Comprendre la différence entre l’Ancien et le Nouveau Testament

Le profane dans la pénétration des saintes Écritures est souvent de nos jours à se demander l’importance de l’ancien testament biblique dans sa marche en quête de la connaissance du Dieu de la Bible, YHWH-Adonaï, pour mieux l’adorer et se disposer à être à son service. L’Ancien Testament est-il vraiment la Parole de YHWH ? L’Église actuelle en est-elle concernée ? Si oui, comment comprendre son message ? Notons que je vais utiliser le terme « testament » comme synonyme du mot « alliance » dans les lignes qui suivent. Je constate d’emblée dans la Bible que la Vérité, Yeshoua Ha Mashiah, est venue sur la terre pour accomplir ce qui est écrit dans la Loi de Moïse et les Livres des Prophètes, ce que l’on désigne aussi par « Ancien Testament », partie de la Bible qui décrit les clauses de l’Ancienne Alliance entre YHWH et le peuple qui Lui était consacré : les descendants d’Abraham, les Juifs.

Moïse et la TorahPendant son pèlerinage sur la terre donc, Yeshoua Ha Mashiah n’agissait et ne parlait que selon qu’il est écrit dans l’Ancien Testament qu’Il citait d’ailleurs constamment. Ce qui fait que pour moi, quand bien même mon intelligence ne comprendrait pas certains passages de l’Ancien Testament, je les considère tous comme inspirés à leurs auteurs par YHWH, parce qu’ils ont été validés par la Vérité, Yeshoua Ha Mashiah. Mon objectif dans ce papier sera par conséquent moins de tenter de démontrer la validité de l’Ancien Testament que d’en faire une étude comparative avec le Nouveau Testament pour comprendre comment le second soutient et prolonge le premier dans une nouvelle dispensation. Pour ce faire, je vais essentiellement me référer au livre aux Hébreux et à l’épitre de Paul aux Galates.

Mode de transmission des clauses de l’Alliance

Il est écrit dans le livre d’Amos 3:3 : « Deux hommes marchent-ils ensemble, Sans en être convenus? » Toute relation entre deux hommes, deux groupes de personnes, deux nations ou une divinité et ses adeptes, doit impérativement être déterminée de manière exhaustive dans un contrat ou un document d’alliance qui précise les droits et les devoirs de chaque partie contractante, ainsi que les clauses de gestion des conflits, voire les pénalités en cas de violation de ces clauses. YHWH-Adonaï ne déroge pas à ce principe dans Ses relations avec les hommes. C’est ce que nous appelons les alliances, ou encore les testaments dans le cas où une des parties contractantes vient à s’éloigner (mourir/disparaître) de l’autre pour un temps plus ou moins long.

Les termes de l’alliance peuvent être négociés d’accord parties. Mais il peut aussi arriver que la partie la plus forte décide toute seule des clauses de l’alliance et qu’elle les soumette ensuite à l’acceptation, en l’état, par la partie la moins forte. Et dans ce cas, il ne reste plus à la partie la plus forte, dans notre cas le Créateur YHWH-Adonaï, que de trouver le canal par lequel elle va communiquer les clauses de l’alliance à ses partenaires d’Alliance, celles des personnes qui auront accepté d’entrer librement et volontairement en alliance avec Lui aux conditions fixées par Lui seul. Il faut noter que nous parlons ici des Alliances entre l’Esprit, YHWH, et des êtres psychiques et physiologiques. Il y a donc besoin d’établir la langue de communication entre les contractants au travers d’un médiateur.

Ainsi, la première différence entre l’Ancienne et la Nouvelle Alliance entre YHWH et Son peuple tient dans le mode de communication des termes de l’Alliance au peuple qui veut y adhérer. Dans l’Ancienne Alliance, YHWH-Adonaï a parlé aux hommes par Moïse, par les prophètes, par les anges, et par mille autres manières tandis que dans la Nouvelle Alliance, YHWH-Adonaï nous a parlés par son Fils.

Autrefois en effet, Moïse, le médiateur de l’Ancienne Alliance, a été fidèle dans toute la maison de YHWH-Adonaï. Il était un serviteur et il devait être témoin de ce que YHWH-Adonaï allait dire pour le communiquer au Peuple. De même, comme Moïse, Yeshoua, le médiateur de la Nouvelle Alliance, a été fidèle à YHWH-Adonaï, qui a fait de Lui un Souverain Sacrificateur. Mais Yeshoua reçoit plus de gloire que Moïse. En effet, celui qui construit une maison est plus honoré que la maison. Chaque maison est construite par quelqu’un, et celui qui construit tout, c’est YHWH-Adonaï en Yeshoua. C’est par Yeshoua que YHWH a créé le monde, et c’est lui que YHWH-Adonaï a choisi pour entrer en possession de toutes choses. Toute la gloire de YHWH-Adonaï brille sur lui. Yeshoua est vraiment ce que YHWH-Adonaï est, et sa parole puissante soutient le monde.

Peuple élu et terre promise dans les Alliances

Aussi bien dans l’Ancienne que dans la Nouvelle Alliance, YHWH-Adonaï vient faire alliance avec un peuple opprimé, un peuple dont Il voit la souffrance, entend les cris que lui font pousser ses oppresseurs, et connaît ses douleurs. Le Peuple de l’Ancienne Alliance, les Juifs, ployait depuis 400 ans sous le joug de la servitude en Égypte. YHWH-Adonaï est descendu pour délivrer ce Peuple de la main des Égyptiens.

Le Peuple de l’Ancienne Alliance, les Juifs, considèrent à juste titre les autres peuples de la terre, les Païens (Nations), comme des animaux, parce qu’ils se laissent entraîner vers les idoles muettes. Les païens sont par leurs offenses et par leurs péchés des morts qui s’ignorent, car ils sont sans Messie, privés du droit de cité en Israël, étrangers aux alliances de la promesse, sans espérance et sans relation avec YHWH. Bref, les Païens sont ténèbres et ils ne méritent que mépris et mort. Aussi s’installa-t-il entre les Juifs et les Païens un mur de séparation, une inimitié viscérale que YHWH-Adonaï a décidé de détruire dans le cadre de Sa Nouvelle Alliance avec l’humanité en Yeshoua Ha Mashiah. Par le sang de Yeshoua versé sur la Croix, les Païens ont été rapprochés de YHWH qui, ainsi, de deux Peuples n’en a fait plus qu’un seul, les réconciliant, l’un et l’autre en un seul corps, avec YHWH. Par la Croix, YHWH détruit l’inimitié entre Juifs et Païens pour constituer un seul corps en un seul Souffle et ayant une seule et même espérance de revêtir la stature de Christ.

Dans l’Ancienne Alliance, le Peuple a été affranchi d’Égypte pour être conduit dans un bon et vaste pays, dans un pays où coulent le lait et le miel, dans les lieux qu’habitaient les Cananéens, les Héthiens, les Amoréens, les Phéréziens, les Héviens et les Jébusiens. C’est la Jérusalem actuelle, qui est dans la servitude avec ses enfants. La terre promise dans la Nouvelle Alliance en est une toute autre : c’est la Jérusalem d’en haut qui est libre. C’est la nouvelle Jérusalem, la ville sainte, préparée comme une épouse qui s’est parée pour son époux, celle qui descendra du ciel d’auprès de YHWH. Il s’agit du monde qui doit venir, le Royaume que YHWH-Adonaï suscitera et qui ne sera jamais détruit. Ce royaume ne passera point sous la domination d’un autre peuple; il brisera et anéantira tous les royaumes actuels, et lui-même subsistera éternellement. Une échéance que les nations redoutent déjà tout en se préparant à s’y opposer farouchement par des alliances hétéroclites.

La Nouvelle Alliance concerne donc toute l’humanité. Lors de la sortie d’Égypte, plusieurs Juifs ont provoqué YHWH par leur rébellion persistante pour voir ce qu’Il allait faire. Et YHWH décida que les rebelles n’entreront jamais dans le pays où Il leur avait préparé le repos. De même dans la Nouvelle Alliance, personne ne doit manquer d’adhérer à YHWH-Adonaï en Yeshoua au risque de périr. Aujourd’hui, YHWH-Adonaï continue à nous appeler à convoiter le salut en Yeshoua Ha Mashiah.

La nature des sacrifices dans les Alliances

Et pourtant l’esprit du mal, le prince de ce siècle, tient encore presque toute la création captive, et il a le pouvoir de faire périr éternellement tous les hommes, Juifs et Païens, du fait de leur vie de rébellion à YHWH quand ils ne Le connaissent pas. Tous les hommes rebelles à YHWH sont comme des esclaves pendant toute leur vie, parce qu’ils ont peur de la mort qui est l’instrument de chantage par excellence pour leur imposer l’adoration de Satan. Quiconque prend ainsi conscience de son esclavage et crie à YHWH pour son salut de cette servitude, et de la mort, reçoit le pouvoir de demander à recevoir le Souffle sacré de YHWH comme aide à sa délivrance de son oppresseur.

Dans l’Ancienne Alliance, le Sacrificateur répandait le sang des boucs et des taureaux et les cendres d’une vache brûlée sur ceux qui avaient fait une faute. Ensuite, leur corps était purifié de cette faute, et ils pouvaient de nouveau célébrer le culte à YHWH. Si cela est vrai, le sang du Mashiah doit être encore beaucoup plus puissant. Ces animaux innocents mouraient à la place de l’homme pécheur. Dans la Nouvelle Alliance, c’est le sang de Christ Yeshoua qui purifie notre conscience des œuvres mortes, Lui, le seul homme sans péché qui s’est offert Lui-même sans tache à YHWH. C’est en vertu de ce sacrifice volontaire de Yeshoua, mort innocent à la place des pécheurs que nous sommes, que nous sommes autorisés à nous approcher avec assurance du Trône de YHWH pour demander à être secourus dans notre quête de salut. Approchons-nous donc avec confiance du seul vrai Élohim puissant qui nous aime. Près de lui, nous recevrons le pardon, nous trouverons son amour, et ainsi, il nous aidera le moment venu.

Pour ce faire, Yeshoua, d’Esprit qu’il était, Lui aussi, est devenu un être humain, pour venir enlever sa force à l’esprit du mal en faisant la démonstration en Lui-même de ce que la mort n’est pas invincible. Elle ne doit donc pas être crainte. Yeshoua devait en effet ressembler entièrement à ceux qu’il vient sauver. Ainsi, il est devenu un Souverain Sacrificateur plein de bonté et fidèle dans le service de YHWH-Adonaï, pour obtenir le pardon des péchés du peuple. Oui, Yeshoua a souffert Lui-même et il a été tenté. Il peut donc aider ceux qui sont tentés. En mourant et en ressuscitant trois jours plus tard, Yeshoua a démystifié la mort pour ceux qui fusionnent à Lui ; Il les a libérés de la peur de la mort, et de la mort.

Quand il y a un testament, il faut prouver la mort de celui qui l’a fait. En effet, un testament est valable seulement après la mort. Quand celui qui l’a fait vit encore, le testament n’a pas de valeur. C’est pourquoi, même la première alliance a dû commencer au moins avec le sang des animaux car d’après la loi, presque tout devient pur avec le sang. Mais si on ne répand pas de sang, les péchés ne sont pas pardonnés. Si on doit purifier ainsi les copies de ce qui est dans les cieux, alors ce qui est dans les cieux a besoin de sacrifices bien meilleurs. C’est pour cela que le Mashiah n’est pas entré dans un temple fait par des mains humaines, et qui n’est que la copie du vrai lieu saint dans les cieux. Mais c’est dans le ciel même que le Mashiah est entré où il se présente maintenant en notre faveur devant YHWH-Adonaï.

Chaque année, le Souverain Sacrificateur de l’Ancienne Alliance entrait dans le lieu très saint avec du sang qui n’était pas le sien. Mais le Mashiah, lui, n’est pas entré dans le ciel pour s’offrir plusieurs fois. Sinon, il aurait dû souffrir plusieurs fois depuis la création du monde. En fait, maintenant, en ces temps qui sont les derniers, le Mashiah s’est montré une fois pour toutes. De cette façon, il a détruit le péché en s’offrant lui-même en sacrifice une fois pour toutes. Les êtres humains meurent une seule fois, ensuite YHWH-Adonaï les juge. De même, le Mashiah s’est offert en sacrifice une fois pour toutes, pour enlever les péchés d’un grand nombre de personnes qui acceptent de fusionner avec Lui. Il se montrera une deuxième fois, non plus pour enlever le péché, mais pour sauver ceux qui auront adhéré à Lui, devenant UN avec Lui.

Identité du Souverain Sacrificateur dans l’Alliance

Chaque Souverain Sacrificateur est choisi parmi les êtres humains et il est chargé de servir YHWH-Adonaï en leur faveur. Il offre les dons et les sacrifices pour les péchés. Chaque Souverain Sacrificateur est établi pour offrir des dons et des sacrifices. Yeshoua, le Souverain Sacrificateur de la Nouvelle Alliance, lui aussi, doit donc avoir quelque chose à offrir. Dans l’Ancienne Alliance, il y avait déjà des Sacrificateurs qui offraient des dons, comme la loi de Moïse le demande. Ces Sacrificateurs servaient dans le temple. Mais ce qu’ils faisaient était au service de la copie, de l’ombre de ce qui existe en réalité dans les cieux. Yeshoua, lui, est chargé d’un service beaucoup plus important que celui des Sacrificateurs de l’Ancienne Alliance. En effet, il sert d’intermédiaire pour une alliance meilleure, établie sur des promesses meilleures.

Le Souverain Sacrificateur de l’Ancienne Alliance avait lui-même beaucoup de faiblesses. Il pouvait donc comprendre les ignorants et ceux qui se trompaient. Parce qu’il était faible, il devait offrir des sacrifices pour les péchés, non seulement pour le peuple, mais aussi pour lui-même. Personne ne peut se donner l’honneur d’être Souverain Sacrificateur. C’est YHWH-Adonaï qui appelle à cela, comme il a appelé Aaron. Pour le Mashiah dans la Nouvelle Alliance, c’est pareil. Ce n’est pas lui qui s’est donné l’honneur de devenir Souverain Sacrificateur. Il l’a reçu de YHWH-Adonaï. Le Mashiah, pendant sa vie sur terre, a adressé à YHWH-Adonaï des prières et des supplications, avec de grands cris et des larmes. Il a prié YHWH-Adonaï, qui pouvait le sauver de la mort. Et YHWH-Adonaï l’a écouté, parce qu’il est resté fidèle. Le Mashiah est le Fils de YHWH-Adonaï, c’est vrai, mais par toutes ses souffrances, il a appris à obéir. YHWH-Adonaï l’a rendu parfait. Alors maintenant, ceux qui fusionnent avec le Mashiah reçoivent par lui le salut qui dure éternellement parce que Lui, Il est la Vie.

Dans l’Ancienne Alliance, les Sacrificateurs, l’étaient à la façon d’Aaron et ils étaient établis Sacrificateurs selon une règle et selon des commandements humains. Les Lévites sont donc devenus Sacrificateurs sans serment de YHWH. Mais pour Yeshoua, dans la Nouvelle Alliance, YHWH-Adonaï a fait un serment quand il lui a dit : “Le Seigneur a fait ce serment, et il ne reprendra pas sa parole : tu es Sacrificateur pour toujours.” C’est pourquoi, avec Yeshoua, nous sommes sûrs d’avoir une alliance meilleure. Dans l’Ancienne Alliance, seuls les fils de la famille de Lévi pouvaient être choisis comme Sacrificateurs et leur façon d’être Sacrificateurs n’était pas parfaite. Dans la Nouvelle Alliance, Yeshoua, Lui, appartient à la tribu de Juda de laquelle personne ne s’est jamais occupé du service de l’autel et Moïse n’a pas parlé de cette tribu quand il a parlé du choix des Sacrificateurs. Yeshoua est donc d’une nouvelle lignée de sacrificateurs. Il est devenu Sacrificateur par la puissance d’une vie qui ne peut pas finir.

Il y a encore une différence : les Sacrificateurs Lévites ont été très nombreux, parce que la mort les empêchait de rester toujours Sacrificateurs. Mais Yeshoua, lui, vit pour toujours, et jamais personne d’autre ne sera Sacrificateur à sa place. C’est pourquoi il peut sauver pour toujours ceux qui s’approchent de YHWH-Adonaï avec son aide. En effet, Yeshoua est toujours vivant, il peut donc toujours prier YHWH-Adonaï pour eux. Yeshoua est le Souverain Sacrificateur qu’il nous fallait. Il est saint, innocent et sans faute ; il est séparé des pécheurs, et YHWH-Adonaï l’a placé plus haut que tout. Yeshoua n’est pas comme les autres Souverains Sacrificateurs. Il n’a pas besoin d’offrir des sacrifices chaque jour, d’abord pour ses péchés à lui (puisqu’il n’a jamais péché), ensuite pour ceux du peuple. Il a fait cela une fois pour toutes en s’offrant lui-même.

La nature des Temples dans les Alliances

La première alliance avait des règles pour le culte et un lieu réservé à YHWH-Adonaï sur la terre. Pour cela, on avait planté une tente. Dans la première partie appelée “le lieu saint”, il y avait le chandelier et la table avec les pains offerts à YHWH-Adonaï. Puis, derrière le deuxième rideau, c’était l’autre partie de la tente. On l’appelait “le lieu très saint”. La tente se composait donc de deux parties. Les Sacrificateurs entraient tous les jours dans la première partie de la tente pour célébrer le culte. Mais seul le Souverain Sacrificateur entrait dans la deuxième partie de la tente, et seulement une fois par an. A cet endroit, il devait apporter du sang d’animal et l’offrir à YHWH-Adonaï, pour lui-même et pour les fautes du peuple.

Nous comprenons par là que le chemin du lieu très saint n’était pas encore ouvert, tant que la première partie de la tente existait. C’est une image pour aujourd’hui. Elle veut dire ceci : les dons et les sacrifices offerts à YHWH-Adonaï ne peuvent pas rendre parfait le cœur de celui qui célèbre ce culte. Ce sont seulement des règles humaines au sujet de la nourriture, de la boisson, des différents bains qui rendent le corps pur. Ces règles étaient valables jusqu’au moment où YHWH-Adonaï allait changer les choses et établir une nouvelle alliance.

Effectivement le Mashiah, dans la Nouvelle Alliance, est venu comme Souverain Sacrificateur pour nous accorder le Souffle sacré de YHWH qui est déjà là. Il est passé par une tente plus grande et plus parfaite. Celle-ci n’a pas été faite par des mains humaines, c’est-à-dire qu’elle n’appartient pas à notre monde créé. Le Mashiah est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, au ciel, auprès de YHWH-Adonaï. Il n’a pas offert le sang des boucs et des jeunes taureaux, mais il a offert son sang à lui, et il nous a donnés pour toujours le pouvoir d’être libérés de l’emprise de l’esprit du mal pour devenir des enfants de YHWH.

En effet, par la puissance de Son Souffle sacré, le Mashiah s’est offert lui-même à YHWH-Adonaï, comme une victime sans défaut. Ainsi il purifie notre conscience abîmée par des actions qui conduisent à la mort quand nous adhérons à Lui. Alors, nous pouvons servir Élohim. C’est pourquoi le Mashiah est l’intermédiaire pour une alliance nouvelle, un testament nouveau. Il est mort pour libérer les êtres humains des fautes commises quand ils étaient soumis à la première alliance ou dans l’ignorance. Maintenant, ceux que YHWH-Adonaï a appelés peuvent recevoir le Souffle sacré qu’il a promis et qui dure éternellement.

La Loi dans l’Ancienne et la Nouvelle Alliance

Si la façon d’être Sacrificateur n’est plus la même, alors la loi aussi doit changer. En effet, le serment de YHWH-Adonaï, qui vient après la loi, établit comme Souverain Sacrificateur le Fils devenu parfait pour toujours. Voilà pourquoi une espérance meilleure nous est donnée, et par elle, nous nous approchons de YHWH-Adonaï. Yeshoua s’est assis dans les cieux, à la droite d’Élohim très-puissant. Il accomplit son service dans le lieu très saint, c’est-à-dire dans la vraie tente. C’est le Seigneur qui l’a plantée, ce n’est pas un être humain.

La première alliance n’était pas sans défaut. Sinon, c’aurait été inutile de la remplacer par une deuxième. Mais en fait, voici ce que YHWH-Adonaï reprochait à son peuple : “Le Seigneur dit : Les jours viennent où je vais établir une alliance nouvelle avec le peuple d’Israël et avec le peuple de Juda. Elle ne sera pas comme l’alliance que j’ai établie avec leurs ancêtres, le jour où je les ai pris par la main pour les faire sortir d’Égypte. Le Seigneur dit encore : Ils n’ont pas été fidèles à mon alliance. Alors, moi aussi, je les ai abandonnés. Le Seigneur ajoute : Voici l’alliance que je vais établir avec le peuple d’Israël après ces jours-là. Je leur donnerai de l’intelligence pour connaître mes lois, j’écrirai celles-ci dans leur cœur. Je serai leur Élohim et ils seront mon peuple. Personne n’aura plus à enseigner quelqu’un de son pays ou son frère. En effet, on n’aura plus besoin de lui dire : ‘Connais le Seigneur!’ Tous me connaîtront, tous, du plus petit jusqu’au plus grand. Je pardonnerai leurs fautes et je ne me souviendrai plus de leurs péchés.” Quand YHWH-Adonaï parle d’une alliance nouvelle, il rend ancienne la première alliance.

Par ailleurs, la loi de Moïse ne reproduit pas exactement ce qui existe dans les cieux, elle est seulement l’ombre des biens qui seront donnés plus tard. Elle demande qu’on offre sans arrêt, chaque année, toujours les mêmes sacrifices. C’est pourquoi elle ne peut absolument pas rendre parfaits ceux qui s’approchent de YHWH-Adonaï. Sinon, ceux qui rendent ce culte à YHWH-Adonaï seraient lavés de leurs péchés une fois pour toutes. Ils ne se sentiraient plus du tout coupables, et on n’offrirait plus aucun sacrifice. Mais bien au contraire, ces sacrifices rappellent chaque année le souvenir des péchés, parce que le sang des taureaux et des boucs ne peut pas enlever les péchés.

C’est pourquoi, le Mashiah supprime les anciens sacrifices. Il les remplace par le sien et nous offre ainsi d’adhérer à Lui pour hériter de sa stature que YHWH agrée. Yeshoua Ha Mashiah a fait ce que YHWH-Adonaï voulait. Il a offert son corps une fois pour toutes, et nous sommes alors libérés de l’emprise de l’esprit mauvais dès l’instant où nous fusionnons avec Lui. Avec une seule offrande, il a rendu parfaits pour toujours ceux qui adhèrent et donc sont libérés de la peur de la mort, et de la mort. Son Souffle sacré nous l’affirme aussi en disant d’abord : “Le Seigneur dit : Voici l’alliance que je vais établir avec eux après ces jours-là. Je mettrai mes lois dans leur cœur, et je les écrirai dans leur intelligence.” Puis il ajoute : “Je ne me souviendrai plus de leurs péchés ni de leurs fautes.” Et quand les péchés sont pardonnés, on n’a plus besoin d’offrande pour les enlever.

Abraham convoita l’adhérence à YHWH-Adonaï, et pour cela, YHWH-Adonaï l’a considéré comme un homme juste. Mais YHWH-Adonaï avait prévu de rendre justes les Païens qui accepteraient d’adhérer à Lui en Yeshoua. C’est pourquoi les Livres Saints avaient annoncé d’avance à Abraham cette bonne nouvelle : “YHWH-Adonaï bénira tous les peuples à travers toi.” Alors, ceux qui adhèreront à Yeshoua, peu importe qu’ils soient Juifs ou Païens, YHWH-Adonaï les bénit avec Abraham. Aussi, une malédiction frappe-t-elle ceux qui comptent sur l’observation de la loi des ordonnances. En effet, les Livres Saints disent : “Celui qui n’obéit pas sans cesse à tout ce qui est écrit dans le livre de la loi, celui-là sera maudit.” Personne ne devient juste devant YHWH-Adonaï par l’observation de la loi des ordonnances, c’est clair! Personne n’a jamais pu les observer toutes. Mais YHWH déclare que celui qui adhère à Yeshoua Ha Mashiah par l’action du Souffle sacré le pénétrant pour le transformer est juste, saint et parfait, et ainsi, il aura la vie en pérennité.

Autant dire que la loi n’a rien à voir avec l’adhérence à priori puisque la loi donne la vie à celui qui obéit à tous ses commandements. Mais le Christ nous a libérés à grand prix de cette contrainte du tout ou rien, la malédiction de la loi. C’est lui qui a été frappé de malédiction pour nous. En effet, la malédiction frappe celui qui est pendu à une Croix. Cela s’est passé ainsi pour que les Païens reçoivent la bénédiction d’Abraham par le Christ Yeshoua. Alors, par l’adhérence, nous pouvons recevoir ce que YHWH-Adonaï a promis, c’est-à-dire son Souffle sacré, sans l’obligation de l’observation préalable de tous les commandements de la loi. C’est par la promesse pour sa descendance d’accéder au privilège non mérité de la puissance de l’adhérence que YHWH-Adonaï a montré son amour à Abraham.

Alors, pourquoi la loi de Moïse ? Elle servait à faire connaître aux hommes ce que c’est que les fautes, jusqu’à l’arrivée de celui qui allait naître d’Abraham pour nous offrir par sa mort la possibilité du salut par l’adhérence. C’est pour lui que YHWH-Adonaï avait fait sa promesse. Si une loi pouvait donner la vie éternelle, et si les êtres humains avaient reçu cette loi, eh bien, oui, la loi pourrait les rendre justes. Mais les Livres Saints disent que le monde entier est sous le pouvoir du péché. Voici pourquoi : la promesse de YHWH-Adonaï devait se réaliser pour tous ceux qui, Juifs et Païens, adhèrent en Yeshoua Ha Mashiah. Avant que la puissance d’adhérer à Christ arrive, la loi nous gardait prisonniers. Il fallait attendre le moment où YHWH-Adonaï nous ferait connaître cette puissance d’adhérence. La loi a été notre surveillant jusqu’à l’arrivée du Christ pour que nous soyons rendus justes par l’adhérence. Maintenant, le temps d’adhérer au Christ est arrivé. Donc, nous ne dépendons plus de la loi des ordonnances.

Oui, en adhérant au Christ Yeshoua, nous devenons tous fils de YHWH-Adonaï. Tous, nous sommes alors baptisés dans le Souffle sacré et le feu, et nous devenons progressivement semblables à lui. Il n’y a donc plus de différence entre les Juifs et les Païens, entre les esclaves et les personnes libres, entre les hommes et les femmes. En effet, nous sommes tous un dans le Christ Yeshoua. Et si nous appartenons tous au Christ, alors nous sommes tous de la famille d’Abraham, nous sommes héritiers comme YHWH-Adonaï l’a promis.

Le but de la Loi est de rendre l’homme libre et parfait 

L’ancienne règle était imparfaite et inutile, alors YHWH l’a supprimée. La loi de Moïse n’a en effet rien produit de parfait et elle établit comme Souverains Sacrificateurs des hommes imparfaits. Le Christ nous a libérés pour que nous soyons vraiment libres. Alors, résistons à l’oppresseur! Ne nous laissons plus attacher avec les chaînes de l’esclavage de la loi des ordonnances! À présent que nous avons connu YHWH, ou plutôt que nous avons été pénétrés par YHWH, ne nous soumettons plus aux faibles et pauvres rudiments de la loi en observant les jours, les mois, les temps et les années, les fêtes, les shabbats, les interdits alimentaires, etc.

Si vous observez ces choses comme preuve de votre justice et de votre perfection, alors le Christ ne vous servira plus à rien. Tout homme qui observe ces choses en guise de justice et de perfection est obligé d’obéir à tous les commandements de la loi sans exclusive et sans faute. Vous qui cherchez à devenir justes par la loi, vous vous êtes séparés du Christ, vous avez perdu ce que YHWH-Adonaï vous a donné. C’est bien dommage que plusieurs ne comprennent pas que toute la loi de Moïse est contenue dans un seul commandement : “Tu dois aimer ton prochain comme toi-même.” Pour nous qui adhérons à Christ, nous voulons fusionner avec Lui pour disparaître en Lui afin que Lui seul vive en nous au point de pouvoir dire : « Christ est ma vie, et la mort m’est un gain. J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de YHWH, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. »

Et nous espérons qu’ainsi, YHWH-Adonaï nous rendra justes et parfaits par le moyen de l’adhérence, et c’est Son Souffle sacré qui nous fait attendre cela avec impatience. Quand quelqu’un vit fusionné au Christ Yeshoua, être circoncis ou ne pas être circoncis, observer les jours, les mois, les temps et les années, les fêtes, les shabbats, les interdits alimentaires, cela n’a aucune espèce d’importance! Ce qui compte, c’est d’adhérer à Yeshoua et de rendre son adhérence visible en aimant son prochain comme Yeshoua a aimé le monde au point de mourir pour ceux qui acceptent son sacrifice expiatoire et propitiatoire.

C’est en cela que nous disons que Christ est notre Loi. Christ est la Loi de la Nouvelle Alliance. Christ est l’accomplissement de la loi pour la justification et le perfectionnement de tous ceux qui adhèrent, ceux qui ont été appelés à la liberté, sans faire de cette liberté une excuse pour vivre selon les désirs qu’inspire le Prince de la puissance de l’air! Au contraire, ils se mettent au service les uns des autres, avec amour.

Guy François Olinga

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 23 décembre 2014. Filed under Vie Enseignements. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.