Home » Archives by category » SÉCULIER » Sec Formation » Sec Points de vue
Le mystère des égrégores

Le mystère des égrégores

On appelle égrégore, l’ensemble des énergies cumulées de plusieurs personnes, vers un but ou une croyance défini par eux. Il agit comme un accumulateur d’une énergie aurique possédant ses propres caractéristiques, et motivé par la foi ou la concentration de plusieurs personnes à la fois. C’est une manifestation parapsychique, un « être » ou une […]

Les trois types de connaissances

Plusieurs de mes interlocuteurs me disent non sans anxiété : « Maintenant que je maîtrise la théorie sur l’identité de l’homme, la structure du cosmos, les parallèles entre les versets bibliques, les exploits des héros de la Bible, les évènements de la fin des temps, la malice de l’ego, etc. Maintenant que j’ai lu plusieurs publications, écouté des merveilleux enseignements et visionné en boucle plein de vidéos, quelle est la prochaine étape ? »

Continue reading …
Le rôle social et émotionnel de Facebook : Renforcer l’ego

Facebook est une cour du Roi Petaud où la sagesse supposée côtoie, comme dans une alliance de sang, avec joie ou tristesse, la folie qui s’ignore, au point où l’un ne peut plus se passer de l’autre, l’ego aidant.

On se croirait dans un épisode du film à succès : “JE T’AIME, MOI NON PLUS”. Quelle belle aventure humaine et donc temporelle! En tout cas, moi, J’AIME, J’AIME et J’AIME ÇA. Un seul mot : CONTINUONS !!!

Continue reading …
Le porte parole du Vatican pense qu’il y a 6 milliards de gens en trop sur Terre

Le pape « vise à un changement dans les cœurs. Ce qui va nous sauver n’est pas la technologie ou la science. Ce qui va nous sauver est la transformation éthique de notre société », a déclaré le père carmélite Eduardo Agosta Scarel, un scientifique du climat qui enseigne à l’Université Catholique pontificale à Buenos Aires.

Continue reading …
Le Développement : un concept énigmatique pour les masses ignorantes africaines

Les africains doivent comprendre que pour que l’Afrique sorte du contrôle ou de la domination qui s’exerce sur la terre au travers de certains peuples, il faudrait déjà que les africains commencent à comprendre l’univers dans lequel ils vivent et qu’ils cessent de résumer l’univers aux seuls composants visibles. Ils doivent comprendre que l’environnement est d’abord et surtout esprit et arrêter de définir le développement comme l’accumulation ou l’addition du périssable car on ne peut pas influencer la sphère visible de l’univers aussi longtemps que l’on n’a pas tissé des liens avec la sphère invisible.

Continue reading …
Pourra-t-on croire encore en Dieu ?

Croire en Dieu sera-t-il encore possible dans un avenir proche ? Telle était la question débattue lors de la table ronde organisée par Le Monde Festival, le 21 septembre 2014 à l’Opéra Garnier de Paris. Pour tenter d’y répondre, le journaliste Nicolas Weill a invité le rabbin Delphine Horvilleur, le politologue Gilles Kepel, le philosophe Jean-Luc […]

Continue reading …
Les élites américaines commencent à passer en mode survivaliste

Récemment, des fonctionnaires retraités de la NSA ont déménagé dans les Ozarks, où ils ont accès à des zones de sécurité souterraines qui ont été transformées en mini-villages sécurisés autonomes. Leurs surfaces se composent généralement de 5 à 10 acres pour chaque famille, contient une alimentation en eau potable, les habitants sont armés jusqu’aux dents, ils possèdent des systèmes de communication alternatifs autonomes et ont des années d’aliments stockés. Ma source est une personne qui a pris sa retraite de la NSA, il y a près de trois ans. Sa décision de participer à la relocalisation a été déclenchée par la réélection du président Obama, qui dit-il hâtera la survenue des évènements à venir, parce que l’administration Obama nous y conduit directement. Tels étaient les mots de l’ancien combattant de 20 ans à la NSA, pas des mots en l’air.

Déplacements d’ex-FEMA

Des fonctionnaires, récemment retraités de la FEMA, se délocalisent vers des zones naturelles, en Caroline du Nord. Leurs enclaves contiennent les mêmes ressources, traitement de l’air et de l’eau, de la nourriture et des armes. Ces enclaves comprennent également des structures souterraines qui sont relativement autonomes et peuvent servir à isoler les habitants de l’extérieur. J’ai deux sources sur cette information, un membre de ma famille et un fonctionnaire de la FEMA à la retraite, qui a choisi de ne pas participer à ce déplacement.

Continue reading …
Tous sont des esclaves de la Pyramide de Maslow

Les besoins humains selon Maslow :

Les besoins physiologiques sont directement liés à la survie des individus ou de l’espèce. Ce sont typiquement des besoins concrets (faim, soif, sexualité,…).
Le besoin de sécurité consiste à se protéger contre les différents dangers qui nous menacent. Il s’agit donc d’un besoin de conservation d’un existant, d’un acquis. Il s’inscrit dans une dimension temporelle.
Le besoin d’appartenance révèle la dimension sociale de l’individu qui a besoin de se sentir accepté par les groupes dans lesquels il vit (famille, travail, association, …). L’individu se définissant par rapport à ses relations, ce besoin appartient au pôle « relationnel » de l’axe ontologique.
Le besoin d’estime prolonge le besoin d’appartenance. L’individu souhaite être reconnu en tant qu’entité propre au sein des groupes auxquels il appartient.
Le besoin de s’accomplir est selon Maslow le sommet des aspirations humaines. Il vise à sortir d’une condition purement matérielle pour atteindre l’épanouissement. Nous le considérons donc comme antagoniste aux besoins physiologiques.

Continue reading …
Nous ne sommes pas de la même classe … sur Facebook

« Quand j’étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant. Maintenant, je suis un homme et je n’agis plus comme un enfant. » (I Corinthiens 13:11) Au cours de leur existence sur la terre, les hommes n’ont pas tous le même âge, la même intelligence, le même dépôt de connaissances, le même stade […]

Continue reading …
Le pardon sous l’angle de la philosophie

Selon Jankélévitch : « Le pardon ne demande pas si le crime est digne d’être pardonné, si l’expiation a été suffisante, si la rancune a assez duré…Il n’y pas de faute si grave qu’on ne puisse en dernier recours, la pardonner. Rien n’est impossible à la toute-puissante rémission ! Le pardon, en ce sens peut tout. Là où le péché abonde, dit Saint-Paul, le pardon surabonde…S’il y a des crimes tellement monstrueux que le criminel de ces crimes ne peut même pas les expier, il reste toujours la ressource de les pardonner, le pardon étant fait précisément pour ces cas désespérés et incurables. » (L’imprescriptible – Jankélévitch)

Continue reading …
Page 1 / 212