Comprendre la mort ou le passage du Temporel à l’Éternité

Le Créateur, YHWH-Adonaï, a créé l’Univers à plusieurs dimensions. Les basses dimensions de 1 à 3 sont de l’ordre du perceptible par nos organes de sens (vue, ouïe, odorat, goûter, toucher). Ce sont les dimensions naturelles, physiques, temporelles, le monde visible. Les dimensions supérieures à la dimension 3 sont habitées par des entités non perceptibles par nos organes de sens. C’est le monde des souffles, des esprits, existant en pérennité. Ils sont pour les uns soumis à la volonté d’Élohim et rebelles à accomplir la volonté d’Élohim pour les autres.

Les dimensions dans le monde visible

Les dimensions dans le monde visible

Pour chaque dimension de la création, YHWH a établi des principes de fonctionnement et limité souverainement les capacités d’action des entités existant dans cette dimension. C’est ces lois et principes qu’il donne progressivement à l’homme de « découvrir » au moyen de ce que l’homme appelle la science. La science est donc d’essence spirituelle et elle consiste en ceci que YHWH donne à l’homme des mots, des formules et des algorithmes pour comprendre les LOIS que Lui YHWH a déjà établies depuis la création du monde. Quelle expression d’ignorance donc que de voir les hommes oser opposer la science, ensemble des LOIS établies par YHWH, à l’intelligence Créatrice qui lui a donnée une existence. Autant dire que l’homme qui se veut scientifique court après l’Intelligence Créatrice, les Lois, les principes que YHWH a préétablis pour Sa création et ces lois sont applicables selon les dimensions avec la possibilité pour les dimensions supérieures d’hériter des propriétés des entités existant dans les dimensions inférieures.

L’homme naturel existe dans la dimension 3 (longueur, largeur, hauteur). Cette dimension est caractérisée en particulier par une loi source d’effroi pour ses entités (naturelles) : La mortalité. La mort dans la dimension 3 est le fait de ne plus être perceptible à terme par les organes de sens des entités non encore mortes des dimensions naturelles. La loi de la mortalité dispose que toute entité existant dans les dimensions naturelles, physiques, a une durée de vie limitée. Voilà pourquoi toute entité visible est mortelle. La mort de la matière inerte ainsi que des animaux est définitive. Ils disparaissent du cosmos par le feu ou la corruption. La mort de l’homme, quant à elle, est tout simplement un passage de la dimension naturelle à une dimension spirituelle pour rejoindre soit le camp des esprits rebelles à Élohim, ou alors le camp des esprits obéissants à Élohim en toutes choses.

Les catégories d’hommes perdus pour l’éternité

argent roiLa première catégorie des hommes animaux est constituée des personnes qui ne sont conscientes que de la dimension naturelle. Ici le slogan conducteur est « … mangeons et buvons, car demain nous mourrons. » (1 Corinthiens 15:32). Étant donné que pour ces hommes animaux la résurrection des morts, entendue comme le passage de la dimension naturelle à la dimension spirituelle, n’existe pas, alors ils entendent donner le plein plaisir à leur chair et céder à tous les désirs et caprices de leurs organes de sens : manger, boire, sexe, argent, convoitise, luxure, recherche de gloire terrestre, pouvoir, honneur, grandeur, etc. Ils se plaisent à se présenter comme des athées. Mais nous affirmons qu’ils sont adeptes de la RELIGION matérialiste. C’est en cela qu’ils sont déjà jugés, c’est-à-dire condamnés à passer leur éternité dans le camp des esprits rebelles et méchants, ce que le Bible désigne par géhenne ou feu éternel. Chacun de ces hommes animaux qui vient de lire ces mots dans ce paragraphe n’a pu s’empêcher d’exprimer un sourire incrédule, moqueur et condescendant à ce propos. Pour lui, nous ne débitons que des fables inspirées de la Bible. Et vous voilà au fait de votre identité spirituelle : un homme animal.

Une seconde catégorie d’hommes animaux est constituée des personnes qui savent que la mort de l’homme est bel et bien un passage de l’homme de la dimension naturelle à la dimension spirituelle. Mais le problème de cette catégorie, qui est majoritaire sur la terre, est dans l’ignorance de la LOI que le Créateur a préétablie comme condition pour accéder à la pérennité avec Lui. Faute donc de cette connaissance, ces hommes animaux qui sont emprisonnés par Satan dans la dimension naturelle (2 Corinthiens 4:3-4) se sont fabriqués eux-mêmes une loi qu’ils espèrent pouvoir imposer à YHWH comme critère d’élection à l’éternité avec Lui. Cette loi s’appelle la RELIGION spiritualiste qui ressemble fort à la MORALE, si d’ailleurs ce ne sont pas des synonymes. La religion spiritualiste est donc le fait pour les hommes demeurés naturels de pratiquer des activités cultuelles qu’ils espèrent que YHWH approuve et, qu’ainsi, ils appartiendront à son camp à leur mort. Dans cette catégorie se retrouvent TOUS les religieux sans exclusive. En cela, nous disons que la religion est une arme de séduction massive conçue par Satan pour conserver les hommes dans le naturel, étant donné que tous les esprits, donc y compris Satan, ont ascendance sur tout ce qui est naturel pour l’asservir.

millionnaireLa troisième catégorie des hommes animaux est constituée des personnes qui ont consciemment fait le choix de se prosterner devant Satan pour l’adorer. En retour, elles reçoivent de fortes récompenses naturelles selon qu’il est écrit : « Le diable le transporta encore sur une montagne très élevée, lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire, et lui dit: Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m’adores. » (Matthieu 4:8-9) Alors ces hommes animaux se prennent pour les Maîtres du monde. Sans foi ni loi, ils font ce qu’ils veulent ; ils ont la pouvoir politique, économique, social et religieux sur les masses des autres hommes animaux citées plus haut ; ils sont solidaires et se retrouvent dans des loges malgré des différences apparentes de partis; ils ont beaucoup d’argent ; ils sont des stars à la gloire de Satan pour susciter des disciples à Satan au travers d’eux ; ils mettent en place de puissants outils de communication pour véhiculer les pensées de leur maître pour en renforcer la conscience dans les autres hommes animaux qui les admirent alors et rêvent de devenir comme eux, allant parfois jusqu’à leur vouer un culte.

Le salut est pour ceux des hommes qui sont devenus des esprits

« Ce qui naît de la chair est chair; ce qui naît du Souffle est souffle. Ne t’étonne pas que je te dise: vous devez naître d’en haut. Il souffle où il veut, le souffle, et tu entends sa voix. Mais tu ne sais pas d’où il vient ni où il va; ainsi de tout natif du Souffle. » (Jean 3:6-8, A. Chouraqui)

Dans ce passage biblique, Yeshoua enseigne à Nicodème qu’il existe deux catégories de personnes sur la terre : D’abord les hommes animaux tels que nous les avons décrits plus hauts. Ils sont nés de la chair de leurs parents et sont demeurés au stade charnel, à la dimension naturelle avec pour seule religion le développement entendu comme la prospérité matérielle, la croissance matérielle, l’accumulation de toujours plus de biens matériels et de gloire pour la satisfaction de leurs organes de sens, des leurs instincts et de leur égo. « Ce qui naît de la chair est chair. »

La-croix-qui-sauveL’autre catégorie d’hommes est constituée des esprits, des souffles. « Ce qui naît du Souffle est souffle. » Oui, nous pouvons encore exister dans la dimension naturelle de notre corps et pourtant être des esprits, des vents, des souffles. C’est Yeshoua qui le dit et je le crois. « Il souffle où il veut, le souffle, et tu entends sa voix. Mais tu ne sais pas d’où il vient ni où il va; ainsi de tout natif du souffle. » Pour un souffle (esprit), la mort n’est pas le fait de disparaître du champ du perceptible par les organes de sens, mais plutôt le fait d’être séparé de YHWH-Adonaï maintenant et dans l’éternité. Voilà pourquoi un souffle n’a point peur de la mort naturelle qui pour lui est un passage obligé et espéré pour le retour dans sa véritable patrie spirituelle. Son royaume n’est pas de ce monde. Un souffle considère comme un privilège le fait d’être éjecté de la dimension naturelle par la violence des ennemis de YHWH en se fondant sur son témoignage de pèlerin sur la terre.

À moins de devenir un souffle, à moins de devenir un esprit habitant une carapace physique, l’homme ne peut prétendre passer son éternité avec YHWH-Adonaï quand il changera de dimension d’existence. Et comment est-ce possible ? Eh bien, tel est le sujet dont traite TOUTE la Bible, mais sujet que seuls ceux qui sont pénétrés par le Souffle sacré de YHWH peuvent discerner et surtout retrouver les réponses dans la Bible. Les hommes animaux comprennent la Bible selon la chair (le souffle de Satan), les souffles comprennent la Bible selon le Souffle sacré de YHWH qui dit qu’il se révèle à ceux qui le cherchent de tout leur cœur.

Le peu que je puisse te dire ici cher lecteur, c’est que la transformation d’un homme en un esprit s’appelle dans la Bible, la naissance d’en haut.

« Ne t’étonne pas que je te dise: vous devez naître d’en haut. » (Jean 3:7)

Guy François Olinga

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 24 juillet 2014. Filed under Vie Enseignements. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.