Comprendre l’Amour selon Élohim-YHWH-Adonaï

Éphésiens 4:29 « Qu’il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise, mais, s’il y a lieu, quelque bonne parole, qui serve à l’ÉDIFICATION et COMMUNIQUE UNE GRÂCE à ceux qui l’entendent. »

Le monde ne peut pas connaitre l’Amour

La vision « cosmoslitique » et dualiste de la Création est un préalable incontournable pour servir efficacement l’un ou l’autre Prince en ceci que l’homme contribue à ce que la volonté de Son Prince soit faite dans la sphère visible : YHWH ou Ha ‘Satan. Et pour plus d’efficacité dans leurs projets pour la Création, chacun des deux Princes souhaite une adhérence « libre et volontaire » de ses sujets à ses desseins. Et pour ce faire, la stratégie unique consiste à se bâtir dans la conscience des hommes, à leur transférer sa nature, son identité, son intelligence, bref son souffle, ce que la Bible appelle SON NOM et que les païens confondent au nom littéral. Les personnes qui le mieux accèdent à la stature de leur Prince deviennent ses ambassadeurs, ses disciples, ses Co-ouvriers, ses ministres, ses frères, ses enfants, ses serviteurs, bref des princes de leurs Princes respectifs.

amour-impossibleAussi, les humains qui existent avec la conscience permanente de cette dualité de la Création analysent-ils toute chose, toute parole, toute action, tout évènement, etc. dans la sphère visible sous le prisme de cette dualité en se posant le genre de questions suivantes : lequel des deux Princes est maintenant au contrôle de la situation? Quel est le souffle qui anime mon prochain ? Par quelle intelligence parle et agit-il ? Est-il avec moi ou contre moi ? À qui réponds-je ? À qui parlé-je ? De qui me vengé-je ? C’est ainsi que, semblant s’adresser à Pierre, le modèle parfait de l’Homme, Yeshoua Ha Mashiah dira : « Arrière de moi, Satan! Car tu ne conçois pas les choses d’Élohim, tu n’as que des pensées humaines. » (Marc 8:33) Ou encore parlant de ceux qui Le crucifiaient, Il dit : « Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font » (Lu 23:34).

Aussi paradoxal et simpliste que cela puisse donc paraître aux hommes animaux, la maturité spirituelle passe impérativement par la révélation de la dualité du Cosmos : le Royaume de Satan (le Monde visible et invisible) et le Royaume de YHWH (visible et invisible). Un Royaume est un ensemble de personnes professant les valeurs de leur Royaume et manifestant des vertus communes parce que soumises à un Prince (Dieu) qui les dirige et par conséquent, ces personnes existent pour accomplir volontairement ou involontairement, consciemment ou inconsciemment, la volonté de leur Prince.

La conscience du monde, la malice, le mensonge qui se sont insidieusement mais durablement incrustés dans notre être nous ont éloigné de l’intelligence d’Élohim et ont perverti en nous le sens authentique des mots selon Élohim. Aussi nous permettons-nous de redéfinir les mots et les concepts différemment de la pensée d’Élohim. Nous ne concevons pas la pensée d’Élohim. Le drame est que nous nous fondons sur notre intelligence obscurcie par l’intelligence de Satan pour affirmer que nous sommes des enfants d’Élohim et que nous sommes par conséquent Amour.

Voyez-vous pourquoi il est si difficile à l’homme naturel de définir l’Amour, de comprendre l’Amour et de manifester l’Amour ? Comprenez-vous pourquoi les hommes naturels se sont sentis obligés de donner de l’Amour des définitions humaines (éros, filio, agapè, etc.) qui n’ont rien à voir avec Élohim qui est Amour ? Seul le véritable disciple de Yeshoua est à même de comprendre la pensée d’Élohim quant à l’Amour, et par conséquent, de le manifester. Et quand une réalité spirituelle semble difficile à comprendre par les hommes naturels, Yeshoua utilise des paraboles qui peuvent les aider à la compréhension de ce qui leur apparaît comme mystérieux. Et l’Amour est une réalité exclusivement spirituelle. Seuls les hommes spirituels, pénétrés par le Souffle sacré de YHWH en saisissant le sens et peuvent l’expérimenter.

YHWH est Amour

La Bible affirme que le VIE, le SALUT c’est le fait d’être résident du Royaume d’Élohim et la MORT, la GEHENNE (Enfer) c’est le fait de ne pas être résident du Royaume d’Élohim.

Les choix étant déjà faits dans la sphère spirituelle (invisible) pour les anges et autres esprits de manière définitive et irrévocable quant au royaume de leur appartenance éternelle, seule la sphère visible (les créatures ayant une forme perceptible par les organes de sens) reste l’enjeu de la « convoitise » des deux Princes. L’un, YHWH Adonaï, n’a qu’un désir unique pour Sa Création : la SAUVER du Monde, donc de la MORT (Ha ‘Satan) afin qu’elle ait la VIE (Lui-même) en abondance. En cela la Bible dit qu’Il est AMOUR parce qu’Il ne désire que le SALUT (séparation, sortie, rejet du Monde / Satan) de la Création qui elle-même soupire après son salut de l’autre prince, Satan, qui ne désire que partager sa destinée éternelle de damné dans un feu qui ne s’éteint point avec le plus de créatures possible.

YHWH Adonaï sait que Son peuple, Sa Création périt faute de la révélation de cette réalité de la dualité de l’univers. Son but premier est de faire connaître ce mystère aux humains, de leur révéler LA VIE (Lui-même) par AMOUR pour Ses créatures qui sont encore dépendantes du Monde, de la MORT donc. « Telle est la vie en pérennité : te connaître, toi, le seul vrai Élohim, et celui que tu as envoyé, Yeshoua Ha Mashiah.. » (Jean 17:3)

Les deux plus grands commandements

Le Seigneur Yeshoua Ha Mashiah a déclaré que les deux plus grands commandements sont les suivants : « Tu aimeras IHVH-Adonaï ton Élohim de tout ton cœur, de tout ton être, de toute ton intelligence, et de toute ton intensité. Et la deuxième est : Aime ton compagnon comme toi-même. De misva (commandement) plus grande, il n’en est pas”. » (Marc 12 :30-31, Chouraqui).

Aimer YHWH, c’est désirer recevoir (convoiter) de Son intelligence, de Son identité, de Sa nature, de Sa stature, de Son Nom, bref la plénitude de la divinité par Son Souffle sacré afin de pouvoir être confondu par toutes les créatures existantes à Yeshoua Ha Mashiah. (Éphésiens 3:18-19).

Cette première condition fait déjà de tous ceux-là des ennemis de YHWH, des serviteurs de Satan qui s’ignorent parfois, tous ceux qui, parfois prédicateurs, affirment que la stature parfaite de Yeshoua Ha Mashiah, stature de l’Homme parfait à l’image de YHWH, est inaccessible aux hommes. Ce sont ces nombreux fils du diable qui font le plein d’œuf dans les nombreux regroupements religieux qui se font malicieusement appeler « églises de Jésus ». Ayant l’apparence de la piété, ils renient ce qui en fait la force : la stature parfaite de Yeshoua.

Par ailleurs, quiconque n’est pas encore parvenu à la stature parfaite de Yeshoua Ha Mashiah n’a pas encore connu Élohim. Auriez-vous à ce point toujours le courage de mentir en disant : « YHWH, je t’aime ? » Si tel est le cas, puisque la malice en nous peut nous faire prétendre que nous aimons Élohim, alors, le Créateur nous a donnés un indicateur infaillible en ces termes : « Si quelqu’un dit: J’aime Élohim, et qu’il haïsse son frère, c’est un menteur; car celui qui n’aime pas son frère qu’il voit, comment peut-il aimer Élohim qu’il ne voit pas? » (1Jean 4:20).

Définition de l’Amour du prochain

YHWH et Ses disciples véritables n’ont pas d’autres définitions de l’AMOUR que celle-ci : Nous disposer comme instrument par tout notre cœur, toutes nos pensées, tous nos biens, toute notre énergie, tout notre temps, bref tout notre être au service de l’éveil des consciences humaines engluées dans la conscience du monde, ceci même au prix de notre existence physique, et ce pour Sa gloire et sa gloire seule, en Sa qualité d’Unique et Véritable Sauveur. Et ceci passe par l’ÉDIFICATION des âmes perdues dans les ténèbres du Monde. Autant le prince du monde ÉDIFIE les hommes dans sa stature par l’œuvre de ses ministres, de ses enseignants, de ses médias, etc., les détruisant donc, autant le ministre de YHWH Adonaï doit ÉDIFIER tout homme bien disposé dans la stature de Yeshoua Ha Mashiah.

Ainsi donc, tout acte que je pose, toute pensée à propos de mon prochain, toute parole que j’adresse à mon prochain, ne peuvent avoir que deux effets possibles : l’ÉDIFIER (expression d’AMOUR) ou le DÉTRUIRE (expression de HAINE). Chers lecteurs, « Que je parle les langues des hommes et des messagers, si je n’ai pas l’Amour, je ne suis qu’un gong retentissant, qu’une cymbale tonitruante. Que j’aie l’inspiration, que je sache tous les mystères et toute la connaissance, que j’aie toute l’adhérence, à transporter les montagnes, si je n’ai pas l’Amour, je ne suis rien. Que je distribue tous mes biens, que je livre mon corps pour être brûlé, si je n’ai pas l’Amour, cela ne me profite en rien. » (1 Corinthiens 13 :1-3, Chouraqui)

La Bible dit qu’Élohim Adonaï est Amour et la preuve infaillible que nous L’avons connu, que nous sommes Ses enfants, est dans le fait que nous aimons. Tel Il Est, tel Son enfant est : Amour. C’est donc quand le monde verra l’Amour d’Élohim régner entre certaines personnes dans le monde que le monde croira que l’Amour d’Élohim s’est vraiment bâti en ces hommes et femmes, et c’est alors que le monde croira qu’ils sont ses disciples, des personnes d’une nature qui n’est pas du monde, des esprits vivifiants. (Jean 13:35)

Examinons-nous pour voir si nous aimons nos frères

Faute de pouvoir saisir spirituellement ce qu’est l’Amour pour les frères selon Élohim, nous allons énumérer ce à quoi nous pouvons reconnaître que nous n’aimons pas notre frère. Et dès que nous échouons sur un des critères, alors nous saurons que la sentence est tombée : « Nous n’aimons pas, donc nous ne connaissons pas Élohim. Nous devons aller à la Croix pour nous laisser ÉDIFIER par le Souffle sacré d’Élohim »

–          « Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées. » (Philippiens 4:8)

Qui de nous pourrait affirmer que chaque fois qu’il a pensé à son prochain, frère, ami ou ennemi, chaque fois qu’il a parlé d’un absent, chaque fois qu’il s’est adressé à son frère directement, il a été limité par l’esprit qui l’anime à ce qui est vrai, honorable, juste, pur, aimable, vertueux, digne de louange et mérite l’approbation ? Vous êtes-vous reconnu avec moi coupables de manque d’Amour ? Alors, allons à la Croix !

–          Tenez, pour ceux des lecteurs qui osent encore prétendre qu’ils sont capables d’aimer. La présence du Souffle d’Élohim en nous pour faire de nous des esprits vivifiants va nous donner d’être patients avec les brebis faibles, malades ou handicapées de Son troupeau. Celui qui est patient se souvient qu’il a lui aussi autrefois été faible et que YHWH a fait montre de patience pour lui. Alors il est patient. Est-ce votre cas, sincèrement ?

–          Si oui, alors allons vérifier d’autres vertus que manifeste Celui qui aime : il n’est ni envieux, ni vantard, encore moins orgueilleux. Celui qui est devenu Amour excuse tout, ne soupçonne pas le mal, espère tout et supporte tout au point de ne jamais s’irriter. Un disciple véritable de Yeshoua ne cherche pas prendre avantage sur les autres, la dernière place ne lui répugne pas et le podium n’est pas son but. Se réjouissant de la Vérité, le disciple a horreur de l’injustice. La cerise sur la gâteau est que celui qui aime ne fait et ne dit jamais rien en secret qu’il ne puisse assumer en public ou devant les concernés.

–          Pour être tombé en échec sur plusieurs de ces critères, j’en suis venu à la conclusion que j’ai urgemment besoin de l’aide du Souffle sacré d’Élohim afin qu’il ne sorte de ma bouche aucune parole mauvaise, mais, s’il y a lieu, quelque bonne parole, qui serve à l’ÉDIFICATION et COMMUNIQUE UNE GRÂCE à ceux qui l’entendent. En effet, tout acte que je pose, toute pensée à propos de mon prochain, toute parole que j’adresse à mon prochain, ne peuvent avoir que deux effets possibles : l’ÉDIFIER (expression d’AMOUR) ou le DÉTRUIRE (expression de HAINE).

–          « Que je parle les langues des hommes et des messagers, si je n’ai pas l’Amour, je ne suis qu’un gong retentissant, qu’une cymbale tonitruante. Que j’aie l’inspiration, que je sache tous les mystères et toute la connaissance, que j’aie toute l’adhérence, à transporter les montagnes, si je n’ai pas l’Amour, je ne suis rien. Que je distribue tous mes biens, que je livre mon corps pour être brûlé, si je n’ai pas l’Amour, cela ne me profite en rien. » (1 Corinthiens 13:1-3, Chouraqui)

L’Amour édifie d’abord l’esprit avant de nourrir la chair

Le Seigneur m’a enseigné que l’Amour se reconnaît à ce qu’il ÉDIFIE en vue de contribuer à sortir mon prochain de la séduction, l’ignorance et de l’aveuglement qui sont les armes les plus redoutables de Ha ‘Satan contre l’humanité. En effet, la perdition temporelle et éternelle de l’homme tient aussi longtemps qu’il lui manque la connaissance de ce que son plus grand ennemi est en lui, au-dedans de lui, la conscience du mal qui a été construite, bâtie, édifiée en lui par Satan dès sa naissance au travers de ses parents, ses ‘pasteurs’, ses enseignants, les médias, les lectures, etc.

L’urgence absolue pour moi est donc que je sois sauvé de moi-même en me laissant vider de ce poison en moi, en mourant à mon ancienne nature (porter ma croix) par l’action du Souffle sacré d’Élohim en vue de naître d’en haut dans une nature transformée à la stature parfaite de Yeshoua Ha Mashiah. C’est cela aimer Élohim de tout mon cœur et de toute mon âme, parce qu’ainsi, je me dispose dans Ses mains pour être un Co-ouvrier de qualité dans l’œuvre de salut (délivrance de l’ignorance) de mon prochain que YHWH désire pour lui par Amour.

Je deviens alors un instrument d’Amour pour mon prochain, un instrument d’ÉDIFICATION. Je deviens un instrument qui par tout mon être, ma nature, mon caractère, toutes mes pensées, toutes mes paroles, tous mes actes, contribue à ÉDIFIER, à bâtir, à construire mon prochain en vue de plus de connaissances telles que je les ai acquises d’en-haut, des connaissances inspirées par le Souffle d’Élohim Adonaï. (Daniel 12:3)

« Ainsi donc, recherchons ce qui contribue à la paix et à l’ÉDIFICATION MUTUELLE. » (Romains 14:19)

Le monde nous a enseignés qu’aimer consiste à donner le sexe, l’argent, les biens matériels, l’affection, l’attention, les compliments, les titres, les honneurs, la gloire, etc. à notre prochain, tout en le conservant dans la perdition temporelle et éternelle (ignorance de YHWH qui est le Salut), pour le plaisir de sa chair et la satisfaction de son égo, son âme donc. Et pourtant, le Seigneur dit :

« Que chacun de nous complaise au prochain pour ce qui est bien en vue de l’ÉDIFICATION. » (Romains 15:2)

Quand personnellement je regarde autour de moi, je ne vois pas l’Amour, je ne me reconnais pas Amour. Parce que les vrais disciples de Yeshoua Ha Mashiah sont presque inexistants en notre génération. Personne n’aime, puisque personne n’édifie. « C’est pourquoi j’écris ces choses étant absent, afin que, présent, je n’aie pas à user de rigueur, selon l’autorité que le Seigneur m’a donnée pour l’ÉDIFICATION et non pour la DESTRUCTION. » (2Corinthiens 13:10)

Au terme de cette publication, que le Souffle sacré de YHWH fasse grâce de conduire chaque lecteur à s’avouer, dans le secret de son cœur au moins, cette réalité et qu’il se dise : « Non, je n’ai jamais aimé … Donc je ne connais pas Élohim selon qu’il est écrit que celui qui n’aime pas selon Élohim n’a pas connu Élohim! »

Si nous nous reconnaissons ainsi différents d’Élohim, contrairement à Ses desseins pour nous, c’est alors que nous oserons crier à Lui en ces termes : « Éternel YHWH, je t’en prie, sauve-moi de la malice et du mensonge, sauve-moi de moi-même et rends moi Amour. »

Oh, YHWH Adonaï ! Viens au secours de Ton peuple et ouvre notre intelligence spirituelle afin que nous voyions notre véritable et misérable condition de menteurs perdus dans le monde, sans Amour car, Tu le dis dans Ta Parole écrite :

« A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’Amour les uns pour les autres. » (Jean 13:35).

Mais alors, où est donc cet Amour ?

Guy François Olinga

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 6 juillet 2014. Filed under Vie Enseignements. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.