Comprendre le mystère de la programmation spirituelle des hommes

Alors que je me trouvais un jour dans les années 2000 en escale à l’aéroport d’Abidjan en compagnie de mon frère dans la chrétienté et ami Simon, je voulu une fois de plus, comme à l’accoutumée, manifester mon zèle pour l’annonce de l’Évangile en présentant Jésus à monsieur Moussa (nom fictif), un voyageur de confession religieuse musulmane qui attendait son embarquement dans le même avion que nous. Certainement, le lecteur habitué à me lire reconnaît dans cette introduction le langage séducteur des chrétiens évangéliques dans lequel je ne me reconnais plus depuis quelques temps.

Des promesses invisibles dans ma vie

Pour revenir à notre conversation, monsieur Moussa paraphrasa le verset biblique Jean 14:12 qui dit : « Oui, je vous le dis, c’est la vérité: si quelqu’un croit en moi, il fera lui aussi les actions que je fais. Cette personne fera même des actions encore plus grandes, parce que je vais près du Père » ; pour ensuite affirmer, non sans un sourire narquois en coin, que tous les chrétiens, et donc moi y compris, sont des imposteurs, parce que personne de ces prétendus croyants en Jésus n’a encore fait de plus grandes actions que Jésus. « À moins, dit-il, que Jésus ait menti ou qu’il se soit trompé en faisant cette déclaration. »

Oh, que ce monsieur avait frappé juste. Il me rappelait là un des versets bibliques que j’aurais bien voulu faire supprimer de la Bible si j’en avais eu l’autorité. En effet, j’étais chrétien, et que dis-je chrétien ? J’étais révérend serviteur de Dieu, une sorte de sommité dans la hiérarchie religieuse évangélique. Et pourtant, je ne voyais pas en quoi je faisais des plus grandes actions que Jésus. Pourquoi donc cela ? Me demandai-je de temps à autres. Pourquoi mon vécu différait-il de celui de Jésus tel que rapporté dans la Bible ? Pourquoi mes pensées, mes paroles et mes actes n’avaient rien de commun avec ceux de Jésus ? Pourquoi n’avais-je pas autorité sur les démons ? Pourquoi n’étais-je pas reconnu par mon entourage pour mes vertus semblables à celles de Jésus ? Et surtout pourquoi ma vie secrète était-elle si abjecte ? En somme, pourquoi tant de promesses bibliques que j’enseignais et dont je me réclamais n’étaient-elles qu’une vue de l’esprit pour moi ?

Que le lecteur soit tout de suite rassuré. En effet, comme tous les chrétiens, je finissais toujours par me trouver quelques versets bibliques pour apaiser ma conscience et justifier mon imposture, jusqu’au jour où il plut au Père de miséricorde d’avoir compassion de moi pour me révéler son Fils (Sa Parole vivante) et, de facto, commencer à me révéler ma véritable identité dont je ne pus soutenir la connaissance plus longtemps. Et ainsi, par la grâce de YHWH, je décidai de m’avouer mon imposture et de quitter mes acquis religieux pour commencer mon processus de déconstruction (déprogrammation spirituelle) qui est encore en cours et qui va de pair avec ma reconstruction (reprogrammation spirituelle) en Yeshoua le Mashiah. Je parle ici de ma mort progressive à mon ego, à ma raison et à ma volonté, bref au monde pour revêtir de jour en jour la nouvelle stature de mon espérance, celle de mon modèle d’homme, le Messie Yeshoua qui est l’auteur et le consommateur de ma transformation.

Les lois cosmiques ou spirituelles

La création toute entière est régie par des programmes spirituels établis par le Créateur, encore appelés lois cosmiques. Toute violation ou contestation d’une loi cosmique est un péché et passible de sanction infligée par celui qui en est le seul garant, celui qui est juste Juge, Yeshoua Ha Mashiah. (Jean 5:22) L’essentiel des lois cosmiques est disséminé dans la Bible et seuls les hommes spirituels peuvent en saisir l’esprit. Exemples : ce qui est spirituel a ascendance sur ce qui est matériel ; ce qui est visible est créé à partir de l’invisible ; ce qui est spirituel transcende le temps et l’espace ; ce qui est plus fort doit vivre de l’énergie produite par ce qui est plus faible ; ce qui est matériel ne peut pas tenir durablement décollé de la terre ; etc.

Quant à l’homme, il est un esprit qui a une âme et qui est abrité dans un corps physique pour lui donner d’exister dans la dimension matérielle de la création. L’esprit, qui est l’homme véritable, est la partie immatérielle de l’homme. L’esprit est constitué de l’intuition, de la conscience et de la communion. Au travers de l’intuition, les entités de l’univers spirituel (YHWH, Yeshoua, le Souffle sacré, Satan, les démons, la Conscience Cosmique, etc.) injectent (programment) des énergies dans la conscience de l’homme. Ces énergies sont ensuite démodulées sous forme d’informations (programmes) exécutables et conservées dans la conscience de l’homme pour gouverner à ses fonctions psychiques et physiologiques. On parle alors de programmation spirituelle de l’homme. Fondamentalement, cette programmation spirituelle est ce que l’homme spirituel appelle SA LOI. La loi est donc l’ensemble de programmes spirituels qui, bon gré mal gré, s’imposent à l’homme. La Bible assimile cette loi à la conscience et recommande à l’homme de toujours penser, parler et agir de conviction, en totale conformité avec sa conscience, bref d’obéir sans failles à SA LOI. (Romains 14:23)

Certains programmes spirituels servent à garantir le fonctionnement automatique des fonctions physiologiques de l’homme comme le battement de cœur, la respiration, le clignement des yeux, le cycle sommeil-réveil, le manger, le boire, la défécation,  la reproduction, la régulation des organes de sens, etc. Vous aurez compris que ces programmes sont des dons du Créateur à toutes ses créatures selon leur espèce, donc innés, et leur fonctionnement peut être qualifié d’instinctif. D’autres programmes spirituels gouvernent à la raison (intelligence, sagesse, discernement, clairvoyance, bon sens, confiance, foi, etc.), au caractère et au comportement de l’homme (rigueur, discipline, intégrité, ponctualité, générosité, patience, simplicité, joie, miséricorde, compréhension, pureté, liberté, perfection, justice, etc.), ainsi qu’à ses capacités (courage, force, faiblesse, persévérance, etc.). Eux aussi sont des dons des esprits.

La stature spirituelle ou interne de l’homme

Autant dire que l’homme est déterminé et individualisé par sa programmation spirituelle, encore appelée stature spirituelle. Connaître un homme, c’est pénétrer sa programmation spirituelle. Éduquer, façonner un homme, c’est travailler à l’édification, à la modification ou à la destruction de sa programmation spirituelle dans le sens désiré par l’éducateur. Le commun des mortels appelle cela la formation ou encore le lavage de cerveau. Le milieu familial, culturel et social dans lequel nous avons grandi; les enseignements que nous avons reçus; les livres que nous avons lus; les images et films que nous avons visionnés; les évènements qui nous ont marqué; les traumatismes; nos fréquentations ainsi que la répétition régulière d’actions devenues des habitudes sont autant d’éléments qui contribuent au jour le jour à édifier, à modifier ou à détruire notre programmation spirituelle. Par exemple : un enfant a trop souvent les mêmes choix religieux que ses éducateurs, un étudiant au terme de son cursus avec succès devient un professionnel de son sujet d’études, un disciple accompli est comme son maître, etc.

Toutefois, les hommes psychiques, que nous appelons « les moutons », ne savent rien du mystère de la programmation spirituelle, encore moins ni comment ni pourquoi ils ont acquis la programmation spirituelle qu’ils ont actuellement. Dès lors, comment voulez-vous que ces personnes puissent se connaître ? Comment seulement parler de changement de stature à de telles personnes ? La seule façon d’y parvenir est de réveiller leur conscience, c’est-à-dire, participer avec l’aide du Souffle sacré de YHWH à les rendre sensibles au concept de programmation spirituelle afin qu’elles consentent à leur reprogrammation spirituelle en vue pour elles de convoiter et d’acquérir la stature qui confère aux hommes le statut d’enfant de YHWH. (Jean 1:12-13)

Les hommes spirituels, en revanche, sont ces personnes qui sont parfaitement au fait du mystère de la programmation spirituelle. C’est ce qui fait d’eux des initiés, des visionnaires, des savants, des dirigeants (politiques, économiques, sociaux, culturels, religieux, spirituels, gourous), des leaders, des gouvernants, etc. que je désigne tous par le terme « loups », parce qu’ils sont consacrés à vampiriser les moutons, c’est-à-dire à les tondre jusqu’à ce qu’ils n’aient plus de laine, puis ils les conduisent à l’abattoir en leur faisant croire que c’est pour leur bien. Les loups ont dès lors intérêt à bien garder secrets les tenants et les aboutissants de la programmation spirituelle au risque de transformer tous les moutons en loups, ce qui causerait un grave dérèglement du système vampirique qui leur permet d’exister, ce serait le plus grand séisme jamais connu par les hommes, ce serait la fin du règne des loups que la Bible appelle la fin du monde.

Les méthodes de programmation spirituelle

Osée 4:6 « Mon peuple meurt (est séparé de moi, pèche), parce qu’il ne me (ma loi) connaît pas. Vous, vous n’avez pas voulu me connaître (pénétrer ma loi spirituelle). C’est pourquoi je ne veux plus de vous, vous ne serez plus mes prêtres (dispensateurs de ma loi). Vous avez oublié l’enseignement de (la loi de) votre Élohim, alors, à mon tour, j’oublierai vos enfants. »

Le désir le plus grand de YHWH pour Sa création est que toute Sa création soit conduite par Sa Loi à Lui. Être conduit par Sa loi gravée dans la conscience fait de l’homme un être juste, sain, parfait, amour, puissant, courageux, vivifiant, éternel, etc. bref un dépositaire des vertus et attributs de YHWH, aussi longtemps que l’homme demeure dans une relation de mariage (obéissance) avec YHWH. (Jean 15:4-9) « En effet, quand quelqu’un est uni (marié, obéissant, attaché) au Christ Yeshoua, la loi pour lui, c’est le Souffle sacré de YHWH qui donne la vie. Cette loi m’a libéré de la loi du péché et de la mort. » (Romains 8:2)

Ce mystère, jusqu’à ce jour, est voilé aux hommes psychiques et aux hommes spirituels enténébrés qui, eux, espèrent contre toute vraisemblance, parvenir à la position de justice par l’observation de quelque loi écrite et autres codes moraux en passant par les traditions des hommes et les rudiments du monde. « Les juifs (hommes psychiques et hommes spirituels enténébrés) n’ont pas compris comment YHWH rend justes les êtres humains, ils ont cherché à imposer leur façon d’être justes. Ainsi, ils ont refusé le chemin que YHWH prend pour rendre justes les êtres humains. » (Romains 10:3) Ils n’ont pas compris que la Torah, ce n’est pas la loi écrite, mais la Torah c’est l’Esprit de la loi écrite, c’est le Souffle sacré de YHWH de qui Yeshoua le Mashiah tient sa stature, la Torah de YHWH c’est donc Yeshoua, la Parole de YHWH faite chair. La justice de YHWH ne saurait s’obtenir par l’observation des jours, des saisons, des fêtes, les privations de tout ordre, non ! YHWH décrète juste celui qui Lui obéit par ceci qu’il a accepté de mourir au monde (son ego) pour se marier (s’unir, fusionner, se confier) à Lui et, ainsi, dépendre exclusivement de la Loi de l’Esprit de Vie en Christ Yeshoua.

C’est le lieu de dire que certains initiés enténébrés, qui sont les hauts prêtres contemporains de Satan, désirent, eux-aussi, moyennant fortes sommes d’argent ou reconnaissance matérielle, former des disciples, des personnes choisies par Satan, qu’ils contribuent, avec l’aide de la Conscience Cosmique qui les gouverne, à faire pénétrer l’esprit de leur loi, la loi du péché et de la mort qui se résume pour l’essentiel à mentir à l’homme qu’il est Dieu, donc à même de conduire lui-même son existence en obéissant à son ego qui conteste l’autorité de YHWH. Ce processus s’appelle l’initiation et il se déroule pour sa partie rituelle dans les loges, les centres de formation spirituelle et autres lieux de méditation, pour continuer au quotidien partout où cela sera possible. Notons pour être complets que les religions organisées, les écoles séculaires et les médias, en collaboration avec les parents non-initiés, contribuent plutôt à renforcer la programmation des moutons à la stature de consommateurs sans connexion (intelligence) consciente à la Conscience Cosmique.

Votre identité spirituelle détermine le lieu de votre éternité

Après le péché d’Adam et Ève, le Créateur a exécuté le programme spirituel appelé « Suppression du Souffle sacré » en l’homme. C’est alors que Satan a commencé le processus de la reprogrammation de l’homme et, depuis lors, « le Seigneur voit que sur la terre, les êtres humains sont de plus en plus méchants. Et toute la journée, dans leur cœur, ils ne pensent qu’à faire le mal. Le Seigneur regrette d’avoir fait les humains sur la terre, et son cœur est rempli de tristesse. » (Genèse 6:5-6) Tous ont été reprogrammés spirituellement pour exécuter les programmes inspirés par Satan. Tous sont sous le pouvoir de la Conscience Cosmique.  Aucun être humain n’est juste, même pas un seul!  Personne n’est intelligent, personne ne cherche YHWH! Tous ont quitté le bon chemin, ils sont tous corrompus. Personne ne fait le bien, même pas un seul!

YHWH sait cependant que la loi cosmique établie par Lui-même dispose l’ascendance de ce qui est esprit (Satan) sur ce qui est charnel (homme naturel). Aussi a-t-il consenti à donner gracieusement à l’homme le moyen suffisant et nécessaire de devenir enfant de YHWH (esprit) par la puissance du Souffle sacré dès lors qu’il est marié au Messie Yeshoua. Aucune chair ne peut en effet s’affranchir de l’ascendance de la Conscience Cosmique sans l’aide externe du Souffle sacré qui, en vertu du sacrifice du Mashiah, a été rendu disponible à tous ceux qui obéissent (se marient) à Yeshoua. De telles personnes entrent alors victorieusement dans un cycle de reprogrammation spirituelle progressive jusqu’à parvenir à la stature parfaite de YHWH en Yeshoua (Colossiens 3:10, Éphésiens 4:13).

Aussi ne le dirai-je jamais assez : le salut n’est point dans la répétition psychique et rituelle d’une formule, fut-elle tirée de la Bible (Romains 10:8-10). Non ! Le salut est dans la reprogrammation de notre conscience par le Souffle sacré dès l’instant que nous réalisons de conviction que la stature du salut en Yeshoua a été rendue possible grâce au sacrifice du Messie et que nous nous disposons à la convoiter de tout notre cœur, de toute notre âme, de toute notre pensée, et de toute notre force.

Guy Olinga

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 6 septembre 2015. Filed under Vie Enseignements. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.