Ce n’est pas à force d’activisme qu’on subordonne l’univers

« Qui d’en vous d’ailleurs peut, en s’inquiétant, ajouter une coudée à la longueur de son existence? Et le vêtement pourquoi vous en inquiéter ? Observez les lis des champs, comme ils poussent: ils ne peinent ni ne filent. Or je vous dis que Salomon lui-même dans toute sa gloire, n’a pas été vêtu comme l’un d’eux. Que si Élohim habille ainsi l’herbe des champs, qui est aujourd’hui et demain sera jetée au four, ne fera-t-il pas beaucoup plus pour vous, gens de peu d’adhérence! Ne vous inquiéter donc pas en disant : Qu’allons-nous manger ? Qu’allons-nous boire ? De quoi allons-nous nous vêtir ? Ce sont là toutes les choses dont les païens sont en quête. Or Votre Élohim sait que vous avez besoin de tout cela. Cherchez d’abord son Royaume et sa Justice, et tout cela vous sera donner par surcroit. Ne vous inquiéter donc pas du lendemain: demain s’inquiétera de lui-même. A chaque jour suffit sa peine. » Matt 6: 27-34.

Lecture-BibleCes instructions mettent en évidence la différence entre les païens, et ceux qui sont pénétrés du souffle sacré /Esprit de vérité dont la vocation consiste à sortir du règne animal et végétal (sortir du règne païens dont la hiérarchie est Satan) pour être élever à la stature spirituelle de Yeshoua “parole D’Elohîms faite chair” et manifestation visible du Royaume et de la Justice D’Elohîms.

IL est très important de noter que ici le Maitre Yeshoua ne s’adresse pas à n’importe qui, mais aux consacrés D’Elohîms, ceux-là que le Père lui a donné dans le monde, par ce qu’ils sont au Père. Yeshoua Ha Mashiah révèle à ses disciples et cohéritiers, les mystères du Royaume D’Elohîms son Père, les lois qui régissent l’univers et ses composants visibles et invisibles, spirituels et matériels.

Ce n’est pas à force d’activisme qu’on subordonne l’univers, mais c’est par l’obéissance absolue à la Loi / Parole D’Elohîms, c’est en ayant par la puissance de L’Esprit de vérité le pouvoir de suivre Yeshoua Ha Mashiah hors de la porte, se laisser entrainer dans le feu pour la filiation, la fusion au Fils premier-né, par qui le Père a tout crée et à qui il a aussi tout subordonner.

Luc Bimaye

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 29 juin 2014. Filed under Méditation. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.