Comment savoir en 10 critères si vous êtes encore du monde

Religieuse-enceinteLes disciples véritables de Yeshoua Ha Mashiah sont dans le monde, mais comme dit Yeshoua Ha Mashiah dans Jean 17:16 « Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde. » En attendant que les anges viennent séparer la bonne graine de l’ivraie, les juifs des païens, ceux qui sont sortis du monde de ceux qui sont du monde, chacun d’entre nous peut déjà s’examiner pour savoir s’il est du monde ou pas.

Une marque évidente de notre perdition temporelle et éternelle est dans notre attitude profonde (secrète) vis-à-vis du monde.

Nous pouvons toujours nous mentir que nous sommes enfants de Dieu, nés d’en-haut, sauvés, baptisés du Saint-Esprit, etc. Mais aussi longtemps que nous sommes du monde et nous n’en sortons pas, Yeshoua Ha Mashiah, dans sa justice implacable ne pourra pas manquer de nous le rappeler

  1. Nous sommes du monde si notre existence a un autre intérêt (but, sens) à nos yeux que celui que prédestine YHWH-Adonaï à tout homme qui vient dans le monde, à savoir être transformé à la stature parfaite de Yeshoua Ha Mashiah pour vivre son genre de vie sur la terre en vue d’être utilisé à la perfection par YHWH dans l’œuvre de salut (sortie du monde) de ceux du monde.
  2. Aussi longtemps que nous nous identifions comme citoyens au monde ; si nous n’avons pour référence que les philosophies, traditions, sociologies, cultures, principes, proverbes, politiques, économies du monde, alors nous sommes du monde même si nous prétendons être nés d’en-haut.
  3. Nous sommes du monde si nous ne connaissons pas qui est YHWH, quels sont ses desseins pour le monde et le but pour lequel il nous a envoyés dans le monde. Ou alors si nous connaissons ces choses et nous en faisons fi.
  4. Nous sommes du monde si nous parlons le langage (sens des mots) du monde. Si donc nous appelons de richesse et pensons à l’argent ; si nous croyons que l’union fait la force, etc.
  5. Nous sommes su monde si nous trouvons notre bien-être et notre sécurité d’abord dans les médecins, notre argent, nos relations, notre observation des règles strictes de comportement, etc. et non pas en YHWH, bref, si nous ne dépendons pas d’abord de YHWH en toute chose parce que nous estimons qu’il n’est pas digne de confiance.
  6. Nous sommes du monde si nous avons pour modèles les stars (politiques, économiques, sociales, intellectuelles, sportives, religieuses, etc.) du monde. Ces personnes que nous admirons au point de vouloir leur ressembler quand nous ne donnons pas une bonne place à leur vécu dans notre existence.
  7. Nous sommes du monde si nous aimons (adorons, combattons pour) la religion ou si notre justice relève des principes moraux ; si nous parlons d’église en nous référant aux clubs d’idolâtres qui s’assemblent les dimanches au nom de Jésus ; si nous sommes convaincus les pratiques rituelles, cultuelles ou que la récitation d’une formule nous donne le salut ; etc.
  8. Nous sommes du monde si nous prenons plaisir à posséder (convoiter) les choses périssables du monde. La Pyramide de Maslow est alors une sorte de code de conduite pour nous. Allant d’étapes en étapes, nous n’existons que pour nous produire et nous réaliser dans le monde en satisfaisant d’abord nos besoins physiologiques, émotionnels et spiritualistes.
  9. Nous sommes du monde si la pensée du manquement des biens matériels nous inquiète ou nous fait peur.
  10. Nous sommes du monde si la pensée de quitter le monde (mourir) nous fait peur parce que nous voulons prolonger au maximum notre séjour dans le monde que nous préférons parce que nous l’aimons.
  11. Etc.

Voyez-vous, chers lecteurs, nous pouvons toujours nous mentir que nous sommes enfants de Dieu, nés d’en-haut, sauvés, baptisés du Saint-Esprit, parlant en langue, chassant les démons, évitant la fornication, etc. Mais aussi longtemps que nous sommes du monde et que nous ne demandons pas à en sortir, Yeshoua Ha Mashiah, dans sa justice implacable ne pourra pas manquer de nous rappeler ces paroles au jour de notre jugement :

Matthieu 7 : « 21 Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. 22 Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom? N’avons-nous pas chassé des démons par ton nom? Et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom? 23 Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité. »

Guy François Olinga

 

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 6 juillet 2014. Filed under Vie Enseignements. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.