conscience cosmique ou conscience christique

La conscience cosmique ou conscience diabolique est cette conscience commune à toute l’humanité et qui est garante de notre perdition temporelle et éternelle. La conscience cosmique en réalité devrait être appelée l’INCONSCIENCE.

Voici quelques attributs de l’inconscience :

  1. Elle parle de Satan et l’adore en croyant sincèrement se référer à l’Elément Conscient, YHWH ADONAÏ, Créateur de l’Univers par la puissance de sa Parole.
  2. La conscience cosmique est entretenue par un démon siamois à tout homme qui lui suggère qu’il est Dieu et le pousse à constamment défendre cette divinité contre toute menace supposée ou réelle.
  3. Tous les humains captifs de l’Élément Inconscient (l’ego) ne sont constamment motivés que par l’obsession de se bâtir une identité par association (mariage, fusion, union, pénétration de, possession de, etc.) avec des étiquettes ou créatures (matériel, argent, idées, pensées, religion, nature, animaux, humains, esprits, etc.), au lieu du Créateur.

L’aiguillon de l’identification de l’homme à la Création au lieu du Créateur s’appelle l’Ego. Celui-ci est obsédé par la peur de perdre sa visibilité et son ascendance supposées ou réelles sur son prochain, parce qu’il se prend inconsciemment pour le Centre du monde, le premier, le meilleur, le seul capable, l’excellence, la perfection, etc. pour ne pas dire Dieu pour son prochain.

L’ego va dès lors s’installer comme dans un mirador dans la vie de l’homme pour ne s’activer qu’à la protection de sa longévité et de sa perpétuité, donc de sa divinité. Toute menace supposée ou réelle contre ces prérogatives doit être éliminée, de façon préventive de préférence.

C’est par la conscience cosmique ou EGOIQUE que les humains sont la réplique de Satan. Quand Yeshoua parle de délivrance, de salut, de donner la Vie, de « l’accepter dans notre vie », il s’agit de notre choix conscient de solliciter l’aide du Souffle sacré qui seul peut opérer notre divorce de l’emprise de la Conscience Cosmique en vue de revêtir la stature du salut ou Conscience Collective, encore appelée Conscience Christique ou Conscience Créatrice.

Le monde, le péché, l’ego c’est toute personne conduite par la Conscience Cosmique, le Royaume de YHWH c’est toute personne qui est conduite par la Conscience Créatrice.

Quelle est ta véritable conscience, ton dieu donc ?

En définitive, faute de la conscience de son identité véritable en son esprit mort qui est appelé à exister par sa fusion avec la Vie en Yeshoua, l’humain est limité à se définir par association (identification) à des supports naturels, matériels, créés pour se convaincre de son existence. Celui qui par exemple possède un lingot d’or qui vaut 1 million de dollars, selon les normes convenues par l’humanité, se fera une conscience qui lui dit qu’il pèse, il vaut un million de dollars.

Voilà pourquoi tout dans la conscience cosmique est valorisé par rapport à l’argent. On dira alors par exemple que : Le temps, c’est l’argent ; les dégâts consécutifs aux intempéries valent 10 millions de dollars ; la main d’œuvre coûte 2 millions de dollars ; votre diplôme vous donne une valeur de 100.000 dollars par année, l’aide que je vous apporte vaut 1000 dollars ; etc.
Bientôt la procréation sera, elle aussi, identifiée, mesurée à l’argent.

Voici donc quelques possibilités d’identification qui s’offrent à nous :
• Je possède, donc je suis
• Je pense, donc je suis
• Je suis français, donc je suis
• Je suis diplômé en …, donc je suis
• Je suis le fils de …, donc je suis
• Je crois en …, donc je suis
• Je suis spirituel, donc je suis
• Je ne fais pas X ou Y, donc je suis
• Etc.

Ce à quoi nous nous identifions est la substance de notre conscience, notre véritable Dieu donc, en dépit de notre malice qui nous impose le déni des évidences. Nos lamentations ne peuvent en rien nous délivrer de cette perdition. Seule la repentance et la conversion en la Conscience Créatrice sauvent de cette perdition, la conscience qui dit :

Je suis conforme à YHWH en Yeshoua par l’action du Souffle sacré, donc je suis. Ceci parce que YHWH est le Seul JE SUIS.

De quoi Yeshoua a-t-il en réalité sauvé les humains ?

La séduction religieuse a conduit des milliards d’individus sans intelligence à affirmer qu’ils sont sauvés sans savoir de quoi ils parlent. Ou mieux, par peur de la mort éternelle qui est le véritable fondement de leur activisme religieux, dans leur subconscient, ils sont sauvés de l’ENFER par Jésus comme ils appellent le Seigneur Yeshoua.

En réalité, Yeshoua s’est sacrifié pour donner à quiconque l’espère, le pouvoir de devenir enfant de YHWH par ceci que son identité est transformée par la pénétration du Souffle sacré dans son esprit. Ce qui donne à son esprit de devenir l’observateur victorieux de l’ego. Celui-là marche donc de facto par l’esprit et les fruits qu’il produit sont exactement les vertus et attributs de Yeshoua. (Jean 14 :12)

Celui donc qui est sauvé pense et fait tout comme pour le Seigneur, donc de manière désintéressée, pour ne pas dire par amour.

Celui qui n’est pas sauvé pense et fait tout d’abord pour son intérêt et celui de ceux qui émanent de lui, pour ne pas dire conduit par l’égoïsme, l’ego donc.

D’où les conseils de Paul : « Eh bien, remplissez-moi de joie en vous mettant d’accord. Ayez un même amour, un même cœur, une même pensée. Ne faites rien pour passer devant les autres ou pour que les autres vous admirent, cela ne vaut rien. Au contraire, soyez simples et pensez que les autres sont meilleurs que vous. Ne cherchez pas votre intérêt à vous, mais cherchez l’intérêt des autres. Entre vous, conduisez-vous comme des gens unis au Christ Yeshoua. » (Philippiens 2:2-5)

Guy Olinga


VOICI LA COMPRÉHENSION QUE LAURA MARIA A DE CES CONCEPTS :

Nous vivons dans un monde physique, c’est à dire que notre âme a décidé de venir expérimenter une perspective physique, et individuelle, tout du moins chez les humains (car certaines espèces animales fonctionnent sous forme de consciences collectives comme les poissons et certains oiseaux ou mammifères).

Il n’existe pas chez les humains des groupes d’âmes par exemple qui ne formeraient qu’une seule âme et conscience mais séparées en plusieurs corps et agissant donc par conscience collective pour le bien de tous.

Chaque humain a sa propre conscience de lui-même. Il peut par contre choisir d’élever sa conscience de lui-même, par exemple en faisant un travail spirituel, en se détachant de son identification physique et mentale, en prenant du recul sur sa vision de lui-même et sa vision du monde, en regardant du point de vue de son higher self justement son ego opérer, pour y inclure un concept plus « global », y incluant les autres êtres « individuels » ou même non individuels peuplant sa planète. En décidant de voir « le plus grand plan », et d’utiliser son individualité au contraire non plus uniquement pour lui-même mais désormais pour le bien collectif.

Laura Maria

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 9 janvier 2016. Filed under Vie Enseignements. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.