Beaucoup confondent le verbiage, bavardage, répétition du lexique, et enseigner

« Cependant, quand le fils de l’homme (Yeshoua Ha Mashiah) viendra trouvera-t-il l’adhérence sur la terre…? »

PredicateurLe non averti (les âmes vivantes) ne peut échapper à penser que l’Adon Yeshoua Ha Mashiah se serait planté dans sa lecture de l’avenir, dans sa vision du futur présent; car des milliards d’individus se déclarent chrétiens ignorants tout absence de lien entre Yeshoua Le Mashiah, le Dieu païen (le prince des ténèbres), et Yeshoua Ha Mashiah Parole / Fils de YHWH Adonaï Élohim (le vrai Juif et modèle inaliénable de L’accomplissement de L’Homme tout court, l’Homme agréable à Élohim.

Plusieurs encore font usage du lexique “Yeshoua, Élohim, etc.” pour parler du même Élohim païen (le prince du système des nations dont ils sont dépendants) qui apparait sous plusieurs faces.

Mais l’adhérence dont parle le Messie Yeshoua, est un “don” qui vient d’en haut, du Père de Lumière. Cette adhérence est la résultante du pouvoir irrésistible que confère le seul souffle sacré (naissance d’en haut), de suivre Yeshoua hors de la porte, dans la liberté totale du système inique des nations et de son âme (ha’ Satan), en vue d’un lien fusionnel avec Yeshoua, pour l’accomplissement des desseins D’Elohîms.

Il est impossible d’être habité du souffle de Yeshoua Ha Mashiah, et de suivre un sentier contraire à celui qu’il a lui-même suivi dans les jours de sa chair. Ses vrais témoins sont l’image visible du Messie Yeshoua, l’invisible, selon qu’il l’a souligné lui-même à ses disciples et frères: Comme mon Père Élohim m’a envoyé, moi aussi je vous envois… »

Beaucoup confondent le verbiage, bavardage, répétition du lexique, et enseigner. À ce sujet Jean l’immergeur affirme : « seul celui qui vient d’en haut est au-dessus de tout, il témoigne de ce qu’il a vu et entendu … »

Enseigner c’est réaliser la nouvelle créature, celle dont Yeshoua Ha Mashiah est le premier-né, le chef et le modèle d’obéissance de puissance, de gloire par la filiation à Élohim le Père. Cette adhérence, elle, ne court pas les rues. Et quand elle existe, elle participe à la destruction du désordre cosmique.

Luc Bimaye

Print Friendly, PDF & Email
Posted by on 29 juin 2014. Filed under Méditation. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.