Nous avons retrouvé les deux arbres du jardin d’Éden

L’énigme des deux arbres qui se trouvaient dans le jardin d’Éden, ne nous semble pas encore avoir été résolue par l’humanité. Le fruit défendu n’étant pas décrit dans le texte biblique, l’arbre de la connaissance du bien et du mal a été assimilé à différentes essences. Nous proposons une autre hypothèse sur la question.

Les deux arbres sont dans l’homme

Adam-et-EveL’arbre de la connaissance du bien et du mal, c’est le subconscient. Il a pour sève, l’ego. Les pensées et les émotions sont ses fruits. Ses branches sont les organes de sens, par lesquels il communique avec son environnement.

A contrario, l’arbre de vie, c’est la conscience éveillée. Il a pour sève, le Souffle sacré. La révélation est son fruit. Sa branche unique est l’intuition, par laquelle il communique avec son environnement.

L’homme est conforme à l’arbre de son identification

L’homme est dit animal quand il s’identifie à l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Il devient alors un Dieu en dehors du Créateur. Vous pouvez aussi désigner l’arbre de la connaissance du bien et du mal par : la personnalité. Il cherche constamment à croître, donc à se développer par l’accumulation des choses de la forme.

L’homme est dit spirituel quand il s’identifie à l’arbre de Vie. Il devient alors un elohîm en Elohîms, par le lien du Souffle sacré. Vous pouvez aussi désigner l’arbre de Vie par : l’esprit éveillé. Sa croissance est l’œuvre exclusive de la puissance de sa sève, le Souffle sacré dont il désire se remplir jusqu’à la plénitude, pour être heureux.

La mort et la vie de l’homme dépendent de l’arbre

Créés s’identifiant à l’arbre de Vie, Adam et Ève ont été séduits pour manger du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, entrainant ainsi toute l’humanité dans leur folie. C’est depuis lors que tous sont séduits à leur insu, et chassés hors de la sphère de conscience de leur création. C’est cela la mort.

Cependant, par amour pour eux, l’arbre de Vie a décidé de prendre leur forme, pour entrer dans la sphère de conscience de la perdition. Ce faisant, il a appelé les humains qui sont bien disposés à mourir à la sphère de conscience de la perdition, pour leur redonner de sa sève, seule possibilité pour eux de retourner à la sphère de conscience de leur création. C’est cela le salut.

L’humanité a fait le choix de la mort

Malheureusement, l’arbre de Vie a trouvé que nous sommes tombés en amour pour la forme. Nous nous y plaisons, au point où nous avons préféré mettre à mort l’arbre de Vie. Nous avons trouvé qu’il venait troubler notre bien-être, notre confort, notre bonheur dans la forme. Nous préférons exister 120 ans dans l’univers de la forme, quitte à passer l’éternité en dehors de la Vie.

Mais ce que nous ignorions, c’est que certaines personnes parmi nous, nous ont trahis en se greffant à l’arbre de Vie, mourant ainsi avec lui à la croix, pour ressusciter avec lui à la Vie. À ces personnes qui ont adhéré à lui, à celles qui ont mangé de sa chair, et bu de son sang, l’arbre de Vie a donné le pouvoir de s’affranchir de la servitude, de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, ainsi que de son fruit et de ses branches.

Et vous alors, mon ami ?

Pour nous résumer, mourir ou encore connaitre le bien et le mal, c’est entrer dans le monde illusoire de la dualité, et de l’identification à la forme. Ce monde est sous l’emprise de l’ego.

Le retour au paradis, à la Vie, à la communication directe avec Elohîms, dans l’Unité du Souffle sacré, c’est le retour à la non-dualité, jamais quittée, mais simplement voilée par l’ego.

Alors mon ami, es-tu sûr d’avoir mangé de la chair de Yeshoua, le Christ, et bu de son sang ? Es-tu vraiment affranchi de la conscience de la dualité, de l’identification au bien ou au mal ?

C’est en cela que tu peux dire que tu n’es plus du monde, que tu es né d’en haut. Et c’est pour cela que tu portes le même fruit que lui, le fruit de l’Esprit.

Guy Olinga

Print Friendly

Publication lue 149 fois

Posted by on 6 décembre 2016. Filed under Méditation, Vie Enseignements. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.