Ce que conscience veut, Dieu le veut

La conscience est la faculté mentale, une connaissance, une intelligence, un don des esprits à votre esprit qui vous donne d’appréhender de façon subjective votre identité, votre environnement immédiat et l’univers tout entier, visible et invisible. Pour faciliter la compréhension au lecteur, nous parlons aussi de la conscience comme synonyme de science. En réalité, la conscience est une composante de l’esprit, avec l’intuition et la communion, qui fonctionne comme le réceptacle d’énergie spirituelle ayant au préalable été transformée en « information » que nous appelons aussi « science ». En d’autres termes, la conscience contient la science, entendue comme étant l’intelligence spirituelle.

Votre Dieu c’est votre conscience

Possession-Esprit-OU-EgoLes esprits sont donc les auteurs et les consommateurs de votre conscience. Auteurs parce qu’ils en sont la source, devenant ainsi de facto votre véritable Dieu ; consommateurs parce que ce don est d’abord destiné à vous conduire à mener un genre de vie, une existence donc, dans lequel seuls eux sont glorifiés. (Hébreux 12:2) L’auteur de votre conscience ne peut que travailler à la réalisation des promesses faites à vous comme individu en les imprimant dans votre conscience afin que vous en témoigniez pour sa gloire.

C’est par la conscience qu’un petit nègre d’origine kenyane a pu confier un jour à son épouse d’abord, puis à ses mentors, qu’il veut et peut devenir président des États-Unis d’Amérique. C’est une conscience hors du commun qui permit à Gandhi, Mandela, Mao, Martin Luther King, Galilée, Einstein, etc. d’émettre et de réaliser des projets impensables aux consciences ordinaires, et qui ont permis de conserver leurs noms dans la mémoire collective. La conscience d’Hitler et des Nazis leur autorisait à exterminer les juifs et à faire des câlins à leurs enfants le soir, une fois rentrés dans leurs résidences. La conscience du bouddhiste ne lui autorise pas à manger de la viande de bœuf. La conscience de Nicolas Sarkozy ne s’est pas gênée à détruire la Lybie de Kadhafi, en faisant des dégâts collatéraux de 5.000 vies insignifiantes à ses yeux, tout en affirmant que c’était un acte juste et posé pour le bien-être du peuple Libyen à qui il voulait offrir la démocratie à l’occidentale, ce qu’il y a de meilleur pour l’humanité en matière d’organisation sociale selon la conscience occidentale actuelle. Aux hommes exceptionnels qui marquent l’histoire de l’humanité donc, une conscience produisant des œuvres qui laissent le commun de mortels pantois et incrédule jusqu’à ce que la chose soit accomplie.

Ce que veut votre Conscience, votre Dieu le réalise donc. Aussi est-il écrit dans la Bible qu’il existe plusieurs Dieux, étant entendu que le mot « Dieu » désigne en réalité l’esprit source de votre science par laquelle il vous conduit à accomplir ses desseins pour sa gloire. En effet, l’énergie de votre Dieu, une fois déposée dans votre conscience, devient votre science. Cette science se transforme ensuite en pensées qui s’exécutent dans les mouvements et actes effectués par votre corps. Votre conscience détermine donc vos pensées, vos paroles et vos œuvres.

La conscience est l’expression de votre identité

« Ne comprenez-vous pas que tout ce qui entre dans la bouche va dans le ventre, puis est jeté dans les lieux secrets? Mais ce qui sort de la bouche vient du cœur (de la conscience), et c’est ce qui souille l’homme. Car c’est du cœur (de la conscience) que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies.… » (Matthieu 15:17-19)

Avant d’être une question de comportement et d’œuvres visibles, l’expression de votre conscience est d’abord dans le contenu (définitions) que vous donnez à des concepts tels que : Dieu, Satan, la vie, la mort, le bonheur, la richesse, la pauvreté, le salut, la justice, la vérité, le bien, le mal, la loi, l’amour, la perfection, le possible, l’impossible, le but de votre existence, etc. Votre conscience détermine aussi vos désirs, aspirations, urgences, priorités, etc. Il n’est pas évident de rencontrer deux individus qui ont exactement la même conscience. Mais les liens d’alliance peuvent étroitement rapprocher deux consciences au point qu’elles deviennent UNE. À vous observer, à vous lire ou à vous écouter, les initiés discernent facilement votre état de conscience, la source de votre science, ce qui vous inspire vos convictions.

Seuls des individus qui ont la même conscience peuvent se comprendre quand ils communiquent, parce qu’ils ont la même intelligence des termes et concepts. Ils sont animés du même esprit. Les individus de la même conscience ont les mêmes objectifs, des stratégies similaires et ils atteignent les mêmes résultats. Trop globalement parlant, on distingue deux consciences chez les humains : la conscience créatrice et la conscience cosmique. La conscience créatrice vous donne de désirer ressembler à YHWH, le Créateur de l’univers, dans ses vertus et attributs tels que manifestés en Yeshoua le Messie sur la terre. Cette quête est parfaite par le revêtement de toute la plénitude de sa Conscience. Ceci est le lot d’une minorité d’individus dans notre génération. La conscience cosmique, quant à elle, pousse l’homme à s’identifier à son ego et à rechercher avant tout la visibilité, son confort dans la matière périssable et sa longévité sur la terre. Chaque conscience individuelle peut être classée dans un de ces deux grands groupes de conscience.

Le mariage est une alliance de transfert de conscience

Toute conversation méditative, toute lecture méditative, toute écoute méditative, tout enseignement méditatif, toute exhortation, etc. est une séance dans laquelle l’émetteur (l’esprit mâle) essaye de pénétrer, communiquer, transférer, déposer, dédoubler, multiplier sa conscience dans l’esprit du récepteur (l’esprit femelle). Le transfert de conscience est aussi jouissif, si non plus que l’acte sexuel. Aussi, toute relation fondée sur le transfert de conscience est-elle appelée mariage. Et Yeshoua est l’époux de l’Église, entendue comme l’ensemble des personnes qui sont dépositaires de sa conscience, sa stature, et donc qui lui ressemblent dans ses vertus. Suivez mon regard !

Les êtres humains sont, eux aussi, toujours à la quête du plaisir que procure le transfert de conscience quand ils trouvent des individus qui vont les écouter et surtout croire à leur conscience pour en devenir des réceptacles. C’est encore sur cette fibre par exemple que les médias de masses et les médias sociaux tirent pour se donner ou donner à tous ceux qui le désirent l’opportunité d’essayer d’ensemencer les consciences femelles disponibles. C’est aussi cette pulsion qui justifie la multitude des domaines de compétences, des écoles, des religions, des philosophies, des spiritualités, des espérances (foi), etc. Chacun a la prétention inavouée de croire que sa science est la bonne, la meilleure, la parfaite qu’il faut multiplier dans sa sphère d’influence, sa chapelle ou son écurie. D’où l’assurance que les uns et les autres manifestent quand ils rendent publique leur science, le contenu de leur conscience donc. En tout cas, la conquête des consciences femelles, supposées ou réelles, qui refusent d’être ensemencées, a dans l’histoire conduit des consciences mâles au meurtre, à l’inquisition ou des guerres de civilisations.

L’évangile est exclusivement une question de conscience

Le Père Élohim a lui aussi Sa Conscience, Son Intelligence, Sa Science que les religieux et les ignorants appellent le Saint-Esprit ou encore la troisième personne de la divinité. Notre désir de transférer notre conscience à des tiers n’est donc pas propre à l’humanité, étant donné que c’est aussi le désir et le plaisir premier des entités spirituelles que de se multiplier, former leurs semblables par le don de leur science dans des consciences ouvertes et disposées à les glorifier. C’est ainsi que YHWH recherche des adorateurs en esprit, des personnes qui acceptent qu’il multiplie sa Conscience en elles. (Jean 4:22-24) Les enfants de la même source de science, du même Dieu donc, sont identifiables à ceci qu’ils ont la même conscience. On dit alors qu’ils sont UN. (Jean 17:21)

Yeshoua Ha Mashiah dit qu’il est le seul chemin pour accéder à la conscience Véritable qui est celle de YHWH Adonaï. Nul ne peut accéder à la conscience de Père Élohim sans l’aide de Yeshoua, parce que nous avons un adversaire plus puissant que nous qui s’y oppose victorieusement. (Jean 14:6) Cet adversaire est assis en tout homme. Cet adversaire, c’est l’ego qu’il nous est impossible de discerner, encore moins de vaincre, sans l’aide de Yeshoua. C’est cet ego qui fait dire au religieux par exemple que la conscience (stature parfaite) de Yeshoua est inaccessible aux humains. Et pourtant c’est d’abord et seulement pour nous donner le pouvoir de revêtir sa conscience que Yeshoua s’est sacrifié. L’ego est la fameuse marque de la perdition dont parle la Bible, la marque de la Bête donc. Il est dit de Yeshoua qu’il n’a jamais connu le péché parce qu’il n’a jamais marché par l’ego. L’ego, c’est Satan, du moins dans ma conscience à moi !

Romains 8:9 « Pour vous, vous ne vivez pas selon l’ego, mais selon l’esprit, si du moins la Conscience de YHWH habite en vous. Si quelqu’un n’a pas la Conscience de Christ, il ne lui appartient pas. » Malgré cet avertissement clair, il se trouve que des imposteurs ont pris sur eux de se présenter en serviteurs de Dieu, leur Dieu (qui n’est pas YHWH), pour construire des entreprises qui usurpent le mot « église » afin d’y raconter des fables à des moutons qu’ils tondent jusqu’à ce qu’ils n’aient plus de laine. Puis ils en font des fils de la géhenne encore plus endurcis, ces individus qui récitent des versets bibliques comme des perroquets sans en avoir l’intelligence.

Morceaux choisis bibliques au sujet de la conscience

Jean 8:44 « Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur et le père du mensonge. » (Résumé de la conscience de Satan)

Matthieu 15:8-9 « Ce peuple m’honore des lèvres, Mais son cœur (sa conscience, ses pensées) est éloigné de moi. C’est en vain qu’ils m’honorent, en enseignant des préceptes qui sont des commandements d’hommes. »

Ésaïe 55:8-9 « Car mes pensées (ma conscience) ne sont pas vos pensées, Et vos voies ne sont pas mes voies, Dit l’Éternel. Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, Autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, Et mes pensées au-dessus de vos pensées »

Jean 17: 21 « afin que tous soient un (aient la même conscience), comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu’eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m’as envoyé. »

Jean 15:15 « Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai appris de mon Père (la conscience de mon Père). »

La mort est aussi dans la conscience

Le mort c’est cette personne qui ne connaît pas qu’elle est d’abord un esprit conduit par une conscience qui lui est donnée par des esprits au travers de l’intuition ou des serviteurs des esprits maîtres. Ce qui est né de l’ego est ego; ce qui est né de l’esprit est esprit. Le mort ne s’inquiète pas de son état de conscience, se contentant de suivre naïvement des gourous dans leur décadence spirituelle sans savoir ce qu’il fait. Le mort ne se demande pas la raison de sa présence dans l’école séculière ou dans la religion. Le mort ne sait pas qu’il est violé dans sa conscience quand il écoute un certain genre d’individus, de messages et de vidéos. Le mort ne s’étonne pas de constater la pléthore de consciences autour de lui qui, chacune, se prend pour la vérité, alors qu’une seule conscience est salutaire.

La mise à mort de l’ego est condition sine qua non pour l’éveil de la conscience, l’éveil spirituel. Certains morts connaissent un éveil de conscience enténébré qui les conduit à fusionner avec des fausses lumières qui ne sont pas la Lumière, parce que leur ego s’est muté en ego spirituel. « Et cela n’est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière. » (2 Corinthiens 11:14) Mais au bout du compte, le salut en Yeshoua est uniquement et exclusivement dans l’éveil de la conscience, dans la pénétration de notre esprit par la Conscience créatrice. C’est cela la nouvelle naissance dans la Conscience d’en haut. Mais disons-le très clairement à propos de la naissance d’en haut, « c’est par le don du Souffle sacré de YHWH que vous recevez sa conscience, par le moyen de l’adhérence à Yeshoua. Cela ne vient donc pas de l’humain, c’est le don de YHWH. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie. » (Éphésiens 2:8-9)

Guy Olinga

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 8 octobre 2015. Filed under Vie Enseignements. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.