Comment reconnaître une prédication et une vie que YHWH agrée

Osée 4 :6 « Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance. Puisque tu as rejeté la connaissance, Je te rejetterai, et tu seras dépouillé de mon sacerdoce; Puisque tu as oublié la loi de ton Dieu, J’oublierai aussi tes enfants.»

Nous périssons faute de connaissance

etude bibliqueL’ignorance des hommes de notre génération est en train d’atteindre son paroxysme et c’est sur cette ignorance inconsciente qui se prend pour la science que le Malin a fait son lit pour conduire l’humanité à la perdition éternelle. Et pourtant, tous les trésors de la sagesse et de la science sont cachés dans la Bible. La compréhension du message de la Bible pour désirer le voir devenir vie en nous est le commencement donc de la sagesse et de la science. Aussi l’Ennemi des hommes a-t-il veillé à introduire la corruption sémantique dans le message de la Bible, travaillé à voiler l’essence de l’Évangile, à aveugler l’intelligence des Hommes afin qu’ils ne discernent pas les trésors de la sagesse et de la science qui sont cachés dans la Bible. Le message de la Vie et du salut contenu dans la Bible est unique. Et comment se fait-il que ce message unique puisse avoir engendré autant de religions chrétiennes qui se combattent ? Le prosélyte en quête de sagesse et de science se trouve souvent dans un dilemme terrible, ne sachant plus à quelle religion chrétienne se fier.

Dans ce papier, je me propose de donner un canevas aux amoureux sincères de la sagesse et de la science, canevas qui pourra les aider à discerner le message évangélique que YHWH agrée parce qu’il est inspiré de Lui. Cette publication s’adresse à ceux qui ne veulent pas avoir pratiqué la religion en vain, avoir travaillé pour rien, ceux qui ne veulent pas s’entendre dire par le juste Juge en son Jour : « Je ne t’ai jamais connu et je ne me sentais en rien concerné par tes activités religieuses qui n’étaient pas faites en moi. Dehors ! » Telle risque en effet être la sentence prononcée contre la grande majorité des hommes de notre génération en général, et des chrétiens en particulier. Il est vrai que YHWH veut que tous les hommes soient sauvés et que nul ne périsse. Mais ce n’est pas pour autant qu’il adoptera des idolâtres dans sa sainte famille éternelle. YHWH n’a pas la convoitise de la majorité, mais il recherche une qualité sans laquelle nul n’a accès à sa présence contemporaine et éternelle. Si donc vous discernez qu’un prédicateur ou un message évangélique n’est pas en phase avec cette qualité, je vous en conjure, éloignez-vous de lui et d’un tel milieu qui entretien les ténèbres et l’ignorance en vue de votre perdition.

Quelle est donc la substance du message de la Bible ? Comment pouvez-vous reconnaître une prédication ou une vie que YHWH agrée pour vous en approcher en vue d’un transfert de stature ? Je m’en vais vous en donner les grandes lignes sans que systématiquement, je ne vous en donne les références bibliques. Je vais faire des assertions que je ne tiens pas à démontrer car mon but n’est pas de convaincre, mais de donner à ceux à qui je m’adresse, un petit point d’ancrage quand, par la suite, ils décideront éventuellement de sonder la Bible en quête des trésors de la sagesse et de la science qui y sont cachés. Ce canevas se veut simple, compréhensible et narratif pour les esprits simples qui aimeraient comprendre le B + A = BA de la Bible en vue de s’y fonder pour commencer leur propre étude de la Bible qui viendra alors infirmer ou confirmer mon propos selon les dispositions de votre cœur.

La structure de l’univers visible et invisible

La Bible est un livre inspiré par YHWH-Adonaï, Celui qui a souverainement décidé de créer tout ce qui existe, les choses visibles et invisibles, sans consulter qui que ce soit. Aussi a-t-il décidé qu’une partie de son Univers sera habitée par des esprits agissant chacun, comme Lui-même, par un souffle (que les humains confondent à l’esprit) et ayant une faculté de locution (la parole). Les hommes ignorants appellent le Souffle de YHWH, le Saint-Esprit tandis que Sa parole à Lui s’est rendue visible (incarnée) aux hommes en Yeshoua Ha Mashiah. Certains esprits consentent volontairement à demeurer dans une dépendance totale et sans limites à YHWH par ceci qu’ils acceptent de conserver sa stature, sa nature, son ADN encore appelé l’AMOUR qui est un attribut exclusif de YHWH et que seuls ceux qui sont greffés en Lui, YHWH, peuvent comprendre, connaître pour en manifester les fruits. D’autres esprits ont, eux aussi volontairement, sous la direction de Satan, décidé de renoncer à l’AMOUR pour s’infester du MAL qui est l’opposé de l’AMOUR qu’il combat résolument. Les camps sont donc retranchés et inconciliables pour l’éternité. Les esprits ne disparaissent jamais. Ils sont ! Chacun gardant éternellement son identité : l’AMOUR ou le MAL.

YHWH, le Créateur de l’univers, a par ailleurs décidé de faire habiter son univers que nous voyons par des entités qui sont soumises à un cycle de croissance : elles sont conçues, naissent, existent et disparaissent de l’univers visible pour devenir des esprits, quand il s’agit des hommes auxquels je veux limiter ma narration au sujet de l’univers visible. Les hommes sont de nature inférieurs aux esprits. Ils sont vulnérables et faibles face aux esprits. Ils naissent ignorants des réalités de l’univers et doivent être enseignés par les esprits pour accéder à la sagesse et à la science. Chaque esprit ne pouvant donner et enseigner que ce qu’il est, l’Esprit AMOUR va enseigner l’AMOUR aux hommes et l’esprit du MAL va enseigner le MAL aux hommes. Et l’homme grandissant ne peut que manifester la stature, la nature, l’identité de l’esprit qui l’a enseigné pour devenir ainsi le frère, le père, le Dieu de l’homme qui a été enseigné. Aussi pouvez-vous reconnaître le Dieu d’un homme à regarder à son caractère et ses vertus.

Le transfert de nature de l’esprit à l’homme

L’AMOUR et le MAL ont la même stratégie fondamentale d’enseignement : ils nous pénètrent (possèdent) pour nous transformer à partir de notre esprit dans lequel ils déposent leur semence appelée à germer avec le temps jusqu’à ce que nous parvenions à une stature visible et invisible qui les glorifie, parce que nous leur ressemblons et que nous faisons, consciemment ou inconsciemment leur volonté. L’AMOUR nous laisse le choix de Lui obéir tandis que le MAL nous impose sa volonté tout en nous donnant l’illusion du libre arbitre. Par ailleurs, pendant que le MAL ne demande pas notre avis pour nous pénétrer dès notre naissance et ainsi nous contrôler, l’AMOUR lui choisit d’attendre notre âge de raison pour nous pénétrer avec notre consentement. Profitant donc du temps de notre ignorance, le MAL va s’établir en nous pour nous dire qu’il n’y a pour nous aucune autre forme de pénétration possible. Il nous dit que l’AMOUR n’existe pas. Et quand, à notre âge de raison, l’AMOUR qui n’a jamais cessé de se tenir à la porte de notre esprit, en demandant l’autorisation de nous pénétrer, réussit à attirer notre attention, le MAL s’interpose pour nous dire que l’AMOUR est méchant, qu’il n’a rien de bon comme matériel et gloire à nous offrir et que ses exigences de mise à part (sanctification) pour accéder à sa stature sont inaccessibles aux hommes. Si néanmoins nous insistons pour vouloir nous laisser pénétrer par l’AMOUR, alors le MAL nous propose rapidement un placebo efficace, appelé la religion, par lequel il nous donne de temps en temps de singer les attributs de l’AMOUR. Dans cet enclos de la perdition qu’est la religion, le MAL a introduit une autre Bible, un autre évangile, un autre messie et il y joue le rôle de Dieu. C’est alors qu’il vous donne de grandir toujours plus dans la haine et le blasphème contre YHWH en vous faisant croire que vous êtes au service de YHWH. Pour ce faire, le MAL s’appuie simplement sur l’objet de votre désir le plus profond : la convoitise du matériel, du confort, de la facilité et de la gloire. C’est la situation dans laquelle se trouvent tous les religieux dans le monde. Ils sont donc fils d’un même père que ceux qu’ils traitent naïvement de fils de la perdition.

La croissance dans la stature de votre père

Passée la phase d’ensemencement consécutive à votre pénétration par le souffle de votre père, l’AMOUR ou le MAL, il donne à vos aînés dans son identité de travailler à votre croissance dans son identité jusqu’à ce que vous parveniez à sa stature parfaite. Ces aînés, ce sont toutes les personnes qui vous enseignent : les parents, les enseignants séculiers, les amis, les relations et les enseignants religieux, mais aussi les médias. Les manuels d’enseignement sont : la télévision, la radio, internet, les journaux, les livres, etc. Parlant des livres, pendant que le MAL s’en est donné une foule, l’AMOUR s’est limité à donner un seul livre aux hommes que le MAL ne s’est pas gêné à corrompre : la Bible. Et pourtant les hommes ne savent pas qu’il y a des bibles selon le MAL et la Bible de l’AMOUR, la différence n’étant pas dans les caractères calligraphiques, mais dans la sémantique des mots. Les mots contenus dans la Bible ont le sens que leur donne le souffle qui vous a pénétrés.

L’AMOUR et le MAL (encore appelé le PÉCHÉ) ne sont donc pas des formes de comportement mais des identités. Et chacune de ces identités est reconnaissable à ses fruits. Le MAL a, en effet, des désirs contraires à ceux de l’AMOUR, et l’AMOUR en a de contraires à ceux du MAL, Ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez. Si vous avez été pénétrés par l’AMOUR, alors le MAL a perdu toute puissance de contrôle de votre personnalité. Vous êtes réellement affranchis de son oppression. Or, la manifestation visible de ce que vous êtes habités par le MAL c’est : l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, la haine, les sectes, les compétitions, la convoitise, les calomnies, l’amour du monde, la peur de l’AMOUR, la religiosité, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, etc. Et le fruit de l’AMOUR, c’est la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance, l’adhérence à Yeshoua, la convoitise de la stature de YHWH, le dégoût du monde, etc. Ce serait trop facile de faire la part des choses si chaque enfant ne manifestait que la nature de son père. Pour donc semer la confusion, le MAL a appris à ses enfants à singer le fruit de l’AMOUR dans les communautés religieuses, cirque saupoudré de l’observation charnelle des commandements de l’Éternel et autres fêtes de l’Éternel, ou encore, par la pratique de la morale pour ceux qu’il a pu conserver en dehors de la religion rituelle, étant entendu qu’il a une seule vraie religion dont le message se résume à la convoitise du matériel, du confort et de la gloire dans la chair. La cerise sur le gâteau c’est les simulacres de miracles et prodiges que le MAL produit au travers des religieux pour renforcer leur illusion de ce qu’ils sont AMOUR.

La véritable nature du combat spirituel

Chaque homme rejoint le camp spirituel de son père spirituel à l’instant de sa mort physiologique. Les hommes ne connaissant pas les réalités de l’Univers spirituel, l’AMOUR leur dit dans la Bible que le camp spirituel du MAL s’appelle l’enfer, un lieu de souffrances, de grincements de dents et de douleurs éternelles, ce que le MAL se garde bien de confirmer à ses enfants, de peur que ces hommes ne le chassent de leur corps en invoquant le secours de l’AMOUR qui, seul, est capable de les délivrer de l’emprise damnante du MAL. L’AMOUR souhaite en effet que toute l’humanité devienne AMOUR en vue de partager ses privilèges éternellement avec ses rachetés dans la félicité. Avant la venue du Sauveur de l’humanité en la personne de Yeshoua Ha Mashiah, aucun homme n’était parvenu à s’affranchir de l’esclavage du MAL. L’ADN de YHWH était effectivement inaccessible aux hommes. Yeshoua est le premier né parmi les hommes qui a pu revêtir la stature de l’AMOUR au point d’être confondu à YHWH qui seul est AMOUR. Par le sacrifice de sa vie, il a apaisé la colère de YHWH contre l’humanité rebelle, permettant ainsi que le Créateur libère une effusion de son Souffle dans le monde pour le rendre disponible à quiconque le convoite comme aide en vue de son affranchissement de sa possession par le MAL. L’AMOUR connaît les motifs cachés des hommes. Il reconnaît ceux qui convoitent sincèrement son Souffle et il permet qu’ils en soient pénétrés. Vous les reconnaîtrez à ceci qu’ils ne manifestent constamment que le fruit de l’AMOUR et ne sont pas comme des caméléons.

Les hommes, hébergeant depuis leur naissance la présence oppressante du souffle du MAL dans leur corps, sont parfois attirés par la voix de l’AMOUR qui parle à leur conscience. Et pendant qu’ils essayent de lui obéir (le suivre), le MAL use de tous les artifices de séduction et de toute la violence dont il est capable pour les conserver dans la rébellion. C’est la condition de 99% de l’humanité. Et même le 1% des hommes qui est sorti du monde gouverné par le MAL, ceux que la Bible appelle les rachetés, les sanctifiés, les justes, les saints, les esprits vivifiés, les affranchis, les véritables enfants de YHWH, nés de nouveau dans son Royaume d’AMOUR, ceux-là aussi, ne sont pas à l’abri des assauts du MAL, surtout quand ces saints entreprennent de vouloir contribuer à révéler aux hommes leur condition de perdition et d’ignorance. Le MAL se sert, comme soldats d’avant-garde contre les saints, de ses nés de nouveaux à lui qui, du reste, se combattent aussi entre eux du fait de leur nature qui n’est pas AMOUR. Quand donc une communauté de personnes voit le jour et aspire ou prétend être de l’AMOUR, le MAL se presse de l’infiltrer pour s’assurer que c’est un autre groupe de ses enfants qui se jouent des tours en se passant pour ce qu’ils ne sont pas. Une fois le constat fait de ce que ces hommes ne sont pas UN dans l’AMOUR, l’espion triomphant ressort de la communauté et part vers les autres tout rassuré pour dire aux hommes « qu’il n’y a pas encore péril dans le monde car, dit-il, ces personnes rassemblées dans ce groupe, apparemment différent, sont comme tous les autres hommes du monde en dépit de leur discours et de leur code sémantique nouveau ; l’AMOUR n’est pas encore entré dans l’Univers visible. » Voilà donc la véritable nature du combat spirituel.

Comment donc reconnaître finalement l’AMOUR ?

La séduction et la confusion sont à leur comble. Nul ne peut les discerner sans le secours de la Lumière d’en haut dont seul le Souffle de YHWH éclaire. Tous sont perdus et susceptibles d’être séduits. Comment je le sais ? Parce que nul n’est AMOUR. Personne ne manifeste le fruit de l’AMOUR, seul ou en communauté, parce que personne n’est encore mis à part, personne n’est encore sanctifié, personne n’est encore véritablement pénétré par le Souffle de YHWH. Tous, nous sommes des ignorants, des hypocrites anti-Mashiah, aimant le monde et son confort plus que le Créateur. Comme dans le cas de la fausse monnaie, nous sommes tous faux et mensonge. Et pourtant personne ne s’en rend compte parce que personne dans notre génération ne connaît vraiment l’AMOUR, personne n’est AMOUR. La création toute entière attend avec un ardent désir le jour où l’AMOUR sera manifesté dans notre génération. C’est quand la vraie monnaie aura été rendue visible que la fausse sera reconnaissable. C’est quand l’AMOUR brillera dans le monde que les hommes verront combien ils sont UN avec le MAL pour le fuir. C’est quand les hommes verront UNE SEULE communauté des hommes sur la terre qui est AMOUR au point d’être confondable à Yeshoua, le premier Fils de l’AMOUR, qu’ils sauront que ces hommes sont véritablement des disciples des Yeshoua et que Yeshoua est véritablement celui qu’il dit être : le sauveur du monde, celui qui a payé un grand prix pour la libération du seul nom (la stature, le Souffle, la puissance) par lequel nous pouvons vaincre le MAL et sortir de son emprise pour revêtir la seule stature qui sera autorisée à passer son éternité dans la présence de YHWH, la stature que Yeshoua et ses premiers disciples ont manifestée sur la terre.

Quand vous aurez le discernement, vous pourrez alors distinguer les serviteurs de l’AMOUR des serviteurs du MAL, chacun travaillant à l’augmentation du nombre des disciples de son père. Les premiers travaillent à vous révéler les réalités de l’Univers telles que exposées dans ce papier pour vous donner la main d’association dans votre marche vers la sortie progressive du monde, tandis que les seconds vous aident à aimer encore plus le monde en vous enseignant les stratégies de règne dans le monde par l’accession à toujours plus de possessions matérielles, de confort et de gloire tout en baignant dans des apparences de piété sous forme de religiosité, de morale, ou de toutes autres pratiques qui, à la vérité, ont une apparence de sagesse, en ce qu’elles indiquent un culte volontaire, de l’humilité, et le mépris du corps, mais qui sont sans aucun mérite et contribuent à la satisfaction de la chair, garante de votre conservation dans la perdition.

Parmi les serviteurs de l’AMOUR, vous pouvez distinguer deux catégories : ceux qui ont le fardeau à parler de l’Évangile aux hommes qui sont encore totalement en dehors des trésors de la sagesse et de la science qui sont cachés dans la Bible, et ceux qui sont plus portés à travailler à la croissance des aspirants disciples de l’AMOUR dans leur pénétration par le Souffle de l’AMOUR, jusqu’à ce que l’AMOUR soit parfaitement formé en eux, en vue du jour de leur rédemption dans un corps incorruptible, sauvé éternellement de la menace du MAL.

Voilà, cher lecteur, un canevas que je vous propose humblement de confronter aux Écritures Bibliques dans l’espoir qu’il contribuera à vous faciliter la compréhension des mystères cachés dans la Bible et ainsi faire le choix de la sagesse et de la Vie éternelle.

Guy François Olinga

 

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 29 novembre 2014. Filed under Vie Enseignements. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.